Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

Partagez
 

 Le condamné

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Pauvremiche
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jean Pauvremiche

Masculin
Lion Cochon
Nombre de messages : 45
Age : 23
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/04/2015

Le condamné Empty
MessageSujet: Le condamné   Le condamné Icon_minitimeVen 15 Mai 2015 - 15:43

À la façon d'un condamné
Je ressemblais à ma moitié
Tout le reste s'était fané
Et la tête décapitée

À force d'écouter Descartes
Des philosophes de bas étages
Exigèrent que l'on écarte
L'esprit du corps comme chantage

Mais moi qui n'aimais pas ma tête
Je leur offris sur un plateau
Chantant un des airs à tue-tête
Que l'on m'avait appris plus tôt

Mais au lieu de crier "Bravo"
Pour ce courage sans remord
Ils exhibèrent mon cerveau
Riant encore de ma mort

Et de ce fait mon arrogance
Fut condamnée par un dîner
Sans la moindre condoléance
Ils mangèrent mes échinées

Mais moi j'étais ressuscité
Et dans ma chair avais semé
Quelques vers de toxicité
Et vers la mort les ai mené
Revenir en haut Aller en bas
 
Le condamné
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Condamné pour des propos tenus sur un forum
» Helene Martin - Le condamné à mort -
» [Hugo, Victor] Le dernier jour d'un condamné
» Blog d'un condamné
» [Goby,Valentine] Qui touche mon corps je le tue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: