Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le deal à ne pas rater :
Oral-B Vitality Trizone – Brosse à Dents Électrique Rechargeable
12.12 €
Voir le deal

 

 Jean ROSTAND

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily
Grimoirien
Grimoirien
Lily

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/10/2005

Jean ROSTAND Empty
MessageSujet: Jean ROSTAND   Jean ROSTAND Icon_minitimeLun 31 Oct 2005 - 13:41

"Je me sens très optimiste quand a l'avenir du pessimisme"
Jean ROSTAND (1894-1977)

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Lily, apprentie des muses...
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8814
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Jean ROSTAND Empty
MessageSujet: Jean ROSTAND   Jean ROSTAND Icon_minitimeMar 1 Nov 2005 - 10:10

Quelque citations de Jean Ronstand

Aimer une idée, c'est l'aimer un peu plus qu'on ne devrait.
Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière, c'est se condamner à l'inaction.
Bon gré mal gré, l'on vit de ce que l'on nie.
Ce héros est peut-être bien coupable de n'être pas allé plus haut dans la vertu, ce scélérat bien méritant de n'être pas allé plus bas dans le crime.
Ce que tu redoutes n'arrivera pas, il arrivera pire.
Ce qui ôte au vice un peu de sa dignité, c'est qu'il est toujours, par quelque endroit, le parasite de la vertu.
Certains voient la paille dans leur oeil et non la poutre en celui de l'adversaire.
Chaque fois que nous entendrons dire: de deux choses l'une, empressons-nous de penser que, de deux choses, c'est vraisemblablement une troisième.
De ce que rien n'est intelligible, il ne s'ensuit pas le droit de conjecturer l'absurde.
Dieu, ce dépotoir de nos rêves.
Etre adulte, c'est être seul.
Il est affreux de voir revenir avec des couleurs d'avenir tout ce qu'on détestait dans le passé.
Il est dans la tolérance un degré qui confine à l'injure.
Il est des écrivains si suspects qu'ils arriveraient à nous faire prendre des lanternes pour des vessies.
Il est malaisé d’imaginer à quel point, d’ordinaire, un savant se désintéresse de l’oeuvre d’un autre savant si celui-ci n’est pas un maître qui le protège ou un élève qui l’honore.
Il est plus facile de mourir pour ce qu'on croit que d'y croire un peu moins.
Il m'arrive de me demander si deux erreurs qui se combattent ne sont pas plus fécondes qu'une vérité qui régnât sans conteste.
Il n'y a guère de cause dont on souhaiterait le succès si l'on voyait tout ce qui fermente dans le coeur de ses défenseurs.
Il ne faut pas confondre le succès et le mérite.
Il y a bien quelque puérilité dans le goût de la grandeur.
Inutile d’employer un thermomètre de haute précision pour prendre la température d’un fantôme.
J'ai fini par acquérir durablement le sentiment de l'éphémère.
J'essaie de donner mauvaise conscience à mon désespoir.
Je demande à un livre de créer en moi le besoin de ce qu'il m'apporte.
Je me sens très optimiste quant à l'avenir du pessimisme.
L'odieux de la mauvaise foi, c'est qu'elle finit par donner mauvaise conscience à la bonne foi.
La faiblesse des démocraties, c'est qu'il leur faille, trop souvent, se renier pour survivre.
La grandeur, pour se faire reconnaître, doit souvent consentir à imiter la grandeur.
La nature, dans l'homme, s'épanouit et se désavoue. L'homme, ce singe dénaturé ...
La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes.
La seule chose qu'on ne peut embellir sans qu'elle en périsse, c'est la vérité.
Laboratoire: Même quand on ne trouve rien, on renifle l’odeur de la vérité qui se cache.
Le biologiste passe, la grenouille reste.
Le bonheur est moins absorbant que la plus petite des souffrances.
Le coeur ne mène pas si vite à l'absurde que la raison à l'odieux.
Le front des hommes est fait pour se cogner à des murs derrière lesquels il ne se passe rien.
Le vieillissement est d'autant plus actif que l'être est plus jeune. Ce qui vieillit le moins vite, c'est le vieillard.
Les hommes qui disent qu'ils dorment comme des enfants n'en ont certainement jamais eus.
Les injustes dédains nous poussent à briguer d'indignes estimes.
Les sentiments nobles sont devenus moins suspects depuis que la psychanalyse en a dégagé les racines ignobles.
Ne pas croire qu'une chose existe parce qu'il serait trop horrible qu'elle n'existât pas. Il n'y a pas de preuve par l'horrible.
On gagne plus à avoir aimé qu'à avoir compris.
On n'est pas vieux tant que l'on cherche.
On se lasse de tout, sauf de connaître.
On tue un homme, on est un assassin.
On tue des millions d'hommes, on est un conquérant.
On les tue tous, on est un dieu.
Possible que l'individu trouve son profit et même son aise à se fondre dans la collectivité, mais ce ne serait qu'au détriment de celle-ci. Pour elle, et non pour lui, il doit se défendre contre elle.
Pour ceux qui ont l'austérité trop facile, le devoir peut être dans le plaisir.
Qu'il faut donc aimer quelqu'un pour le préférer à son absence!
Qui ne compte plus sur le bonheur est moins soigneux de sa conscience.
Réfléchir, c'est déranger ses pensées.
Savoir reconnaître l'humain jusque dans l'inhumain. L'ignoble est souvent du noble mal tourné.
Sortant de certaines bouches, la vérité elle-même a mauvaise odeur.
Tous les espoirs sont permis à l'homme, même celui de disparaître.
Un bon mariage est une parabiose réussie.
Un mensonge peut être moins mensonger qu'une vérité bien choisie.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Jean ROSTAND Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...


Dernière édition par sandipoete le Sam 25 Juin 2011 - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Lily
Grimoirien
Grimoirien
Lily

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/10/2005

Jean ROSTAND Empty
MessageSujet: Re: Jean ROSTAND   Jean ROSTAND Icon_minitimeMar 1 Nov 2005 - 18:23

t'aurais pas le dictionnaire des citations? lol...je l'ai et j'ai les memes :D
merci de les avoir mise :D

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Lily, apprentie des muses...
Revenir en haut Aller en bas
mohand
Nouvelle plume
Nouvelle plume
mohand

Masculin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 1
Age : 54
Localisation : algerie
Date d'inscription : 24/06/2011

Jean ROSTAND Empty
MessageSujet: Re: Jean ROSTAND   Jean ROSTAND Icon_minitimeVen 24 Juin 2011 - 21:39

Dans sa recherche de l’optimisme

Souvent l’homme tombe dans le pessimisme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jean ROSTAND Empty
MessageSujet: Re: Jean ROSTAND   Jean ROSTAND Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean ROSTAND
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES DISTRACTIONS AUTOUR DES MOTS :: Les Citations :: Citations d'auteurs-
Sauter vers: