Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Partagez
 

 Je suis :

Aller en bas 
AuteurMessage
pagnolesque
Grimoirien
Grimoirien
pagnolesque

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 3316
Age : 58
Localisation : Boulogne sur mer
Date d'inscription : 22/08/2012

Je suis : Empty
MessageSujet: Je suis :   Je suis : Icon_minitimeSam 15 Déc 2012 - 16:01

Je suis :

Je suis un chêne centenaire
Que le chagrin a fait plier,
Un saule qui se désespère
De ne pas avoir su crier.
Je suis le vent dans la montagne,
Qui dans le nuit vient pour pleurer
Et le refrain qui m’accompagne
Jamais ne pourra m’épargner.

Je suis un navire de larmes
Qu’un grand amour a fait couler,
Sans même utiliser les armes
Pour me briser, me torturer.
Je suis la rivière qui pleure
Et cette ondée sur les marais
Qui n’attend déjà plus son heure
Et qui ne l’attendra jamais.

Je suis une plume chagrine
Qui vacille sur le papier,
Mon avenir je le devine
Restera triste à en crever.
J’aurais voulu pouvoir lui dire
J’aurais voulu pouvoir hurler,
Mais le vent ne peut pas écrire
Et l’arbre ne sait pas parler.

© Pagnolesque

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

Je suis : Sans_t11
Mon Grimoire



Telle est la vie des hommes.
Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins.(Marcel Pagnol)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Je suis : Empty
MessageSujet: Re: Je suis :   Je suis : Icon_minitimeSam 15 Déc 2012 - 16:22

Je suis...Tout le désespoir en ce monde. Je comprends que tu aies eu envie de publier ce poème, aujourd'hui. je me sens presque en osmose avec chacun de tes vers. Il est adressé à une personne, mais ce pourrait être un message universel.
Tu décris magnifiquement, un désabusement avec en plus le sentiment d'impuissance. Triste Triste

Plutôt poignant. colombe
Revenir en haut Aller en bas
pagnolesque
Grimoirien
Grimoirien
pagnolesque

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 3316
Age : 58
Localisation : Boulogne sur mer
Date d'inscription : 22/08/2012

Je suis : Empty
MessageSujet: Re: Je suis :   Je suis : Icon_minitimeSam 15 Déc 2012 - 16:36

Evelyne* a écrit:
Je suis...Tout le désespoir en ce monde. Je comprends que tu aies eu envie de publier ce poème, aujourd'hui. je me sens presque en osmose avec chacun de tes vers. Il est adressé à une personne, mais ce pourrait être un message universel.
Tu décris magnifiquement, un désabusement avec en plus le sentiment d'impuissance. Triste Triste

Plutôt poignant. colombe

Oui, au moment des fêtes, son absence se fait toujours plus ressentir... Je me dis qu'elle est heureuse avec son "ex-nouveau" mari... ça me réconforte.
Oui aussi, ce message pourrait être universel car nombreux sont celles et ceux qui ont de la peine pour une raison ou pour une autre... Merci de m'avoir lu et commenter...
Bises


Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

Je suis : Sans_t11
Mon Grimoire



Telle est la vie des hommes.
Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins.(Marcel Pagnol)
Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis :
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Envouté je suis.
» Auteur - J'ai vu de la lumière et je suis entrée...
» et je suis vieux !
» [Egbeme, Choga Régina] Je suis née au Harem
» Je suis légion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: