Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-85%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
23.05 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Entre le ciel et le vent.

Aller en bas 
AuteurMessage
CLAIRELYSE
Grimoirien
Grimoirien
CLAIRELYSE

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 752
Age : 81
Date d'inscription : 18/04/2009

Entre le ciel et le vent. Empty
MessageSujet: Entre le ciel et le vent.   Entre le ciel et le vent. Icon_minitimeJeu 2 Juil 2009 - 18:39



Voir
le Fichier : entrelecieletlevent.mp3

Entre le ciel et le vent

Entre ciel et le vent quand tout s’écroule, et tombe
L’appui que l’on croyait n’être plus que divin,
Que l’immense océan ressemble à une tombe,
On ne croit plus, hélas, les secours en chemin.

On reste accroché là, à la planche de bois,
Dernier vestige blanc d’un morceau d’empennage
De cet oiseau de fer puis, l’esprit aux abois,
On scrute cet endroit où l’on a fait naufrage.

Sur ces débris épars pèse un mortel silence
Que couvre maintenant le clapotis de l’eau.
J’ai cru entendre au loin, malgré ma somnolence,
La prière des morts et le cri d’un corbeau.

Je ne sais plus vraiment si je pense ou délire.
Les yeux me brûlent fort ; je rêve des sentiers
0ù j’allais m’abriter, pour rêver et puis lire
Ces poèmes si beaux et appris tout entiers.

Je déclame tout haut, pour fuir toute pensée
De la mort qui là rôde, mais je garde l’espoir
Que l’on va me trouver et l’ardeur insensée
De survivre à cela je peux la percevoir.

Quatorze heures marquent à mon poignet la montre
Quand je perçois soudain un lourd vrombissement
Au-dessus de ma tête et au point de rencontre
Un bateau se dirige : émouvant dénouement
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8879
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Entre le ciel et le vent. Empty
MessageSujet: Re: Entre le ciel et le vent.   Entre le ciel et le vent. Icon_minitimeVen 3 Juil 2009 - 18:08

J'aime encore celui-là qui me ramène à la triste réalité de l'actualité.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Entre le ciel et le vent. Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
Entre le ciel et le vent.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: