Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Vous souhaitez faire plaisir à votre ami(e) ou à un(e) proche
Avec des mots bien choisis mais vous ne savez pas comment l'exprimer ?
Demandez-nous de vous écrire un poème !...
Réponse assurée.
Nous vous donnerons en réponse l'endroit où vous pourrez
Lire, copier et même donner votre avis sur le texte que vous aurez préféré
Mais d'abord...
 

 Stéphane Hessel : Le mystère des mots

Aller en bas 
AuteurMessage
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 9980
Age : 71
Localisation : Bousies (Nord)
Date d'inscription : 05/04/2005

Stéphane Hessel : Le mystère des mots Empty
MessageSujet: Stéphane Hessel : Le mystère des mots   Stéphane Hessel : Le mystère des mots EmptyDim 23 Juil 2006 - 15:01

Stéphane Hessel : Le mystère des mots Hesselxz9

Natif de Berlin, naturalisé français, résidant à Paris, Stéphane Hessel possède une culture trilingue. Ambassadeur de France et européen de conviction, il n'a de cesse de lutter contre les injustices et pour les droits des sans-papiers. Après « Danse avec le siècle », son autobiographie (1997), il publie à 88 ans « Ô ma mémoire » (Seuil). Un livre qui parle du mystère des mots et emprunte son titre à « la Chanson du mal-aimé » d'Apollinaire. L'auteur nous y offre 88 poèmes sur les deux cents qu'il connaît par coeur et qui, lors de différentes étapes de sa vie, lui ont distillé « une sorte de liberté ». Etroitement liés à ses souvenirs, à ses rencontres, ils constituent son patrimoine.

Le Nouvel Observateur.
- Vous vous définissez comme un «ruminant de la poésie». Que signifie cette expression ?
Stéphane Hessel.
- La poésie est ma nécessité. Elle m'a été précieuse aux moments les plus durs de ma vie comme dans les camps de concentration, lorsqu'on dormait à plusieurs sur le même bat-flanc. Réciter un poème m'aidait à rester tranquille, à ne pas gêner mes voisins. Après la guerre, nombreux étaient les déportés atteints d'hypermnésie, de ruminations «hypermnésiques ». Moi, j'avais des ruminations poétiques.

N. O.
- La poésie, dites-vous, est la «fille aînée de la mémoire»...
S. Hessel.
- Je suis un amoureux de la mythologie grecque. La déesse préposée à la mémoire s'appelle Mnémosyne, la seule des Titanides qui n'a pas besoin de mari. Elle fait l'amour avec Zeus neuf fois et met au monde les neuf Muses. Dont Calliope, protectrice de la poésie, elle-même mère de deux héros poètes, Orphée et Linos. La mémoireest le mot clé de mon livre, qui raconte mon plaisir de mémoriser la poésie. En français, on dit apprendre par coeur - incorporer un vers en soi. Curieuse expression ! En allemand, c'est auswendig lernen, le porter à l'extérieur. Il ne se passe pas un jour que je ne ressente l'envie de réciter un poème ! Quand je prends le métro, je me murmure un petit sonnet de Shakespeare, cela fait deux stations...

N. O.
- Vous adorez aussi vous produire en public...
S. Hessel.
-C'est une forme d'impertinence, le désir de séduire. J'excelle dans l'art d'imposer une récitation à un auditoire qui n'y est peut-être pas préparé. Insensé que je suis, je prends le risque de défaillir - un vers mutilé et c'est foutu ! Le trac, je connais ! C'est excitant, mais quelle satisfaction quand on arrive au bout, « word true » ! Dieu merci, ma mémoire est intacte. En ce moment j'apprends le sonnet à Orphée de Rilke, en allemand évidemment.

N. O.
-Y a-t-il pour vous une langue plus propice à la poésie qu'une autre?
S. Hessel.
- Né allemand, et ayant commencé par apprendre la poésie allemande, la sensualité, la poéticité de cette langue me touche probablement plus que dans la langue anglaise ou française. Mais le poète qui me fascine le plus, c'est Apollinaire : si fertile et jamais banal. Le plus petit vers est un bijou ! Ce que je ne dirais pas toujours de Rilke ou de Verlaine, ni de Baudelaire, pourtant des poètes que j'aime beaucoup.

N. O.
- Etre habité par tant de beauté prépare, dites-vous, à la mort...
S. Hessel.
-La poésie est la passerelle entre le Visible et l'Invisible ; mon expérience de l'émotion poétique me prépare à passer le seuil de la vie, à mieux accueillir la mort. Et je lance un appel : Cher lecteur, n'apprendrais-tu que trois poèmes de ce livre par coeur que tu en tirerais un plaisir immense !

Ruth Valentini

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Stéphane Hessel : Le mystère des mots Pngfin12Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Stéphane Hessel : Le mystère des mots Vieux-10Solum telum ego tolerare ? Pluma !
La seule arme que je tolère ? La plume !...
Stéphane Hessel : Le mystère des mots Grimoi10
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
Stéphane Hessel : Le mystère des mots
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mots pareils ensemble... hommage à Stéphane Mallarmé
» Mystère...
» Mystère...
» Hommage à Roger Stéphane
» J’essaye de percer le mystère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Rencontres Poétiques :: Rencontres trouvées dans la presse ou sur le net-
Sauter vers: