Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Mon chien de garde.

Aller en bas 
AuteurMessage
Capricorne
Grimoirien
Grimoirien
Capricorne

Poète émérite
Nombre de sujets

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 211
Age : 87
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/11/2022

Mon chien de garde. Empty
MessageSujet: Mon chien de garde.   Mon chien de garde. EmptyVen 30 Déc 2022 - 9:48

Mon chien, tapis dans le couloir,
Un œil ouvert l'autre somnole,
Il attend là mon bon vouloir
Tout en gardant sa patte molle.
 
Quand deux toc-tocs frappent ma porte,
Oreilles perçant le plafond,
Mon chien aboie et se transporte
Vers sa niche qui est au fond.
 
Refusant de monter la garde,
Il se cache en vieux guerrier
Et puis dans sa niche, il s'attarde
Dans le noir le plus négrier.
 
Si par malheur les coups insistent,
Mon chien devient un déserteur,
Sa prudence et sa peur désistent
Et se transforment en terreur.
 
Sans le vouloir il devient traitre
Et il relâche sa vessie,
En arrosant mes pieds de maître
Lorsque je veux rester assis.
 
Me reprochant ma couardise
En refusant d'aller ouvrir
Car pour lui c'est une hantise
Qui ne pourrait que l'appauvrir.
 
Enfin mon chien lave l'outrage
En me pissant sur les deux pieds
Et il aboie avec courage
Pour faire voir que ça lui sied.


Capricorne, le 30/12/22

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Capricorne

Mon chien de garde. Grimoi10
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon chien de garde.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je garde de toi...
» Garde-Robe
» La garde-robe
» MON CHIEN
» PAF le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Capricorne-
Sauter vers: