Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-18%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur la barre de son TV Bose Solo 5
139 € 169 €
Voir le deal

 

 Folie

Aller en bas 
AuteurMessage
Surfeur1111
Modérateur
Modérateur
Surfeur1111

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 740
Age : 67
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/03/2016

Folie Empty
MessageSujet: Folie   Folie Icon_minitimeVen 20 Nov 2020 - 23:32

Folie
 
Les cieux en ce jour déversaient du feu
Sur le sentier pentu et caillouteux,
Au plus haut planait un fier rapace
Qui scrutait des hommes les sombres faces;
 
Bel épervier ! Empereur en ton ciel,
Apporte-moi l'ambroisie et le miel,
Regarde ma peine plume d’azur
Et préviens le Père qu’il me rassure,
 
Ainsi parlait Madeleine en sa peine,
L'oeil inondé de pleurs et dans la foule
Elle voyait au loin comme une houle
Qui vociférait à en perdre haleine,
 
Un destin s'accomplissait en Judée
Car la folie des hommes s’exprimait,
Le mal brisant ses entraves rôdait
Et imprégnait ce peuple tant aimé;
 
L'homme de foi gravissait pâle et triste,
On remarquait sa couronne d’épines,
Bien cruelle coiffure pour ce Christ
Et le sang coulant creusait ses ravines,
  
Que dire de la croix blessant les chairs,
Insinuant sa douleur jusqu’au cœur,
Terrible et pesante croix du malheur
Blanchie par les volutes de poussières,
 
Christ roi, ils t’ont finalement cloué,
Après le fouet vient la cruauté,
Alors face à la croix ensanglantée
Les Justes s’inclinent épouvantés,
 
Au moment ultime, au dernier inspir,
Barrabas au cœur dur eut un soupir
Et tel un voile jeté en colline,
La nuée prit une couleur violine.




colombe

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Surfeur

sandipoete aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Oiseau Lyre
Grimoirien
Grimoirien
Oiseau Lyre

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 252
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/06/2018

Folie Empty
MessageSujet: Re: Folie   Folie Icon_minitimeDim 22 Nov 2020 - 11:59

Bonjour Surfeur,
Ce poème est bien mené et j'ai apprécié l'alternance des formes de rimes.
Cela apporter une vraie dynamique à la lecture, comme un renouvellement qui s'opère au fur et à mesure que l'on avance dans le texte.
Merci pour le partage !

Oiseau lyre

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

************************************
Alexandre, alias : Oiseau Lyre


Folie Oiseau10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/155823967@N08
 
Folie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MU] American Pie : Campus en folie (V) [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: