Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion

 

 Jupiter, pardonne-moi

Aller en bas 
AuteurMessage
Biron
Invité
Anonymous


Jupiter, pardonne-moi Empty
MessageSujet: Jupiter, pardonne-moi   Jupiter, pardonne-moi Icon_minitimeMer 29 Déc 2010 - 20:10

L’ocre ciel s’étalait à la cime de ce petit bout de vie,

Chemins sinueux, hachés d’une palpable incertitude.

Mars eut ouvert les cieux pour y poser ses interludes,

Du sang à l’iris, sinistre arc-en-ciel ; ce que je vis.

D’une main tremblante, j’eus ris, sans remords

L’ivresse de la gloire, bue aux torses des morts...


Je ne prendrai jamais l’âcre horizon de cette mer.

On me l’eut interdit, d’être libre, Ô Neptune,

Toise ces océans lointains aux mornes reflets de lune,

Je suis d’ailleurs, l’œil dans la pierre; face contre terre.

D’ici ou là, qu’importe au ludus de toute la Discorde,

‘’Hic jacet lupus’’; Ci-gît le loup, au son de l’heptacorde…
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8941
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Jupiter, pardonne-moi Empty
MessageSujet: Re: Jupiter, pardonne-moi   Jupiter, pardonne-moi Icon_minitimeDim 6 Fév 2011 - 10:52

J'aurais aimé que ce Biron s'inscrive...
Son "Gladiateur" me plait beaucoup

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Jupiter, pardonne-moi Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
Jupiter, pardonne-moi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: TEXTES D'AILLEURS :: Textes Des Passants :: Vos textes-
Sauter vers: