Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur le Vélo électrique Xiaomi Mi Smart Pliable 250 W
499.99 € 999.99 €
Voir le deal

 

 La complainte Neuville

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
philippe de neuville
Grimoirien
Grimoirien
philippe de neuville

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 801
Age : 65
Localisation : au pied du Fouta Djalon...
Date d'inscription : 27/02/2007

La complainte Neuville Empty
MessageSujet: La complainte Neuville   La complainte Neuville Icon_minitimeMar 6 Mar 2007 - 23:09

La complainte Neuville
______________________
Le cuer en ai tryste & noircy
de ceste mechanique
car je n'y voy point mon gain.
Ores n'ay pas quoy que guigne:
c'est mon mal heur.
Or deviendray sobre et saage
et me garderay de pursuivre;
mais que vault-ce quand c'est jà fait?
Ores a enfans gési ma fame;
mon cheval a crouignié sa jame
à la lice;
or veult monnoye ma norrice
qui m'en escorche et me pelice
à fin de l'enfans paistre...
Si esbahy ne fust jà mais hom
com je suis, de vray,
Car oncques n'eust menoie à mains....
Si ne say, si je dorme ou veille,
ou si je pense,
A quel part je prenray mon despens
Qui me puissent passer ord tems:
Tel siècle a gié*
Miens gages sont tuit engagiés
Et de chiez moy démanagié
car j'ai gési
Trois mois que nul n'est venu.
Nuls ne m'en conforta
Ni de sien rien ne m'aporta:
On doit bien faire son lais
Sanz rien réclamer.
Ph.de Neuville Ce 25 7bre ....

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
La complainte Neuville Grimoi10

In Pace cum Patribus (devise des Neuville)
Revenir en haut Aller en bas
http://aphilippe.spaces.live.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8999
Age : 69
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

La complainte Neuville Empty
MessageSujet: Re: La complainte Neuville   La complainte Neuville Icon_minitimeMer 7 Mar 2007 - 11:51

Îl faut une maîtrise indéniable du bon françois pour oser versifier grâce aux mots de nos médiévaux ancètres.

Glorefier
Et loer,
Car trop po sçay
Pour telle ouevre edefier.
Vostre soleil, qui le monde esclaire
De son luminaire,

Kisssss

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
La complainte Neuville Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
philippe de neuville
Grimoirien
Grimoirien
philippe de neuville

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 801
Age : 65
Localisation : au pied du Fouta Djalon...
Date d'inscription : 27/02/2007

La complainte Neuville Empty
MessageSujet: Re: La complainte Neuville   La complainte Neuville Icon_minitimeMer 7 Mar 2007 - 17:49

Ben j'ai fait des études de Lettres Anciennes et je continue à lire les textes du Moyen-Age.
Les vers qui suivent sont-ils de toi? a priori je ne vois pas de qui ils pourraient être si ce n'est de toi:)

Neuville.........................................

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
La complainte Neuville Grimoi10

In Pace cum Patribus (devise des Neuville)
Revenir en haut Aller en bas
http://aphilippe.spaces.live.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8999
Age : 69
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

La complainte Neuville Empty
MessageSujet: Re: La complainte Neuville   La complainte Neuville Icon_minitimeMer 7 Mar 2007 - 17:53

Guillaume de Machaut (né vers 1300, mort en 1377), est le plus célèbre écrivain et compositeur français du XIVe siècle. Il a marqué pendant au moins un siècle la production artistique européenne.
Et il continue à marquer mon esprit fertile cher Philippe

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
La complainte Neuville Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
philippe de neuville
Grimoirien
Grimoirien
philippe de neuville

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 801
Age : 65
Localisation : au pied du Fouta Djalon...
Date d'inscription : 27/02/2007

La complainte Neuville Empty
MessageSujet: Re: La complainte Neuville   La complainte Neuville Icon_minitimeMer 7 Mar 2007 - 19:01

Et tu arrives à le retenir par coeur?
Moi ce serait plutôt Eustache Deschamps qui vécut sous Philippe de Valois entre autres, que je préfère. Il a été trop négligé jusqu'à ce qu'on le redécouvre dans les années 50. Et Rutebeuf donc (plus tôt, au XIIIè s.).
Et tant d'autres!.............

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
La complainte Neuville Grimoi10

In Pace cum Patribus (devise des Neuville)
Revenir en haut Aller en bas
http://aphilippe.spaces.live.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8999
Age : 69
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

La complainte Neuville Empty
MessageSujet: Re: La complainte Neuville   La complainte Neuville Icon_minitimeMer 7 Mar 2007 - 19:28

Eustache Deschamps a écrit:
Il me suffit que je soye bien aise
Car il n'est rien qui vaille franche vie

Adaptation en Français moderne
de la Griesche d'Hiver que Rutebeuf (1230-1285) a écrit:.

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Ce sont amis que vent me porte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Avec le temps qu'arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n'aille à terre
Avec pauvreté qui m'atterre
Qui de partout me fait la guerre
Au temps d'hiver
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m'était à venir
M'est advenu

Pauvre sens et pauvre mémoire
M'a Dieu donné, le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit au cul quand bise vente
Le vent me vient, le vent m'évente
L'amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta


Rutebeuf (1230-1285) a écrit:
Contre le temps qu’arbre défeuille,
Qu’il ne remaint en branche feuille
Qui n’aille à terre,
Par pauvreté qui moi atterre,
Qui de toutes parts me muet guerre
Contre l’hiver,
Dont moult me sont changés les vers,
Mon dit commence trop divers
De pauvre histoire.
Pauvre sens et pauvre mémoire
M’a Dieu donné, le roi de gloire,
Et pauvre rente,
Et froid au cul quand bise vente :
Le vent me vient, le vent m’évente
Et trop souvent
Plusieurs foïes sent le vent.
Bien me l’eut griesche en couvent
Quanques me livre :
Bien me paie, bien me délivre,
Contre le sou me rend la livre
De grand pauverte.
Pauvreté est sur moi reverte :
Toujours m’en est la porte ouverte,
Toujours y suis
Ni nulle fois ne m’en échuis.
Par pluie mouill’, par chaud essuis :
Ci a riche homme !
Je ne dors que le premier somme.
De mon avoir ne sais la somme,
Qu’il n’y a point.
Dieu me fait le temps si à point
Noire mouche en été me poind,
En hiver blanche.
Issi suis comm’ l’osière franche
Ou comm’ les oiseaux sur la branche :
En été chante,
En hiver pleure et me guermante,
Et me défeuille aussi comm’ l’ente
Au premier gel.
En moi n’a ni venin ni fiel :
Il ne me remaint rien sous ciel,
Tout va sa voie.
Les enviails que je savoie
M’ont avoyé quanques j’avoie
Et fourvoyé,
Et fors de voie dévoyé.
Fols enviaux ai envoyé,
Or m’en souviens.
Or vois-je bien, tout va, tout vient :
Tout venir, tout aller convient,
Fors que bienfait.
Les dés que les déciers ont fait
M’ont de ma robe tout défait ;
Les dés m’occient,
Les dés m’aguettent et épient,
Les dés m’assaillent et défient,
Ce pèse moi.
Je n’en puis mais, si je m’émeus :
Ne vois venir avril ni mai,
Voici la glace.
Or suis entré en male trace ;
Les trahiteurs de pute extrace
M’ont mis sans robe.
Le siècles est si plein de lobe !
Qui auques a, si fait le gobe ;
Et je, que fais,
Qui de pauvreté sens le fait ?
Griesche ne me laisse en paix,
Moult me dérroie,
Moult m’assaut et moult me guerroie ;
Jamais de ce mal ne garroie
Par tel marché.
Trop ai en mauvais lieu marché ;
Les dés m’ont pris et emparché :
Je les claims quitte !
Fol est qu’à leur conseil habite :
De sa dette pas ne s’acquitte,
Ainçois s’encombre ;
De jour en jour accroit le nombre.
En été ne quiert-il pas l’ombre
Ni froide chambre,
Que nus lui sont souvent les membres :
Du deuil son voisin ne lui membre,
Mais le sien pleure.
Griesche lui a courru seure,
Dénué l’a en petit d’heure,
Et nul ne l’aime.
Cil qui devant cousin le clame
Lui dit en riant : « Ci faut trame
Par lècherie.
Foi que tu dois sainte Marie,
Cor va ore en la Draperie
Du drap accroire ;
Si le drapier ne t’en veux croire,
Si t’en revas droit à la foire
Et va au Change.
Si tu jures Saint Michel l’ange
Que tu n’as sur toi lin ni lange
Où ait argent,
L’on te verra moult beau sergent,
Bien t’apercevront la gent :
Créüs seras.
Quand d’ilueques remouveras,
Argent ou faille emporteras. »
Or a sa paie.
Ainsi vers moi chacun s’apaie :
Je n’en puis mais.

Quels poètes !...

:!Beau:

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
La complainte Neuville Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
philippe de neuville
Grimoirien
Grimoirien
philippe de neuville

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 801
Age : 65
Localisation : au pied du Fouta Djalon...
Date d'inscription : 27/02/2007

La complainte Neuville Empty
MessageSujet: Re: La complainte Neuville   La complainte Neuville Icon_minitimeMer 7 Mar 2007 - 19:54

Quels poètes comme tu dis, mais que je préfère nettement lire dans le texte originel -comme pour Rabelais- car la traduction ôte le suc et la sève du vieux parler...Clin d'oeil

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
La complainte Neuville Grimoi10

In Pace cum Patribus (devise des Neuville)
Revenir en haut Aller en bas
http://aphilippe.spaces.live.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8999
Age : 69
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

La complainte Neuville Empty
MessageSujet: Re: La complainte Neuville   La complainte Neuville Icon_minitimeMer 7 Mar 2007 - 20:19

Tu as parfaitement raison Philippe. Laissons l'original nous parler. C'est tellement mieux.

:Bisous:

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
La complainte Neuville Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Contenu sponsorisé




La complainte Neuville Empty
MessageSujet: Re: La complainte Neuville   La complainte Neuville Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La complainte Neuville
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: