Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 vers du nez

Aller en bas 
AuteurMessage
saidsalem
Modérateur
Modérateur
saidsalem

Poète émérite
Nombre de sujets
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 861
Age : 62
Localisation : Algérie- Batna 05000
Date d'inscription : 06/04/2009

vers du nez  Empty
MessageSujet: vers du nez    vers du nez  EmptyVen 3 Fév 2017 - 21:09

le temps court et fuit
défavorable à grignoter
mes peines ossifiées
en ce milieu coercitif
où tout semble stérile
les muses ont pris le maquis
ces amazones nous guettent
au carrefour des amours
pour nous faire la peau
les sirènes nous séduisent au précipice
et tous les éléments s'amalgament en harmonie
contre toute âme candide et  noble
c'est le destin  qui s'inscrit à notre insu 
en apothéose des oppositions 
qui saura effacer ma douleur
réparer tous ces torts et préjudices
demain j'aurai le moral au beau fixe
à planter mes choux en solitaire
sans jamais y toucher à ma vieille lyre
ni porter ma redingote à éviter le gibet
des rimeurs qui me tirent  des vers du nez  
en buvant la liqueur des illusions sur cet arc-en-ciel
tenant la folie à bras le corps
c'est un rêve qui s"échappe en une volée d'ailes

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
©️ Chana Salah, alias saidsalem
poète d’amour et d’espoir
Revenir en haut Aller en bas
 
vers du nez
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers
» En vers
» Les vers
» Vers las
» VERS A LYRE - Magazine littéraire en ligne amateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Florian.P-
Sauter vers: