Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 Une demande particulière

Aller en bas 
AuteurMessage
Yaupe
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Yaupe

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 5
Age : 23
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 03/11/2012

Une demande particulière Empty
MessageSujet: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeSam 3 Nov 2012 - 15:00

Bonjour à toutes et à tous,
Comme vous pouvez le voir je suis un "petit nouveaux" mais, malheureusement, je ne viens pas discuter poèmes avec vous.
Etant lycéen, j'ai un anthologie de poèmes de mon choix à rédiger qui doit comporter 20 poèmes ou chansons + 1 poème de ma composition et ils doivent se situer entre le XVeme à nos jours voilà ce sont les seules règles qui me sont imposées. Facile! S'écrieront certains d'entre vous, beaucoup moins quand la culture poétique se résume aux fables de LaFontaine que l'ont a apprises plus jeune.
Alors voilà, j'aurai besoin de votre aide pour rédiger la préface de mon anthologie ainsi que pour m'aider à trouver des poèmes à mettre dedans.

Pour ce qui est de la préface, j'ai pensé la construire comme cela :

Un définition de la poésie
Ce qu'elle m'apporte (je broderai, je broderai)
Et en suite, citer chacun des 20 poèmes dans une ligne continue. (je m'explique, si le premier poème est La Chevelure de Baudelaire et que le second et La Charogne je pense écrire dans ma préface quelque chose comme "La poésie est un art permettant à celles et ceux qui savent la dompter d'exprimer leurs émotions mais pas seulement. Elle permet, comme la photographie, de garder une image immortelle d'un paysage ou d'une personne comme l'a fait Baudelaire dans La Chevelure où il gardera toujours sur papier au moins, les odeurs, la chaleur et la douceur de cette crinière féminine mais, si le papier lui est immortel, la muse à la crinière de feu elle ne l'est pas et c'est ce que l'auteur veut montrer quand il écrit La Charogne ".... Blablabla et j'enchaîne sur le 3eme puis le 4eme etc.)


Enfin, pour mon anthologie ne connaissant pas assez de poème et n'ayant pas le courage de me bâtir une culture poétique qui tienne la route, je pensais utiliser les 20 poèmes pour faire une sorte de voyage, le premier poème parlerai de monde, pourquoi pas, le deuxième des continent, le troisième de l'europe puis vient l'asie, l'amérique etc .... Et je me rapproche de plus en plus.
Ou alors, dans la même idée de faire ce même voyage de façon "anatomique" par rapport au corps d'une femme. Le premier poème serait une description de femme, le second la chevelure, le visage etc..

Pour finir je tiens à vous montrer ce que j'ai pu écrire déjà au niveau de la préface, ça ne représente que l'introduction:

La difficulté d'écrire son ressenti a déjà heurté chacun de nous. Poètes ou non, nous avons tous tenté de rédiger l'intérieur de notre âme. Les poètes que je vais vous présenter, eux, l'ont fait brillamment. Ils ont la faculté de parler ce langage des choses muettes. Car nous sommes entourés de murmures subtiles que seules les oreilles des poètes sont capables de percevoir. Leur intense mal-être est malheureusement le fruit de ces écrits grandioses.
Pour me rassurer, je me contente lâchement de l'affirmation que ma vocation poétique inexistante est due à ma vie confortable, dispensée de tourment majeur. Le regroupement d'écrits talentueux qui suit   est justifié par un choix thématique établi. La poésie, invention de l'Homme depuis que celui-ci sait écrire, n'a eu de cesse de se moderniser à travers les siècles. Cet art, car en effet s'en est un, a changé de dessein avec son évolution.
D'abord utiliser pour divertir nos antiques descendants, elle servira plus tard à conté des récits chevaleresques sur la place d'un village avant de voiler une critique ça et là entre deux bêtes sauvages causant comme deux hommes. Plus récemment, la poésie a servi à ceux qui la maîtrise d’extérioriser leurs sentiments et d'embellir une vie parfois triste et pluvieuse à la force des mots, à la force d'un encre toujours plus noire servant de « remède aux maux de la vie. »


Merci de votre attention, j'attend vos réponse Yaupe.
Revenir en haut Aller en bas
Frollo
Modérateur
Modérateur
Frollo

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 833
Age : 24
Localisation : Brest
Date d'inscription : 16/07/2012

Une demande particulière Empty
MessageSujet: Re: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeSam 3 Nov 2012 - 22:03

Citation :
Un définition de la poésie
Ce qu'elle m'apporte (je broderai, je broderai)
Et en suite, citer chacun des 20 poèmes dans une ligne continue. (je m'explique, si le premier poème est La Chevelure de Baudelaire et que le second et La Charogne je pense écrire dans ma préface quelque chose comme "La poésie est un art permettant à celles et ceux qui savent la dompter d'exprimer leurs émotions mais pas seulement. Elle permet, comme la photographie, de garder une image immortelle d'un paysage ou d'une personne comme l'a fait Baudelaire dans La Chevelure où il gardera toujours sur papier au moins, les odeurs, la chaleur et la douceur de cette crinière féminine mais, si le papier lui est immortel, la muse à la crinière de feu elle ne l'est pas et c'est ce que l'auteur veut montrer quand il écrit La Charogne ".... Blablabla et j'enchaîne sur le 3eme puis le 4eme etc.)

Excuse-moi, mais avec ça en préface, tu plafonne à 13 xD

Déjà, tu ferais un "affront" à la poésie à vouloir la traiter intégralement ; il faut que tu choississe un truc plus précis : satire, romantisme, l'arcadie, l'épopée, etc... (si tu fais sur Baudelaire, il fait ton anthologie à lui tout seul, et tu devras faire une analyse précise de tout ces poèmes ; programe de première L ^^)

Ensuite, tu ouvres ta préface avec une bonne accroche. Une bonne accroche, c'est une citation qui ébloui le prof. Si tu fais sur la satire, tu peux aller trouver quelques vers sympas chez Boileau (Satires, maximum un quatrain sinon ça fait beaucoup).

Après, tu expliques le choix de cette citation : rapport avec ton sujet, comment tu peux, à partir de cette citation, définir la poésie. Ton ressentit, dans la préface, le prof s'en fou ; ton ressenti doit être amené progressivement, indirectement. Je m'explique : si tu as choisi tel thèmes et tels poèmes, c'est que tu es attiré par eux, qu'ils te plaisent. Pas la peine d'écrire "J'aime ce poème". Déjà ton "je" te vaudras la peine de te faire saquer et anéantir dans la notation : tu parles au "nous" :p

Ca c'est ce qui est de l'ouverture de la préface ; tu tiens en deux paragraphes : un pour expliquer ta citation, l'autre pour définir la poésie à partir de la citation.

Le corps poétique, c'est un paragraphe par poème, donc 20 paragraphes au total. Là, tu montre que tu es intelligent et cultivé donc tu décortiques chacun des poèmes en 5 à 15 lignes (voire 30, j'ai déjà fais mdr) pour les analyser par rapport à ton sujet. Si tu parles de satire et que d'un coup le poème fait une satire d'un homme puis tu as une description de femme qui apparaît, si la femme n'apporte rien à l'objet de ton antho (la satire par ex), tu la passe sous silence. Tu analyse, tu met en parallèle, t'hésites pas à renvoyer à la mythologie et aux arts quand tu peux, voire à l'histoire, ça plaît bien aux profs ça.

Avant dernier paragraphes, tu résume brièvement en quoi tes poèmes se rattachent à ton thème.

Dernier paragraphe, tu explique pourquoi tu as choisi ce thème. Là, tu n'utilise pas le "je" ; je te conseille de faire un "éloge" de la plume des auteurs en questions et de faire une apologie de ton thème : "Dans les pages qui vont suivre, nous suivrons avec émoi les plumes légères et afutées des poètes satiriques, et caetera..."

Enfin voilà pour la préface. Pour le contenu de ton antho : page de gauche, biblio de l'auteur, page de droite, le texte, et jamais tu ne mettras de critique ou d'analyse du poème en question, car ça, ça se met dans la préface ! (je sais pas si tu lis les préfaces des classiques, moi non, mais c'est intéressant à faire ahah)


_____________

Citation :
La difficulté d'écrire son ressenti a déjà heurté chacun de nous. Poètes ou non, nous avons tous tenté de rédiger l'intérieur de notre âme.
Autant la première partie de la phrase c'est bateau (du vu et du revu), la seconde partie, quant à elle, c'est une maladresse monstre... "rédiger l'intérieur de nôtre âme", de quoi mettre "Gros lol" dans la case appréciation de ton anthologie... à la place de "rédiger" tu peux mettre "peindre" (car le poëte peut tout aussi bien faire un portrait réaliste, idéaliste ou fictif de lui-même ou de ce qui l'entoure), "confier" (car le poëte ne se montre pas dans son intimité au lecteur ?), "offrir" (car la poésie n'est-elle pas partage ?), "s'ouvrir" (car le lecteur n'est peut-être pas au courant de ce qu'il y a en nous), "témoigner", "critiquer" (il peut se dénigrer aussi)...

Citation :
Les poètes que je vais vous présenter, eux, l'ont fait brillamment.
Très pertinent, bravo ! J'ai presque envie de dire que c'est normal qu'ils soient brillant, vu que ce sont un peu les "têtes littéraires" de notre nation... parle plutôt de sensibilité plutôt que de brillance ou de talent... Baudelaire avait du talent, mais d'autres travaillaient dur pour obtenir des résultats, donc on devient très vite maladroit là-dessus !

Citation :
Ils ont la faculté de parler ce langage des choses muettes.
"LE langage des...". Bon, et ça c'est aussi du vu et du revu. Faculté... ou travail, on y croit pas trop tu sais. Parle d'inspiration, de Muse, de volonté, qui les ont amener à peindre le beau là où il était (classiques) ou là où il n'y était pas ("tableau parisien" de Baudelaire dans les FDM).

Citation :
Car nous sommes entourés de murmures subtiles que seules les oreilles des poètes sont capables de percevoir. Leur intense mal-être est malheureusement le fruit de ces écrits grandioses.
Pas la peine d'en faire tout un plat ; tu as ceux qui sont doués et ceux qui sont aveugles. Bon... tu n'as qu'à faire une allusion au mont Parnasse, aux Muses et au mouvement Parnassien tant qu'à faire : "l'art pour l'art", et ceux qui ne comprennent rien, tant pis.
Là tu tombe dans le lyrisme à deux balle... si tu veux faire du lyrisme, autant avoir de la matière en-dessous, écrire quelque chose de pertinent et d'intéressant.

Citation :
Pour me rassurer, je me contente lâchement de l'affirmation que ma vocation poétique inexistante est due à ma vie confortable, dispensée de tourment majeur.
Parler de sa vie c'est pas top non plus. ensuite, "due à [ta] vie confortable"... la plupart des poëtes, pour ta gouvernance, s'ils savent écrire et connaissent la mythologie, c'est qu'ils ont reçu une éducation. Et au XIXè comme au XVè, pour en avoir une faut être moine ou avoir des sous, un nom (être duc ou conte quoi) et être bien placé dans la société.

Citation :
Le regroupement d'écrits talentueux qui suit est justifié par un choix thématique établi.
tu te répète

Citation :
La poésie, invention de l'Homme depuis que celui-ci sait écrire, n'a eu de cesse de se moderniser à travers les siècles. Cet art, car en effet s'en est un, a changé de dessein avec son évolution.
Si tu pars comme ça, autant être précis et ne pas dire de bêtise...
1) on définit à partir de l'étymologie ce que veut dire "poesis" (grec)
2) on explique ses mannifestions dans l'antiquité
3) tu parles des genres par ordre chronologique : épopée, pastoral, sacré, épique, lyrique, onirique, etc...
4) tu illustre avec des figures maîtresses
5) tu n'oublie pas les mouvements littéraires (en expliquant les mouvements : but et doctrines en résumé + têtes de files)

Citation :
D'abord utiliser pour divertir nos antiques descendants
... tu es le père des Anciens ? Ahah ! De notre ascendance stp
Ensuite ce n'était pas pour se divertir qu'ils apprenaient l'Illiade et l'Odyssée par coeur, que toi et moi serons incapable de réciter... (si c'est pas malheureux ça) C'est pour transmettre la culture aux descendants ; les tribus africaines et amérindiennes font ça aussi : transmission orale aux générations nouvelles. C'est un fait anthropologique, tu peux te renseigner du côté de l'anthropologue lévy-strauss.

Citation :
elle servira plus tard à conté des récits chevaleresques sur la place d'un village avant de voiler une critique ça et là entre deux bêtes sauvages causant comme deux hommes.
Calme tes ardeurs, on dirait que tu perds tes hormones :p
Récits chevaleresques... c'est comme la poésie antique ; la poésie est là pour planter des interdit et donner des exemples de train de vie : le héros plein de vertus qui n'est pas inceste (sinon il finira comme OEdipe), le chevalier sans peur et sans repproche (arrêtons d'être trouillard et battons-nous), soyons aussi intelligent qu'Ulysse, soyons aussi fort qu'Hercules... ce sont les idéaux humains, ce à quoi chaque homme voudrait ressembler. Aujourd'hui nos héros ce serait plus des gens comme Justin Bieber qui se font 2 millions d'euros en vendant leur mèche de cheveux -_-'

Citation :
Plus récemment, la poésie a servi à ceux qui la maîtrise d’extérioriser leurs sentiments et d'embellir une vie parfois triste et pluvieuse à la force des mots, à la force d'un encre toujours plus noire servant de « remède aux maux de la vie. »
Le début n'est pas français : "extérioriser"... -5pts xD
après, faut pas dire n'importe quoi : la poésie, c'est dévoiler son amour, peindre son désespoir, son spleen, attaquer d'illustres figures dans des satires, s'engager, se laisser aller au lyrisme de la nature et du moi...


Voilà, j'ai peut-être été un peu sec, mais c'est pour t'aider à rendre un travail sérieux qui puisse te valoir entre 14 et 20 ;) (sans me venter, j'ai toujours eu entre 18,5 et 19,75 aux anthologie héhé)

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
~


« C'est au poëte qu'il est donné de descendre dans les profondeurs les plus intimes de l'âme et de dévoiler ses mystères. […] C'est que le poëte est le premier qui ouvre la bouche à sa nation, et vient en aide à sa pensée en lui donnant une forme dans le langage. »

Hegel

Revenir en haut Aller en bas
Yaupe
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Yaupe

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 5
Age : 23
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 03/11/2012

Une demande particulière Empty
MessageSujet: Re: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeDim 4 Nov 2012 - 0:13

Plus je lisais, moins je voyais le bout du tunnel .. Mais après une lapidation en règle j'y suis enfin.
Bon alors par quoi commencer si ce n'est que je suis tout à fait d'accord avec ce que tu viens de dire, le seul problème c'est le temps (et la motivation) si j'avais tout ça je serai maître du monde et la rédaction d'une anthologie poétique serait certainement le cadet de mes soucis hors je n'ai ni l'un, ni l'autre. Pour être exacte je dois rendre cette anthologie lundi c'est à dire que j'ai 7 jours pour la faire hors il faut que je revois toute ma préface, que je trouve 20 poèmes et que mixe tout ça. Je ne pourrai jamais y arriver..
Mais d'un côté tu m'as proposé quelque chose pour avoir une excellente note, je me contenterai d'une note moyenne je crois.. Encore merci de ta réponse, je ne refuse aucune aide

Yaupe
Revenir en haut Aller en bas
Frollo
Modérateur
Modérateur
Frollo

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 833
Age : 24
Localisation : Brest
Date d'inscription : 16/07/2012

Une demande particulière Empty
MessageSujet: Re: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeDim 4 Nov 2012 - 10:14

7 jours c'est large faisable !!

Dis-nous en plus sur tes goûts artistique, avec un peu de chance on pourra trouver un thème qui se rapprocherait de tes goûts, donc vers lequel tu pourras être plus efficace, et je pourrais te donner quelques pistes de lecture, quelques indices pour l'analyse et peut-être que je te trouverais une citation qui en jette :D

Ma dernière anthologie c'était sur la satire, mais j'en connais un peu sur les poèmes amoureux, sur la nature en général on peut trouver, sur la femme, bah y'a Baudelaire mais pas que, sinon tu peux cibler un mouvement poétique : romantisme, parnasse (très dur car c'est de la poésie élitiste ; seuls les personnes très cultivées sont en mesure de comprendre leurs poèmes...), poésie engagée, etc...

Mais le mieux c'est que tu prennes un sujet qui te démarque des autres car on le retrouve pas souvent : la satire déjà, ensuite des trucs encore plus spécifique : l'amour, quelle sorte d'amour, comment sont représentées les femmes chez les poëtes romantiques, etc...

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
~


« C'est au poëte qu'il est donné de descendre dans les profondeurs les plus intimes de l'âme et de dévoiler ses mystères. […] C'est que le poëte est le premier qui ouvre la bouche à sa nation, et vient en aide à sa pensée en lui donnant une forme dans le langage. »

Hegel

Revenir en haut Aller en bas
Yaupe
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Yaupe

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 5
Age : 23
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 03/11/2012

Une demande particulière Empty
MessageSujet: Re: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeDim 4 Nov 2012 - 14:37

Alors si en 7 jours d'après toi c'est faisable, je vais devoir bosser dur ..
Donc, après avoir fait pas mal de recherches en ce qui concerne mon thème du "voyage" et présenter des poèmes qui parleraient de continent particulier, puis de pays : c'est mort. Je suis tombé sur des petits auteurs inconnus, autant les écrire moi-même.
Pour l'anatomie, si tu penses que c'est une mauvaise idée j'abandonne aussi.

Récemment je me suis acheté un "petite anthologie de la poésie française" histoire d'avoir une base. Et celle-ci est découpée en "sous-thèmes", bon ça reste très plat du genre amour, tendresse, désir, passion, mélancolie ... Etc.
J'avais pensé que si je n'étais pas capable de faire une anthologie avec une thème pourquoi ne pas la diviser il y a quand même des poèmes que j'apprécie malgré tout.

J'avais en suite pensé à faire une anthologie sur les formes poétiques: sonnet, vers libre, prose ... Bonne mauvaise idée ?

Enfin, pour ce qui est de la satire ça peut être jouable. Etant plutôt "moqueur" ça pourrait coller.


Pour finir je met ici quelques oeuvres que j'ai bien aimé:
Le chien et le flacon, Spleen de Paris, C. Baudelaire
Le mauvais vitrier, Spleen de Paris, C. Baudelaire
A une heure du matin, Speen de Paris, C. Baudelaire

Je viens de me rendre compte que j'aime bien ce que fait Baudelaire dans le Spleen de Paris. Surement parce que c'est le seul recueil de poème que j'ai lu.

PS: Je peux aussi travailler sur des extraits de pièce de théâtre ou des chansons, modernes ou pas.

Encore merci, Yaupe.
Revenir en haut Aller en bas
Frollo
Modérateur
Modérateur
Frollo

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 833
Age : 24
Localisation : Brest
Date d'inscription : 16/07/2012

Une demande particulière Empty
MessageSujet: Re: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeLun 5 Nov 2012 - 14:09

Les parties de l'anatomie ça peut être sympa... mais faut trouver des sources quoi. Tu as les parties féminines (chevelure chez Baudelaire), bon... tu peux essayer de trouver des poèmes sur les mains... mais c'est dur. Autant te baser sur les sensations du corps et de l'esprit : poèmes tournant autour du toucher, de l'odorat, de la vue, de la rêverie... tu pourrais prendre 2 ou 3 poème qui parlent d'odorat, de vue, etc... sous différents aspects ; rêve par rapport à une odeur, par rapport à une vision, à une femme, un événement historique, etc...

Citation :
J'avais en suite pensé à faire une anthologie sur les formes poétiques: sonnet, vers libre, prose ... Bonne mauvaise idée ?
Sur le sonnet c'est du vu et du revu je pense.
Pour ce qui est des poèmes en prose, je pense que c'est plus original !! A condition bien sûr d'avoir des sources variées : Baudelaire, Max Jacob, Nerval (il me semble que tout ses "textes" s'apparentent aux poèmes en proses, à vérifier !), Desnos (un que je te conseille que tu peux trouver dans le Lagarde et Michard XXème siècle : celui qui parle de pantère et de publicité cadum, j'ai plus le titre exact dsl). On te dira que c'est Baudelaire le créateur du poème en prose, mais lui, justement, s'inspire d'auteurs anglais il me semble.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Po%C3%A8me_en_prose
Tu as l'article wikipédia, ne te contente pas de ce site, il est pas forcément fiable, mais il peut te donner des pistes : Rimbaud (Illuminations)...

Sinon, je sais pas si tu peux considérer les envolée lyriques dans les romans ou dans le théâtre comme étant des poèmes en prose... un poème en prose peut être lyrique, donc est-ce qu'un monologue de Lorenzo (Lorenzaccio, 1834, Musset) peut être considéré comme poème en prose, ou est exclusif au théâtre, ou est-ce que des extraits de romans romantiques de Chateaubriand, Musset, Hugo... peuvent être considéré comme étant des poèmes en prose...

Soit tu demandes à ta/ton prof, soit tu fait un putain d'argumentaire pour justifier que tu choisisse des passages de romans, de pièces de théâtre que tu places à côté de "vrais" poèmes en prose, et là ça devrait passer. Je ne sais pas ! Je trouve l'appellation de "poème en prose" très évasive. Dans ta préface, tu peux citer Molière : "Tout ce qui est vers n'est pas prose, et tout ce qui est prose n'est pas vers" (quelque chose de ce genre, il dit ça dans "Dom Juan" il me semble, à vérifier !!). De là tu explique ce qu'est pour toi la poésie : avant tout un élan lyrique, mélancolique, dramatique, épique, etc... puis tu dis alors que certains ouvrages (romans ou pièces théâtrales) comportent des passages lyriques (et cie) comparables aux poèmes en proses, et là tu t'es fais une argumentation sur laquelle tu te fonde pour les textes de ton anthologie.

Si après tu veux faire la satire, je peux te refiler quelques idées de mémoire, mais j'ai laissé mon antho chez moi, et là je suis en vacances chez mes grands-parents, donc du coup je peux pas te dire précisément ce que j'ai dis. Mais je peux te dire que je connais tout les auteurs que j'ai cité utilisé ;)

Courage ! :p
Revenir en haut Aller en bas
Yaupe
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Yaupe

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 5
Age : 23
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 03/11/2012

Une demande particulière Empty
MessageSujet: Re: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 9:02

C'est décidé, après 3 jours du syndrome de la feuille blanche (ou presque) aujourd'hui je ne quitte pas mon ordi avant d'avoir presque entièrement fini cette satanée anthologie.

Le thème est trouvé : Les poèmes en prose, seul forme de poème que mon arriéré d'esprit semble reconnaître et apprécié enfin bref voici une liste de poètes qui ont semble-t-il marqué l'histoire de la poésie en prose.
Aloysius Bertrand (1807-1841)
Charles Baudelaire (1821-1867).
Arthur Rimbaud (1854-1891)
Max Jacob (1876-1944)
Pierre Reverdy (1889-1960)
Francis Ponge (1899-1988)
Jean Tardieu (1903)
Maurice Chapelan (1906)
René Char (1907-1988)

Je vais me lancer des ma documentation.
Pour répondre à ta question, il est considéré comme oeuvre poétique a peu-près tout est n'importe quoi de rédiger par un auteur averti (je résume)
Une recette de cuisine ferait parfaitement l'affaire si celle ci est rédigée etc....
Le seul regret que j'ai c'est que je n'ai de ce fait pas le droit d'utiliser les pièces de théâtre versifiée comme Britannicus.
Bon, pas de temps à perdre j'ai du boulot moi.

Si tu avais quelques poèmes à me conseiller, de préférence "simple" avec un sens derrière ou une sorte de moral, le beau pour le beau j'en suis pas à ce niveau là.
Merci beaucoup, à bientôt ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Frollo
Modérateur
Modérateur
Frollo

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 833
Age : 24
Localisation : Brest
Date d'inscription : 16/07/2012

Une demande particulière Empty
MessageSujet: Re: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 10:41

Desnos pour le surréalisme ; le poème avec la panthère que tu trouve dans le Lagarde et Michard XXème siècle. Il est vraiment très bien.

Nerval dans La Bohême galante ou Petits châteaux de Bohême écrit des poèmes en prose il me semble.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
~


« C'est au poëte qu'il est donné de descendre dans les profondeurs les plus intimes de l'âme et de dévoiler ses mystères. […] C'est que le poëte est le premier qui ouvre la bouche à sa nation, et vient en aide à sa pensée en lui donnant une forme dans le langage. »

Hegel

Revenir en haut Aller en bas
Yaupe
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Yaupe

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 5
Age : 23
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 03/11/2012

Une demande particulière Empty
MessageSujet: Re: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeJeu 8 Nov 2012 - 0:22

Bon, j'ai mes pistes et je les ai suivi toute la journée.. J'en ai beaucoup appris sur la poésie prosaïque et son histoire mais j'en bave maintenant, je fouille, fouille tout ce que je peux à la recherche de poèmes des auteurs que j'ai cité plus haut. Mais il est tellement dur je trouve de faire la différence entre poème en prose et en vers libre, voici donc ma préface qui se dessine délicatement ainsi que quelques poèmes sur lesquels j'ai des doutes.

(oui je n'ai pas tenu compte de tes conseils en ce qui concerne la première parti et je te demande de ne pas m'en tenir rigueur mais j'ai beaucoup de mal à écrire et je ne me sens pas le courage de recommencer)

"Récemment, il m'a été demander de rédiger une anthologie poétique et sa préface. Travail conséquent auquel je n'ai pu me soustraire et qui, en ma qualité d'écrivain médiocre, fut une tâche pénible.

La difficulté d'écrire son ressentiment a déjà heurté chacun de nous. Poètes ou non, nous avons tous tenté de déposer par la plume l'intérieur de notre âme. Les poètes que je vais vous présenter, eux, l'ont fait brillamment. Ils ont la faculté de parler ce langage des choses muettes. Car nous sommes entourés de murmures subtiles que seules les oreilles des poètes sont capables de percevoir. Leur intense mal-être est malheureusement le fruit de ces écrits grandioses.
Pour me rassurer, je me contente lâchement de l'affirmation que ma vocation poétique inexistante est due à ma vie confortable, dispensée de tourment majeur. Le regroupement d'écrits talentueux qui suit est justifié par un choix thématique établi.
La poésie, invention de l'Homme depuis que celui-ci à su mettre des mots sur ses sentiments, n'a eu de cesse de se moderniser à travers les siècles. Cet art, car en effet s'en est un, a changé de dessein avec son évolution.
D'abord utiliser pour divertir nos antiques ascendants, elle servira plus tard à conté des récits chevaleresques sur la place d'un village avant de voiler une critique ça et là entre deux bêtes sauvages causant comme deux hommes. Plus récemment, la poésie a servi à ceux qui la maîtrise d’extérioriser leurs sentiments et d'embellir une vie parfois triste et pluvieuse à la force de mots, à la force d'une encre toujours plus noire servant de « remède aux maux de la vie. » mais cette encre sert aussi à dévoiler son amour, peindre son désespoir, son spleen, à attaquer d'illustres figures dans des satires, s'engager, se laisser aller au lyrisme de la nature et du moi.

Mon anthologie fera l'éloge de la poésie prosaïque. Celle-ci prend sa source dans la prose poétique qui était un moyen utilisé par les romanciers pour marquer leur style. Le poème en prose en tant que forme poétique aurait vu le jour grâce au poète Aloysius Bertrand qui est aujourd'hui considéré comme le père de la poésie en prose et célèbre pour avoir été l'auteur de « Gaspard de la nuit » qui est un recueil de courts poèmes en prose parut à titre posthume en 1842. Ce genre poétique est versatile, et très dur à définir mais lâchement encore j'espère me sauver en citant cet illustre dramaturge français qu'est Molière qui disait « Tout ce qui n'est pas prose est vers et tout ce qui n'est point vers est prose ». (Le bourgeois gentilhomme, acte II, scène IV )"

Voici les titres que j'ai choisi pour le moment:
-Le mauvais vitrier, baudelaire
-Le chien et le flacon,
-A une heure du matin
-Scène finale du Parfum
-Par le petit garçon... Francis Jammes * doute
-La corde Paul Fort *
-OpOetic Blaise cendars *
-Notre paire Desnos *
-Mes occupations Henri Michaud *
-Un poète Jules Supervielle *
-Le morceau de viande Francis Ponge *


Maintenant que faire si il y a trop de poème en vers libre et pas assez en prose rajouter une section vers libre dans mon anthologie ou bien trouver d'autres poèmes en prose ? :/

Au fait j'ai tout essayé mais je suis incapable de trouver le poème dont tu me parles x)


EDIT: Je viens de vérifier par moi-même à tête reposée... Il semble que tous ceux sur lesquels j'ai eu un doute soient du vers libre. Je pense revoir un peu mon anthologie est inséré une partie vers libre. :/
Revenir en haut Aller en bas
Frollo
Modérateur
Modérateur
Frollo

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 833
Age : 24
Localisation : Brest
Date d'inscription : 16/07/2012

Une demande particulière Empty
MessageSujet: Re: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeVen 9 Nov 2012 - 18:21

vérifie la définition de "prosaïque" ; tu te trompe de sens ^^

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
~


« C'est au poëte qu'il est donné de descendre dans les profondeurs les plus intimes de l'âme et de dévoiler ses mystères. […] C'est que le poëte est le premier qui ouvre la bouche à sa nation, et vient en aide à sa pensée en lui donnant une forme dans le langage. »

Hegel

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Une demande particulière Empty
MessageSujet: Re: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeLun 31 Déc 2012 - 9:13

une anthologie de la poésie à réaliser dans une courte période, c'est à vous dégoûter de la poésie. Ça devient un vrai pensum. D'ailleurs scolarité et poésie, c'est une totale contradiction. J'suis content de ne pas avoir fait d'études littéraires Erreur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Une demande particulière Empty
MessageSujet: Re: Une demande particulière   Une demande particulière Icon_minitimeLun 31 Déc 2012 - 16:04

Frollo est passé, en toute discrétion - rien de mieux à dire.

Bon courage !
Une Rose
Revenir en haut Aller en bas
 
Une demande particulière
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demande aide mobil home merci
» Demande d'aide pour choix de formation
» [REQUETE] Demande d'îcones Anastasia by DINIK
» --> Formulaire Demande Affiche PDV 2010 [MAJ IMPORTANTE]
» dessin /Portrait...demande votre avis ;)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Demandes de poèmes ou besoin d'aide sur un poème-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: