Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Abandonnée

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
FRANIE alias : Assoula
Grimoirien
Grimoirien
FRANIE alias : Assoula

Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Balance Chat
Nombre de messages : 158
Age : 46
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/12/2016

Abandonnée Empty
MessageSujet: Abandonnée   Abandonnée EmptyMar 3 Jan 2017 - 19:55

On naît de sa mère

Souvent manque le père

Il a choisi de partir

Alors qu’on a à peine grandi



A l’école on ne sait que dire

Quand on nous demande qui sont nos parents

Alors les autres rient

Et là commence la différence



On traverse les années

En s’inventant une vie normale

Mais les jours de fêtes

Il nous manque ce ‘Papa’



On devient ado

On rentre en crise

Et Maman en prend plein l’dos

Et ne sait comment apaiser sa fille



On se marie

Les familles sont réunies

L’absence d père fait tache

Et notre cœur se fâche



On aspire la nuit

que tout soit fini

On se demande si n or on le reverra

Li annoncer qu’il sera grand-père

Le poser dans ses bras

Cet enfant qi nos fait renaitre



L’enfant grandi

Comme nos un peu abandonné

On fait tout pour le protéger

Et voilà que nait le secret de famille



A trente ans on fait le point

Que nous réserve l’avenir

Quel sera notre destin

Ce père va-t-il revenir ?



Mourra-t-il sans nos revoir

Pourrons nos li dire au revoir

Pour enfin pouvoir

Faire le deuil d’une vie sans père

Et ne plus regarder en arrière

Avancer vivre et Savoir….

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
FRANIE alias : Assoula

Grimoire De FRANIE alias : Assoula
Revenir en haut Aller en bas
http://chezassoulawarda.canalblog.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
Abandonnée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
»  La propriété abandonnée
» Poème :psyché abandonnée
» Alysée: abandonnée la veille de Noël.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: FRANIE alias : Assoula-
Sauter vers: