Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 La complainte du dormeur

Aller en bas 
AuteurMessage
Durmir
Plume de Bois
Plume de Bois
Durmir

Masculin
Taureau Rat
Nombre de messages : 59
Age : 35
Date d'inscription : 30/07/2010

La complainte du dormeur Empty
MessageSujet: La complainte du dormeur   La complainte du dormeur Icon_minitimeMar 10 Aoû 2010 - 12:53

Spoiler:
 


La complainte du dormeur



Ah Morphée ! Qu’il fut doux, ce songe où tu me pris !
C’est en ton royaume que sont les merveilles,
Celles qu’en ce monde plus aucun ne veille,
Mais j’en fus arraché, sans le moindre sursis.


Ah ! Dehors les hommes peuvent bien s’abattre,
Ou chercher à être ce qu’ils ne seront pas !
Qu’assassine le temps, que vienne leur trépas !
Pourvu que je puisse cesser de me battre…


Car le plus grand plaisir, aujourd’hui je le dis,
C’est celui de dormir, le jour comme la nuit,
Par toutes les saisons, tout le long de l’année,
Et après que la fleur du temps en soit fanée.


Un total abandon, une fuite sacrée ;
Rien ne peut égaler une nuit qui recrée
Ces rêves qui sont faits d’arômes et de miel,
Ou même ceux aigres ou amers tels le fiel.


Ah, Morphée ! Sois témoin ! Qu’à jamais soit maudit,
Le criminel Matin, armé de ses trompettes !
Jaloux de ton palais, sortant de son taudis,
Je n’en peux me cacher, même sous ma couette !


Ah ! Je ne peux pas fuir, mais j’aurai ma vengeance,
Car tout ce temps volé, faussement sirupeux,
Je dirai tes louanges, en pleurant ton absence,
Et j’essaierai ainsi de m’endormir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
alpero
Grimoirien
Grimoirien
alpero

Masculin
Gémeaux Chèvre
Nombre de messages : 216
Age : 76
Date d'inscription : 29/07/2010

La complainte du dormeur Empty
MessageSujet: Re: La complainte du dormeur   La complainte du dormeur Icon_minitimeMar 10 Aoû 2010 - 13:02

Le corse et le petit poète que je suis (flemmards tous deux) ne peuvent que s'enthousiasmer à la lecture d'un tel poème !
Bravo !

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
"Que l'on aime ou que l'on aime pas ce qu'il écrit, il faut le lui dire ou le lui écrire, pour qu'un poète s'améliore"
Ah oui, faut que je vous dise : j'ai un tas de poèmes à lire et à critiquer dans mon grimoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://alpero.canalblog.com/
BL
Grimoirien
Grimoirien
BL

Féminin
Vierge Cochon
Nombre de messages : 676
Age : 72
Localisation : Paris mais surtout Montréal
Date d'inscription : 08/05/2010

La complainte du dormeur Empty
MessageSujet: Re: La complainte du dormeur   La complainte du dormeur Icon_minitimeMar 10 Aoû 2010 - 13:30

Quel doux refuge le sommeil quand on peu s'endormir l'âme apaisée...mais quelle horreur la nuit si le sommeil s'enfuit et que tu restes seule angoissée avec tes pensées !!!
La complainte du dormeur 499177 pour ce poème libre bien écrit. j'aime beaucoup La complainte du dormeur 3289
Revenir en haut Aller en bas
alpero
Grimoirien
Grimoirien
alpero

Masculin
Gémeaux Chèvre
Nombre de messages : 216
Age : 76
Date d'inscription : 29/07/2010

La complainte du dormeur Empty
MessageSujet: Re: La complainte du dormeur   La complainte du dormeur Icon_minitimeMar 10 Aoû 2010 - 13:37

BL, c'est un moment que j'aime bien, moi :
Je m'invente dans ces moments-là une histoire improbable et fantastique dans laquelle je me retrouve et je la laisse se dérouler...
En général, je n'en connais pas la fin, parce que je m'endors avant.
Par contre, c'est vrai je fais bien attention à ne pas laisser mon insomnie se laisser envahir par la vie réelle, sans cela, adieu Morphée.
Et la "Complainte du dormeur" devient la "complainte de l'éveillé malgré lui".
C'est moins agréable et le poème à en tirer me plairait certainement moins.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
"Que l'on aime ou que l'on aime pas ce qu'il écrit, il faut le lui dire ou le lui écrire, pour qu'un poète s'améliore"
Ah oui, faut que je vous dise : j'ai un tas de poèmes à lire et à critiquer dans mon grimoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://alpero.canalblog.com/
bruce55
Grimoirien
Grimoirien
bruce55

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 299
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/06/2009

La complainte du dormeur Empty
MessageSujet: Re: La complainte du dormeur   La complainte du dormeur Icon_minitimeMer 11 Aoû 2010 - 8:43

Ton joli poème est tendre mais remplie de lassitude, qui aspire a un sommeil serein. Un rayon de sommeil comme une lumière de tranquillité dans la nuit noire de l'insomnie un appel à l'apaisement. Alors, si je pouvais t'offrir un rayon de sommeil, un coussin d'aquarelle, puissent les mots devenir un somnifère et du réconfort pour te consoler comme je te comprends
Superbe et ça ne me rappelle aucun de mes poèmes et aucun autre texte alors tu te rends compte combien j'apprécie0




Amitié poétique La complainte du dormeur 000_br18

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Il fait beau et la vie vie et belle dans le jardin de mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
http://bruce55.forumactif.org
Contenu sponsorisé




La complainte du dormeur Empty
MessageSujet: Re: La complainte du dormeur   La complainte du dormeur Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La complainte du dormeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dufaux/Rosinski - Blackmore - Complainte des Landes perdues (Sioban) T2
» Complainte d'une grenouille solitaire
» Complainte de la grenouille
» Le dormeur
» [Savage, Sam] La complainte du paresseux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: