Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-30%
Le deal à ne pas rater :
FAGOR – Appareil combiné 3 en 1 Raclette + Fondue + Grill pour 8 ...
42.49 € 60.40 €
Voir le deal

 

 Le Lièvre et la Tortue (façon Pierre Perret)

Aller en bas 
AuteurMessage
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8919
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Le Lièvre et la Tortue (façon Pierre Perret) Empty
MessageSujet: Le Lièvre et la Tortue (façon Pierre Perret)   Le Lièvre et la Tortue (façon Pierre Perret) Icon_minitimeMar 19 Juin 2007 - 20:12

Rien ne sert de trisser faut s'arracher à point!
Le lièvre et la Tortue en savent quelque chose
Cette dernière dit au Lièvre: "Si tu l'oses
Veux tu faire la course ? Tu ne me battras point
J'atteindrai le poteau qu'tu aperçois là-bas
Avant que tes bacchantes en aient frôlé le bois"
"Il faut te faire soigner, dit l'autre fanfaron,
Et n'aurais-tu pas une araignée dans l'plafond ?"
"Une araignée ou pas je parierai encore",
Dit la Tortue pensant qu'le vantard avait tort.
Jouant un camembert contre dix-huit carottes
La Tortue entreprit de descendre l'accoté.
Avoir se dandiner cette vieille fêlée
Le Lièvre se poilait du haut de la colline
Il aurait tout loisir de voir à la télé
Les films de Charlot et ceux de Marilyn,
Il matait tranquillement "Tarzan à Bornéo"
Quand la Tortue fonçant à dix-huit mètres à l'heure
Avec des crampes aux cuisses approchait du poteau
Le prétentiard alors partit à cent à l'heure.
Il était cependant trop tard, c'était perdu
Et la Tortue déjà lui réclamait son dû
Honteux de s'être fait berner tel un mille-pattes
Il admit qu'la Tortue l'emportait haut-la-patte !

Moralité:
Si t'as envie, bonhomme, d'êtr' le premier partout
Y'a pas qu'les moltegommes, y faut avoir du chou !

Pierre Perret

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Le Lièvre et la Tortue (façon Pierre Perret) Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...


Dernière édition par sandipoete le Dim 10 Mai 2020 - 8:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Invité
Invité
Anonymous


Le Lièvre et la Tortue (façon Pierre Perret) Empty
MessageSujet: Re: Le Lièvre et la Tortue (façon Pierre Perret)   Le Lièvre et la Tortue (façon Pierre Perret) Icon_minitimeSam 9 Mai 2020 - 16:32

Bonjour Sandipoète, une version originale et bien pensée de cette fable célébrissime !
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Lièvre et la Tortue (façon Pierre Perret)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES TEXTES PATOISANTS :: L'argot-
Sauter vers: