Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le deal à ne pas rater :
Forfait Cdiscount Mobile 200 Go sans engagement à 9,99€
9.99 €
Voir le deal

 

 Les pauvres

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Anje
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
avatar

Féminin
Bélier Rat
Nombre de messages : 620
Age : 61
Localisation : Grenade sur l'Adour
Date d'inscription : 08/04/2011

Les pauvres Empty
MessageSujet: Les pauvres   Les pauvres Icon_minitimeDim 23 Déc 2012 - 23:58

Refrain : Ah !
Quand il ne reste que des patates
Pour réchauffer les mains et les ventres,
Autour du plat les tristes figures
Comptent sur les doigts
Les jours et les heures
Jusqu’au prochain mois.

Les miséreux font d’inaccessibles projets
De ravitaillement, permettant au clan
D’attendre la modeste paye suivante
Qui arrivera peut-être dans trente jours.

Refrain : Abysses
Quand il ne reste que des pâtes molles
Pour apaiser les ventres et les cœurs,
Autour de la table, les commensaux
Comptent sur leurs poings
Les maux et les pleurs
Jusqu’aux prochains heurts.

Le réfrigérateur baille d’un grand vide.
Les placards sonnent creux comme tirades politiques.
Les réserves ont disparu depuis longtemps.
Eux, somnolent de faim et de lassitude.

Refrain : Aterre
Quand il ne reste que des souvenirs
Pour attendrir les cœurs et les têtes,
Autour des vieux restes, les convives
Comptent sur leurs doigts
Les mois et les jours
Jusqu'à leur cercueil.

Et vient la précieuse manne tant attendue,
Si vite engloutie par les charges et les dettes!
Il n’en reste que de pitoyables miettes
Pour tenir encore cet interminable mois!

Refrain : Amen
Quand s’invite la sordide adversité
Pour anéantir les corps fatigués,
Au-devant des opulents, les factieux
Comptent dans leurs mains
Injures et pavés
Qu'ils balanceront.

Les pauvres sont d’imprévoyants dépensiers !
Ce n’est point là leur moindre défaut.
Ils finiront bien, les ingrats,
Par s’en prendre à ceux qui les grugent...
Revenir en haut Aller en bas
pagnolesque
Grimoirien
Grimoirien
pagnolesque

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 3316
Age : 60
Localisation : Boulogne sur mer
Date d'inscription : 22/08/2012

Les pauvres Empty
MessageSujet: Re: Les pauvres   Les pauvres Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 8:02

Un poème sur la pauvreté, sur ces repas de fêtes où beaucoup vont festoyer alors que d'autres resteront sur leur faim.
Bonnes fêtes malgré tout.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

Les pauvres Sans_t11
Mon Grimoire



Telle est la vie des hommes.
Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins.(Marcel Pagnol)
Revenir en haut Aller en bas
 
Les pauvres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: