Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Partagez
 

 La quarantaine

Aller en bas 
AuteurMessage
chassamor
Plume de Bois
Plume de Bois
chassamor

Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 56
Age : 56
Date d'inscription : 17/09/2010

La quarantaine Empty
MessageSujet: La quarantaine   La quarantaine Icon_minitimeMar 28 Sep 2010 - 23:23

Dans la forêt, je me promène,

Il fait froid, tout est gris, c’est l’hiver;

J’ai dépassé la quarantaine ;

Tout autour de moi, rien n’est vert.



Les arbres nus, parfois gémissent,

En tordant leurs rameaux hérissés ;

Les feuilles mortes qui pourrissent

Dans la boue vont bientôt s’enfoncer.



Je longe un rang de hideux trognes

- Ce sont de vieux chênes tordus -

Et je rencontre une charogne :

Un oiseau, qui s’était perdu.



Le ciel immense paraît vide,

Un héron, désolé, pousse un cri ;

Ma jambe traîne, un peu rigide,

Une vieille douleur m’a repris.



J’ai dépassé la quarantaine,

Le crachin va tomber sans répit ;

Le vent qui souffle sur la plaine

A fauché les derniers épis.



Les animaux, l’hiver, faiblissent,

Les chevreuils ne mangent plus rien

Et les lapins frileux périssent ;

En passant, je laisse du grain.



Tous les fossés déjà ruissellent

Et la pluie versera de grands flots.

Dans quelques jours les étangs gèlent

Le soleil n’est qu’un pâle falot.



J’ai dépassé la quarantaine

Je me sens presque vieux par instants ;

Dans la forêt, je me promène,

Quand donc reviendra le printemps ?
Revenir en haut Aller en bas
http://chassamor.over-blog.com
BL
Grimoirien
Grimoirien
BL

Féminin
Vierge Cochon
Nombre de messages : 676
Age : 72
Localisation : Paris mais surtout Montréal
Date d'inscription : 08/05/2010

La quarantaine Empty
MessageSujet: Re: La quarantaine   La quarantaine Icon_minitimeMer 29 Sep 2010 - 23:48



J'aime bien ta pensée et ton poème est clair et on peut ressentir tes sentiments. Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Tigresse
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
Tigresse

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 2857
Age : 68
Localisation : Dans la Maison de Séron
Date d'inscription : 18/10/2005

La quarantaine Empty
MessageSujet: Re: La quarantaine   La quarantaine Icon_minitimeJeu 30 Sep 2010 - 12:19

Mais non mais non t'es pas vieux ""je prèche pour ma paroisse""
A chaque quarantaine le démon du midi traine mais chaque année le printemps revient, il faut innover, au jardin la terre s'épuise et changer de graines ""pensées"" pour que le printemps soit à nos gouts
J'aime ce que t'as é

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

*****************************
Bonjour  Invité  Rire
Revenir en haut Aller en bas
 
La quarantaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» commentaire de 'la mort des amants'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: