Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Partagez
 

 Gudrun

Aller en bas 
AuteurMessage
Tomine-Harket
Grimoirien
Grimoirien
Tomine-Harket

Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 167
Age : 46
Date d'inscription : 14/03/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeJeu 30 Sep 2010 - 15:59



Gudrun La_laitiere

Dans le rond du visage se lisait la douceur
Le calme après l'orage, le rire après les pleurs
Fixant de son regard la cruche et le nectar
Les odeurs enivrantes se dégageant du Far...

Mais notre coeur palpite ! Obsvervant sans ambages !
La grâçe quasi féline, et la blancheur des bras
J'aimerais devenir un enfant pas très sage !
Assouvir ce désir : croquer une tarte aux noix !

Elle déversait le lait en toute sérénité
La laitiére de Vermeer, était une jolie fille
Ses rondeurs enchantérent les chantres et les rapins !

Se fichant des préceptes, et des vilaines idées
N'en faisant qu'a sa tête, n'enviant pas les brindilles !
Ignorant vos critéres, elle en cueillit plus d'un!

Gudrun Chirolp_

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
cogito ergo sum
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8783
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeJeu 30 Sep 2010 - 19:05

C'est une belle manière d’appréhender l'oeuvre de Vermeer
Un sonnet pour la laitière.
Bravo

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Gudrun Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
chassamor
Plume de Bois
Plume de Bois
chassamor

Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 56
Age : 56
Date d'inscription : 17/09/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeJeu 30 Sep 2010 - 22:35

Je suis le premier à faire des fautes d'orthographe. Il me semble que enivrantes ne prend pas d'accent et que cueillir ne se conjugue pas comme ça. Le forum permet-il de rectifier les erreurs de frappes?
La disposition des rimes bousculent les règles habituelles du sonnet et c'est très bien : il faut faire la révolution..."Ignorant vos critéres"
En matière de prononciation, tu as un système ou tu te fies à ton oreille?
Je reconnais que c'est très original et j'adore Vermeer.

Chassamor
Revenir en haut Aller en bas
http://chassamor.over-blog.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8783
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeVen 1 Oct 2010 - 19:14

Les fautes d'orthographe sont plus des fautes d'inattention...
Quand on aime la poésie, on aime les mots...
Personnellement, ce genre de critique, je la fait plutôt par MP.
Je trouve ça plus convenable.
Quand au sonnet, il est le plus difficile à écrire de manière correcte.
Je félicite toujours celles et ceux qui s'y frottent, surtout quand la perfection n'est pas loin comme ici.
En fait, il y a quelques vers qui ne sont pas bien comptés comme :
Dans le rond du visage se lisait la douceur = 13 pieds
Dans le rond du visage on lisait la douceur = 12 pieds
Le calme après l'orage, le rire après les pleurs = 13
Le calme après l'orage ou rire après les pleurs = 12
Les dispositions des rimes doivent également obéir à des règles
Mais ça viendra, soyons humble et indulgent...

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Gudrun Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
chassamor
Plume de Bois
Plume de Bois
chassamor

Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 56
Age : 56
Date d'inscription : 17/09/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeVen 1 Oct 2010 - 22:52

Je me suis mal exprimé.
L'auteur aurait pu être partisan des césures épiques, qui consistent à profiter d'une pause arpès la sixième syllabe pour ne pas prononcer un e qui devrait l'être s'il était placé ailleurs dans le vers..

Comme Appolinaire (Apollinaire?) :
"Je flambe dans tes flamm(e)s ô belle Lorelei.
Qu'un autre te condamne tu m'as ensorcelé"

On les appelle épiques parce qu'on les trouve déjà dans les chansons de geste.

En fait, mes questions peuvent paraître agressives, et je m'en excuse, mais je suis passionné par ces problèmes de versification : décompte des syllabes, emplacement des rimes etc..
Revenir en haut Aller en bas
http://chassamor.over-blog.com
Invité
Invité
Anonymous


Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeLun 4 Oct 2010 - 18:06

Un sonnet de toute beauté á travers lequel l´on percoit toute la richesse de ce célebre tableau.
J´aime beaucoup l´image de la tarte aux noix.
Merci pour ce moment de lecture de grande qualité !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeLun 4 Oct 2010 - 18:06

Un sonnet de toute beauté á travers lequel l´on percoit toute la richesse de ce célebre tableau.
J´aime beaucoup l´image de la tarte aux noix.
Merci pour ce moment de lecture de grande qualité !
Revenir en haut Aller en bas
Tomine-Harket
Grimoirien
Grimoirien
Tomine-Harket

Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 167
Age : 46
Date d'inscription : 14/03/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeVen 8 Oct 2010 - 18:03

Merci Sandiepoète de me défendre je pars du principe ou une personne n'ayant guère apprécié mes écrits n'a nul besoin de les commenter
ma grammaire est bof cela est exact mais je pense posséder d'autres qualités mais bon!
Merci à Sagittaire aussi je suis heureuse de vous faire voyager! Gudrun 256861

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
cogito ergo sum
Revenir en haut Aller en bas
Claude
Grimoirien
Grimoirien
Claude

Féminin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 480
Age : 67
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 19/08/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 20:46

Bonsoir Tomine

En postant ce sujet dans la section poèmes en vers classique et en précisant "essai de sonnet" je me permets de te répondre en essayant d'être précise et claire.

Le sonnet est l'art pur de la poésie, et par conséquent le plus difficile à réaliser pour être parfait.

Pour le sonnet la règle classique est :

Un sonnet est composé de deux quatrains et deux tercets, les rimes sont ABBA ABBA CCE DED, toujours alternance féminine masculine (attention aux singulier et pluriel) et en alexandrins. Pas de hiatus. Et ne jamais utiliser deux mots de la même famille et le dernier vers doit être l'idée essentielle, une chute provocante ou conclusive. Les synérèses ou diérèses sont acceptées en essayant de conserver la même règle tout au long du sonnet.

L'alexandrin , 12 pieds avec une césure au 6ème, pause qui interdit le E appuyé, l'alexandrin étant un tout non dissociable, mais qui permet un e muet en liaison.

ça c'est la règle classique, il y a du bien des digressions par de nobles écrivains ou poètes, par exemple huit pieds, ou des alexandrins en 3X4 au lieu de 2x6. on peut aussi inverser les rimes des tercets ou d'autres encore que j'ai un peu oubliés.

La meilleure approche d'un écrit quel qu'il soit pour en apprécier la régularité par rapport à une règle établie est de lire à haute voix et d'appuyer sur toutes les liaisons

Voilà ce qu'on peut dire sur un sonnet en résumé.

Le tien est très bien mené, l'histoire est très bien vue, mais il est à retoucher à quelques endroits pour être un sonnet dans les règles de l'art.

Bisous amicaux à toi et bon courage Gudrun 754569

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Claude

Il était une fois un grimoire ...
Revenir en haut Aller en bas
http://labranchedesoiseaux.positifforum.com/
chassamor
Plume de Bois
Plume de Bois
chassamor

Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 56
Age : 56
Date d'inscription : 17/09/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeDim 10 Oct 2010 - 0:01

Je suis d'habitude très critique mais je ne dépasse pas certaines limites. Au risque de me contredire, j'exprime mon désaccord avec le message de Claude :

1) "Le sonnet est l'art pur de la poésie" : Non. A ma connaissance, Victor Hugo n'en a écrit aucun.

2) Les règles du sonnet. Je pense que les règles sont faites pour être comprises et, dès lors, transgressées. Le sonnet suivant de Maynard est magnifique tout en mêlant des alexandrins et des décasyllabes :


Mon âme, il faut partir. Ma vigueur est passée,
Mon dernier jour est dessus l'horizon.
Tu crains ta liberté. Quoi ! n'es-tu pas lassée
D'avoir souffert soixante ans de prison ?

Tes désordres sont grands ; tes vertus sont petites ;
Parmi tes maux on trouve peu de bien ;
Mais si le bon Jésus te donne ses mérites,
Espère tout et n'appréhende rien.

Mon âme, repens-toi d'avoir aimé le monde,
Et de mes yeux fais la source d'une onde
Qui touche de pitié le monarque des rois.

Que tu serais courageuse et ravie
Si j'avais soupiré, durant toute ma vie,
Dans le désert, sous l'ombre de la Croix !




Sans compter que les tercets ne respectent pas l'alternance des rimes préconisée par Claude (et dont je ne suis pas sûr qu'elle soit en effet obligatoire)



3) Je pense que la question des coupes et des césures épiques mérite d'être posée.

Soit le vers suivant : "Ell' déversait le lait en tout' sérénité"

Selon une façon de compter qui date de Louis XIV, voilà 14 syllabes. Mais combien est-il légitime d'en prononcer aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
http://chassamor.over-blog.com
Claude
Grimoirien
Grimoirien
Claude

Féminin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 480
Age : 67
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 19/08/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeDim 10 Oct 2010 - 10:12

Bonjour

Je suis ravie de cette discussion quelques peu contradictoire.
Dans ce que j'ai écrit j'ai bien précisé que pour écrire un sonnet dit classique pur et dur il fallait appliquer ces règles là, comme toute règle elle est transgressée et de merveilleux sonnets ne les respectent pas c'est clair et je dirais même que peu la respecte ne serait-ce que dans l'alternance des rimes et leur position.

Même cet illustre sonnet d'un très grand poète et écrivain, ne la respecte pas :

Jolies femmes

On leur fait des sonnets, passables quelquefois ;
On baise cette main qu'elles daignent vous tendre ;
On les suit à l'église, on les admire au bois ;
On redevient Damis, on redevient Clitandre ;

Le bal est leur triomphe, et l'on brigue leur choix ;
On danse, on rit, on cause, et vous pouvez entendre,
Tout en valsant, parmi les luths et les hautbois,
Ces belles gazouiller de leur voix la plus tendre :

- La force est tout ; la guerre est sainte ; l'échafaud
Est bon ; il ne faut pas trop de lumière ; il faut
Bâtir plus de prisons et bâtir moins d'écoles ;

Si Paris bouge, il faut des canons plein les forts. -
Et ces colombes-là vous disent des paroles
A faire remuer d'horreur les os des morts.

Victor Hugo (Juillet 1870)


Il en aurait écrit trois, certes c'est une goutte de pluie au milieu de son oeuvre titanesque ... je ne connais que celui là.


Amitiés Chassamor Gudrun 498187

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Claude

Il était une fois un grimoire ...
Revenir en haut Aller en bas
http://labranchedesoiseaux.positifforum.com/
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8783
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeDim 10 Oct 2010 - 11:30

Victor Hugo avait soixante dix ans, Judith gautier vingt, elle était en visite à Bruxelles avec son mari (j'imagine E. Bergerat ) et Victor Hugo lui envoya ce poème le 12 juillet 1872.

À Judith Gautier

La mort et la beauté sont deux choses profondes
Qui contiennent tant d'ombre et d'azur qu'on dirait
Deux sœurs également terribles et fécondes
Ayant la même énigme et le même secret.

Ô femmes, voix, regards, cheveux noirs, tresses blondes,
Brillez, je meurs ! ayez l'éclat, l'amour, l'attrait,
Ô perles que la mer mêle à ses grandes ondes,
Ô lumineux oiseaux de la sombre forêt!

Judith, nos deux destins sont plus près l'un de l'autre
Qu'on ne croirait, à voir mon visage et le vôtre;
Tout le divin abîme apparaît dans vos yeux,

Et moi, je sens le gouffre étoilé dans mon âme;
Nous sommes tous les deux voisins du ciel, madame,
Puisque vous êtes belle et puisque je suis vieux.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Gudrun Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8783
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeDim 10 Oct 2010 - 11:32

Le sonnet est un poème lyrique composé la plupart du temps de quatorze vers distribués en deux quatrains et deux tercets, et obéissant à des règles strictes quant à la disposition des rimes.

Huitain et sizain (XIII éme siècle)
ABCDEFGH IJKLMN

Quatrains et tercets (du XIV ème au XVI ème siècle)
Rimes italiennes
ABBA ABBA CDC DCD

Quatrains et tercets (XVI ème siècle)
Rimes marotiques
ABBA ABBA CCD EED

Quatrains et distiques (XVI ème XVII ème siècle)
Shakespeare
ABAB CDCD EFEF GG

Shakespeare (traduction) a écrit:
Quand j'écoute l'horloge égreneuse du temps
Et vois le jour se fondre en nuit hideuse et noire,
Violette, à mes yeux s'effacer ton printemps
Et les boucles de jais prendre pâleur d'ivoire,
Les grands arbres encor des feuilles dépouillés
Dont le troupeau lassé cherchait l'abri naguère,
Les verts épis de juin en gerbes reliés,
Hirsutes et blanchis portés sur une bière,
Alors sur ta beauté je rêve et j'aperçois
Qu'il te faudra du Temps joindre l'empire sombre,
Car douceurs et beautés, oublieuses de soi,
Meurent dès qu'elles voient leurs sœurs sortir de l'ombre ;

Et, sinon des enfants, qui te protègera
Contre la faux du temps lorsqu'elle t'atteindra ?

Quatrains et tercets (du XIV ème au XIX ème siècle)
Rimes à la française
ABBA ABBA CCD EDE

Baudelaire (à la française) a écrit:
PARFUM EXOTIQUE
Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne,
Je respire l'odeur de ton sein chaleureux,
Je vois se dérouler des rivages heureux
Qu'éblouissent les feux d'un soleil monotone;

Une île paresseuse où la nature donne
Des arbres singuliers et des fruits savoureux;
Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,
Et des femmes dont l'oeil par sa franchise étonne.

Guidé par ton odeur vers de charmants climats,
Je vois un port rempli de voiles et de mâts
Encor tout fatigués par la vague marine,

Pendant que le parfum des verts tamariniers,
Qui circule dans l'air et m'enfle la narine,
Se mêle dans mon âme au chant des mariniers.

Mais Baudelaire usera de toutes les ressources de la disposition des rimes.

CLASSIQUE
ABBA ABBA CCD EED marotique
ABBA ABBA CCD EDE français

IRREGULIER ET TRES VARIE
ABBA CDCD EEF GFG
ABAB CDCD EEF GGF
ABBA CDDC EEF GGF
ABBA CDCD EEF EFF
ABBA CDDC EEF FGG
ABBA ABBA BAA BAB

SHAKESPEARIEN
ABBA BAAB CDD CEE
ABBA CDDC EFE FGG

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Gudrun Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Claude
Grimoirien
Grimoirien
Claude

Féminin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 480
Age : 67
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 19/08/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeDim 10 Oct 2010 - 19:07

Gudrun 663672 Merci Sandi pour ces précisions fort explicites et complètes.

Gudrun 509461

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Claude

Il était une fois un grimoire ...
Revenir en haut Aller en bas
http://labranchedesoiseaux.positifforum.com/
Tomine-Harket
Grimoirien
Grimoirien
Tomine-Harket

Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 167
Age : 46
Date d'inscription : 14/03/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeDim 10 Oct 2010 - 21:28

vous êtes des politiciens ou bien des poètes

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
cogito ergo sum
Revenir en haut Aller en bas
chassamor
Plume de Bois
Plume de Bois
chassamor

Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 56
Age : 56
Date d'inscription : 17/09/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeDim 10 Oct 2010 - 21:57

Entre le dépit d'être pris en défaut et le plaisir d'apprendre quelque chose, je choisis le second sentiment. J'ignorais totalement que Hugo avait écrit quelques sonnets. J'ai trouvé un site qui parle de 4 sonnets, publié dans "Toute la lyre" et qui cite les deux déjà fournis par Claude et Sandipoète.

C'est donc en chemise, pieds nus et la corde au cou que je me repends.

Je continuerai cependant de préfére la ballade, qui appartient, il est vrai, à une période antérieure de la poésie française.

Il me reste un doute sur une information :
Citation :
Huitain et sizain (XIII éme siècle)
ABCDEFGH IJKLMN
Tu es sûr?
Revenir en haut Aller en bas
http://chassamor.over-blog.com
Claude
Grimoirien
Grimoirien
Claude

Féminin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 480
Age : 67
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 19/08/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeDim 10 Oct 2010 - 22:09

Voilà qui clos un débat fort intéressant, et qui nous permet de progresser en poésie, je suis juste désolée que ce soit sur un poème très intéressant de notre amie et que nous ayons pollué quelque peu son sujet

Politique loin de là, curieux de connaître un petit bout de prosodie et de littérature ainsi que de partager nos connaissances sûrement

Bien à vous tous met merci Sandi et Chassamor Gudrun 498187

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Claude

Il était une fois un grimoire ...
Revenir en haut Aller en bas
http://labranchedesoiseaux.positifforum.com/
Tomine-Harket
Grimoirien
Grimoirien
Tomine-Harket

Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 167
Age : 46
Date d'inscription : 14/03/2010

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeVen 4 Fév 2011 - 14:43

les rimes "Shakespiriennes" hummmmmmmmmm Gudrun 312665 un exemple?

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
cogito ergo sum
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8783
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Gudrun Empty
MessageSujet: Re: Gudrun   Gudrun Icon_minitimeSam 17 Déc 2011 - 12:58

Je n'avais pas lu ta demande, voilà :

Shakespeare (traduction) a écrit:
Quand j'écoute l'horloge égreneuse du temps
Et vois le jour se fondre en nuit hideuse et noire,
Violette, à mes yeux s'effacer ton printemps
Et les boucles de jais prendre pâleur d'ivoire,
Les grands arbres encor des feuilles dépouillés
Dont le troupeau lassé cherchait l'abri naguère,
Les verts épis de juin en gerbes reliés,
Hirsutes et blanchis portés sur une bière,
Alors sur ta beauté je rêve et j'aperçois
Qu'il te faudra du Temps joindre l'empire sombre,
Car douceurs et beautés, oublieuses de soi,
Meurent dès qu'elles voient leurs sœurs sortir de l'ombre ;

Et, sinon des enfants, qui te protègera
Contre la faux du temps lorsqu'elle t'atteindra ?

Baise Main

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Gudrun Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
Gudrun
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gudrún Eva MINERVUDOTTIR (Islande)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: