Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -12%
Manette PS5 DualSense Noire en promotion sur Amazon
Voir le deal
64.99 €

 

 Bezons (autrefois, il y a cent ans, c'est-à-dire il y a peu)

Aller en bas 
AuteurMessage
philippe de neuville
Grimoirien
Grimoirien
philippe de neuville

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 801
Age : 65
Localisation : au pied du Fouta Djalon...
Date d'inscription : 27/02/2007

Bezons (autrefois, il y a cent ans, c'est-à-dire il y a peu) Empty
MessageSujet: Bezons (autrefois, il y a cent ans, c'est-à-dire il y a peu)   Bezons (autrefois, il y a cent ans, c'est-à-dire il y a peu) Icon_minitimeDim 25 Mar 2007 - 19:12

Bezons (autrefois, il y a cent ans, c'est-à-dire il y a peu)
__________________________________________

Les moulins des collines de Sannois
Les cygnes d'Argenteuil
L'auberge Poulain et la ferme de la belle d'Estrées
--et le pont fleuri- tout ceci à Bezons
La Place de la Défense, pré aux peintres
Les meules de foin et le Maquis montmartrois
Le Chat Noir et le Mirliton, les guinguettes
L'île de la Morue sans la future autoroute
où les nageurs et canotières fleuretaient;
Bezons, bourgade quasi balnéaire
ruelles tortueuses remplacées par une place Lénine
Ville éventrée dont l'âme à jamais évaporée
ne flotte plus que dans de vieilles cartes postales
Coignières Trappes Galluis villes ancestrales
devenues ZUP ZAC ZIP ZIC
Et le tramoué ou le tranvé qui virevoltait
et bringuebalait de Maisons-sur-Seine à Bezons
suivant les courbes des anciens champs
Bois des Champioux: amours de Maupassant
La Frette Herblay Triel Chanteloup: êtes-vous
du vieux pays de France, le Parisis?
ou bien de l'Adamaoua?...

Ph.A. de N..........................................

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Bezons (autrefois, il y a cent ans, c'est-à-dire il y a peu) Grimoi10

In Pace cum Patribus (devise des Neuville)
Revenir en haut Aller en bas
http://aphilippe.spaces.live.com
 
Bezons (autrefois, il y a cent ans, c'est-à-dire il y a peu)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spirit hentaï euh je veut dire... power

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: