Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma ...
Voir le deal
69.99 €

 

 Libéré

Aller en bas 
AuteurMessage
Oiseau Lyre
Grimoirien
Grimoirien
Oiseau Lyre


Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 293
Age : 32
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/06/2018

Libéré Empty
MessageSujet: Libéré   Libéré Icon_minitimeSam 30 Oct 2021 - 14:39

Libéré

Dans ma grande candeur j’ai construit un autel
Pour adorer un dieu, que dis-je, une déesse !
Mais c’était une femme aux rondes et jolies fesses
Qui voyaient plus d’amants qu’un vieux gardien d’hôtel.
 
Comme les grands poètes amoureux de leur muse,
J’ai travaillé longtemps à élever ton nom
Jusqu’à cette assemblée des belles de renom.
Mais pendant que j’écris, je sais que tu t’amuses…
 
Tu butines les cœurs tel un insecte immonde.
Parmi tant de jardins emplis de mille fleurs
Tu bois les doux nectars et délaisse les pleurs,
Abeille venimeuse, aimée par trop de monde !
 
Oh, je ne t’en veux pas ! Je t’ai rêvée en ange
Eclairant de mes nuits les repos agités
Et transcendant ma vie loin de sa vanité.
Tu n’es qu’un tas de chair que le plaisir démange.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

************************************
Alexandre, alias : Oiseau Lyre


Libéré Oiseau10

Eric 94 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/155823967@N08
 
Libéré
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: