Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Lame

Aller en bas 
AuteurMessage
HideuxFeuillets
Nouvelle plume
Nouvelle plume
HideuxFeuillets

Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : Tanger, Maroc
Date d'inscription : 30/12/2011

Lame Empty
MessageSujet: Lame   Lame EmptySam 5 Mai 2012 - 19:41

LAME


Fantasmagorique bouterolle hâlée,
Soeur de la chappe ambrée, tu recouvres la pointe
D'un puissant yatagan, au tranchant étoilé,
Qui sinue à travers la gouttière adjointe.


Je dégaine la lame, écourgée salvatrice,
Sa fusée aux quillons fins, éludoriques,
Emeraldine garde, élicie gladiatrice,
Au pommeau entouré de colonnes doriques.


Sabre sarrasin aux allures assassines,
Susurre avec passion ta symphonie sacrée,
Et viens trancher, suprême adorée, les racines
De ma vieille âme qui dans ma gorge est ancrée.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lame
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lame, l'armure et le choc
» Lâme du poète est une aile (de poeteric)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Textes en attente de Grimoire-
Sauter vers: