Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

 

 Les champs du possible

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
David
Grimoirien
Grimoirien
David

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 339
Age : 50
Localisation : Au bord du Rhône
Date d'inscription : 21/02/2008

Les champs du possible Empty
MessageSujet: Les champs du possible   Les champs du possible Icon_minitimeDim 13 Juil 2008 - 16:29

De quel tact irritant dont l’épiderme ignore
Et l’impact et l’étranglement de carnivore,
Est passé ce carénage d’or et de vent ?
Morsure de murène en guise de présent.

Pas de prisme englouti, pas plus que de frontière
Hors des traces d’indifférence à la lumière.
Un pourtour est exact il n’a plus de secret,
L’intérieur est intact absurdement coffré.

C’est là qu’ils sont courus, dans les champs du possible,
Aux probables indubitablement la cible
En ces Guillaume Tell en joue, manque de pot,
Car au plus souvent délivre un coquelicot.

Même si ces bourreaux s’armaient de catapultes
Une ardente couronnerait même d’insultes
Un orbe éventuel, un pic à l’encépha-
-logramme si cruellement resté à plat.

Comme on tranche le lierre aux murs envahissant
De vide que l’on cierge en les peignant de blanc.
À la franche escapade, au prix que tu n’opines,
J’enfourche ton estrade et prend ta guillotine.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
David
Revenir en haut Aller en bas
http://ahlalalan.over-blog.com/
walido
Animateur Du Salon Walido
Animateur Du Salon Walido
walido

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 917
Age : 61
Localisation : (Maroc)
Date d'inscription : 27/02/2007

Les champs du possible Empty
MessageSujet: Re: Les champs du possible   Les champs du possible Icon_minitimeLun 14 Juil 2008 - 19:13

Si j'ai bien compris ton poème ,tu penses que la vie ne fait jamais de cadeau et qu'il ne faut rien attendre d'elle . Peut-étre , tu intérprètes le cri du bébé en naissant comme le signe d'un refus de la vie .Certes , dans le ventre maternel c'est 5 Etoiles , 37 degré et on paie pas les impots .

Je voudrais bien que tu éclaires ma lanterne David à propos de cette strophe :

"Même si ces bourreaux s’armaient de catapultes
Une ardente couronnerait même d’insultes
Un orbe éventuel, un pic à l’encépha-
-logramme si cruellement resté à plat."


Ps: les deux derniers vers riment bizarrement

Tendrement David
Revenir en haut Aller en bas
http://maghfour.over-blog.com/
Tigresse
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
Tigresse

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 2963
Age : 70
Localisation : dans la maison de Chis
Date d'inscription : 18/10/2005

Les champs du possible Empty
MessageSujet: Re: Les champs du possible   Les champs du possible Icon_minitimeLun 14 Juil 2008 - 19:18

Parfois c'est le moral qui a besoin d'un coup de fouet et la solitude et tristesse de se faire pendre...
Un sourire pour toi... :Bisous:

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

*****************************
Bonjour  Invité  Rire
Revenir en haut Aller en bas
David
Grimoirien
Grimoirien
David

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 339
Age : 50
Localisation : Au bord du Rhône
Date d'inscription : 21/02/2008

Les champs du possible Empty
MessageSujet: Re: Les champs du possible   Les champs du possible Icon_minitimeMar 15 Juil 2008 - 11:28

Merci pour le sourire Tigresse;)

Bonjour Walido, la strophe que tu notes, c'était la première fin du poème, elle parle de ce qu'il y a à gagner dans les champs du possible, un supplément d'âme, du goût à la vie. La catapulte c'est un peu de l'ironie je crois, le son qui me plaisait en rime, j'imaginais un guillaume Tell délaissant son arc pour l'énorme lance-pierre... mais agir est précieux, même pour recueillir de la déception qui donne envie de se couvrir d'insultes.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
David
Revenir en haut Aller en bas
http://ahlalalan.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




Les champs du possible Empty
MessageSujet: Re: Les champs du possible   Les champs du possible Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les champs du possible
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: