Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

 

 Tu ne Vaux pas la Corde pour te Pendre

Aller en bas 
AuteurMessage
zzz
Plume de Bois
Plume de Bois
zzz

Féminin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 72
Age : 54
Date d'inscription : 13/10/2009

Tu ne Vaux pas la Corde pour te Pendre Empty
MessageSujet: Tu ne Vaux pas la Corde pour te Pendre   Tu ne Vaux pas la Corde pour te Pendre Icon_minitimeMar 13 Oct 2009 - 12:01

Tu ne Vaux pas la Corde pour te Pendre


Même si y'a des cauchemards, dans ton triste plumard
Va t'envoler ailleurs, sale oiseau de malheur
Même si comme un enfant, tu pleures, haletant
Et ravale ta peur, réapprends le Bonheur

Tu n'es que le vautour, autour des sans-familles
Qui gîsent et qui crient, perdus sans un amour
Tu es le balbuzard, ignoble charognard
Des coeurs maltraités, à qui tu fais pitié


Moi, je voudrais savoir si tu vis pour la mort
Ou si tu veux encore aimer ta liberté


Ne te coupe pas la veine, tu n'en as jamais eu
Cache pûtot ta peine, ne tombe plus des nues
Etouffe un peu ta haine, même la plus froide et crue
Reprends un peu haleine, et visite l'inconnu


Si l'instinct de survie est ton pire ennemi
S'il te fait vivre encore dans ce sinistre corps
Toi qui te dit hardcore, tu n'es qu'un vieux branleur
Ne nous hante plus encore, de ta sombre pâleur


Moi, je voudrais savoir, si tu veux vivre encore
Où si tu veux faire peine, à ceux qu'en valent la peine


Ne vois tu point que souffrent, des âmes dans des gouffres
Comparé à leurs yeux, t'y vois dix fois mieux qu'eux
Ils sont aveugles au monde, dans leurs tristes décombres
Ne fais plus le damné, quelqu'un pourrait t'envier


Moi je voudrais savoir, si tu t'es inconnu
Où si enfin tu sais que tu dois vivre à nu


Vis de la volonté, d'aimer et d'être aimé
Oublie donc ta douleur, renaîtra ta douceur
Et au lieu d'adorer, tout ce qui est vil et laid
Respire un peu les fleurs, de nos coeurs sans pudeur


On t'a manipulé, reboit un peu de lait
Cesse d'nous importuner, de tes démons hâlés
De tes soleils d'hiver, ne nous fais plus de vers
Et reviens requinqué, nous dire tes vérités
Revenir en haut Aller en bas
 
Tu ne Vaux pas la Corde pour te Pendre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: