Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Partagez
 

 les amants vertueux

Aller en bas 
AuteurMessage
Floraécriture
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Floraécriture

Féminin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 44
Age : 52
Localisation : Réunion 974 Sainte Anne
Date d'inscription : 11/07/2011

les amants vertueux Empty
MessageSujet: les amants vertueux   les amants vertueux Icon_minitimeDim 2 Oct 2011 - 23:32

Vivre avec toi mon équation

Ma bouche suave aspire ton nectar telle une abeille butineuse en plein vol.
Chaque instant ton souffle ranime mon cœur affaiblit par cet amour lointain.
Je regarde tel un volcan éteint les cendres de cet amour sur mon sol.
Et toi mon soleil tu me couvres de tes rayons afin de me montrer mon chemin.

Je n’ai jamais ressenti qu’avec toi ma sensation passion, mon équation d’émotion.
Tu es mon roi, mon étoile je n’entends que ta voix m’envahir ce soir.
Tu es ma quintessence je ne crains pas abandonner mon innocence sur ta solution.
Laissons nos plaisirs virtuels se manifester à travers notre fenêtre tu peux le croire.

Je n’ai pas besoin de pluie de diamants pour vivre passionnément notre joie.
Ta beauté, ta douceur, ta sensualité est ma richesse réelle et éternelle.
Vivre avec toi mon étoile rien qu’avec toi sous le même toit, quel émoi.
A l’appareil de ton cœur de merveilles j’entends que ton corps m’appelle.
Revenir en haut Aller en bas
 
les amants vertueux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver
» Les amants de Sylvia de Jakupi
» La Côte des Deux Amants, avec OVS
» [Fleurtiaux, Pierrette] Les amants imparfaits
» Amants d'une nuit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: