Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-57%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe Samsung à Induction 10.000mah (via ODR 20€ )
14.99 € 34.99 €
Voir le deal

 

 à Bragi

Aller en bas 
AuteurMessage
Durmir
Plume de Bois
Plume de Bois
Durmir

Masculin
Taureau Rat
Nombre de messages : 59
Age : 36
Date d'inscription : 30/07/2010

à Bragi Empty
MessageSujet: à Bragi   à Bragi Icon_minitimeMar 3 Aoû 2010 - 15:30

Spoiler:
 

A Bragi

Ô Bragi ! Ô maître ! Ô dieu des poètes !
Déjà aux temps anciens tu enflammais les cœurs,
Les scaldes aux doux mots partaient en cueillette,
Et par magie, des vers trouvaient la cachette.
Maître, toi qui mettais la beauté en ces chœurs
Tu as fait des hommes des frères et des sœurs !


D’un jardin, ô maître ! D’une mer funeste,
Ou d’encore plus loin, là où Idunn s’assied
– Ah ! Coiffée de rameaux, et ce corps céleste !
A celle sans hiver, sublime en tout geste,
Tu t’unis un été, dans un champ de tordpieds –
En ton idiome tu nous contes tes pieds.


Maître ! Ô mon maître ! Que brille ta harpe
Quand tes doigts magiciens et ta sublime voix
Partant de son pommeau, sautant les escarpes,
Dansent dans l’univers tels tant de pancarpes !
Ah ! Si tu me prêtais de ce qui fait les rois,
Même seul un nome, j’en ferais mon pavois !


Entends-moi, ô maître ! Qu’enfin les Walkyries
D’un nouveau musicien parlent au Walhalla ;
Et dans tous les hameaux, par toutes les prairies,
De demain ou d’hier, comme une féerie,
Elles prennent les guerriers, d’ici à l’au-delà,
Et m’emportent comme le loup dans la toundra !


Reviens-nous, ô maître ! Car ton éloquence
Grandit l’âme des tiens, et inspire mes arts !
Ah ! Guéris donc mes maux ! Ouvre ma conscience !
Corrige mes travers, fais moi porte-lance
Alors, selon ton gré, de quelques vers épars
Je ferai la somme puis prendrai mon départ.


Revenir en haut Aller en bas
BL
Grimoirien
Grimoirien
BL

Féminin
Vierge Cochon
Nombre de messages : 676
Age : 72
Localisation : Paris mais surtout Montréal
Date d'inscription : 08/05/2010

à Bragi Empty
MessageSujet: Re: à Bragi   à Bragi Icon_minitimeMer 4 Aoû 2010 - 12:39

Bonjour Dormir, qui es-tu, d'où viens tu gentil poète? On aimerait bien te connaitre avec de si jolis poèmes.

à Bragi 312665 Bravo et à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8879
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

à Bragi Empty
MessageSujet: Re: à Bragi   à Bragi Icon_minitimeMer 4 Aoû 2010 - 12:53

Je me suis penché sur le travail réalisé quand aux rimes et je dois reconnaitre que tu t'en es très bien tiré.
La recherche obligatoire des rimes aux hémistiches fait que la beauté du poème est réservée aux aèdes érudits.
Tu aurais pu l'écrire ainsi :

Ô Bragi ! Ô mon Maître ! Ô dieu des poètes !
Déjà aux temps anciens tu enflammais les cœurs,
Les scaldes des ancêtres partaient en cueillette,
Des vers pour être trouvaient la cachette.
Maître, toi qui d'un rien mettait beauté aux chœurs
Tu as fait des humains des frères et des sœurs !

Mais j'aime ta main poétique !
Beau travail ! Vraiment...

Bravo

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
à Bragi Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Durmir
Plume de Bois
Plume de Bois
Durmir

Masculin
Taureau Rat
Nombre de messages : 59
Age : 36
Date d'inscription : 30/07/2010

à Bragi Empty
MessageSujet: Re: à Bragi   à Bragi Icon_minitimeMer 4 Aoû 2010 - 13:55

Merci à vous pour vos encouragements Sourire

J'avoue avoir passé plusieurs heures dessus, j'avais peur de devoir tout recommencer (même si je l'aurais fait...), alors ça me rassure un peu ! J'essaierai néanmoins de l'améliorer.

Le vers que tu as changé (enfin le 3ème vers on va dire, puisque les suivants sont mis en conséquence), sandipoète, est justement celui qui me satisfait le moins, ça me conforte aussi dans mon propre esprit critique ! En fait, " aux doux mots" est le COD de "partir en cueillette" (avec "aux" et non "des" pour faire référence à l'expression "la cueillette aux" qui suggère une idée de saison ; il faut savoir que dans la civilisation norroise, les activités, y compris poétiques, étaient très fortement articulées autour des saisons, à cause des contraintes du climat, et Bragi lui-même est souvent apparenté à l'idée de saisons, sa femme Idunn étant princpalement jardinière et serait un peu l'équivalent de Déméter chez les Grecs ; bref, tout ça pour dire que j'aurais aimé garder cette référence ^^).
Dans ce vers, j'ai inversé les groupes pour des questions de pieds et de rimes. Le souci est effectivement qu'en contre-partie, on perd le sens ! Même à la lecture, et même en le sachant, je reste hésitant à chaque fois sur ce vers. Mais je ne vois pas comment modifier pour garder le sens. En plus, ton vers à toi a 13 pieds maintenant, et ton 4ème vers a l'hémistiche qui coupe un mot (ce que tu m'as appris toi-même à ne pas faire :D).
En outre, cela modifie les rimes aux hémistiches et je perds les 4 rimes masculines encadrées par 2 féminines.
Bref, pas facile... Je réfléchirai davantage pour essayer de trouver une solution plus satisfaisante...

@BL : pour faire la version courte, je suis ingénieur Arts & Métiers (mais, hélas, rien à voir avec les arts au sens courant du terme), c'est-à-dire généraliste avec une petite "coloration" production/mécanique. J'ai aussi un master de recherche en Science de la Décision et Management des Risques, et actuellement je suis ingénieur-chercheur pour EDF, dans la branche de la science décisionnelle (d'où le temps que j'ai pour travailler un peu mes vers ^^). Je viens de région parisienne avec de fortes racines dans le Nord.

Donc je n'ai pas vraiment de formation littéraire (d'où ma découverte perpétuelle de ce qui est pourtant la base de la poésie), c'est le moins qu'on puisse dire. Mais ça m'intéresse depuis toujours. Quand j'étais petit, c'était le plaisir simple de la sensation du papier sous la main, et en grandissant ça s'est transformé en tout autre chose ^^

Les premiers écrits que j'ai gardés (étant tellement insatisfait avant je jetais toujours tout, ce que je regrette aujourd'hui) ont été produits à l'âge de 16 ans, ma prof de français d'alors m'ayant fortement encouragé pour des études littéraires (mais la science a toujours été ma première passion, donc je n'ai pas suivi son conseil). Jusqu'à il y a quelques années, je faisais des petites nouvelles et des fables en prose. Puis j'ai tenté l'aventure roman. Mais, insatisfait par mon travail que je trouvais trop pauvre, j'ai abandonné et me suis tourné vers la poésie, justement pour "me former" sur les jeux de fond et de forme des mots et apprendre à les manier dans un but littéraire et non plus seulement narratif.

Voilà en gros pour mon parcours ! En tout cas, écrire reste une passion (parmi - trop - d'autres), même si je suis pour l'instant globalement déçu par mes écrits, je persiste et signe ! L'apprentissage est au moins aussi passionnant que la production, finalement !
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8879
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

à Bragi Empty
MessageSujet: Re: à Bragi   à Bragi Icon_minitimeMer 4 Aoû 2010 - 14:11

@Durmir a écrit:
En plus, ton vers à toi a 13 pieds maintenant, et ton 4ème vers a l'hémistiche qui coupe un mot (ce que tu m'as appris toi-même à ne pas faire :D).
Mon épouse venait de m'appeler pour manger et j'ai envoyé le post sans le vérifier ceci explique cela. Mais la poésie est si compliquée que je fais aussi des fautes bien sur !
Reprenons plus calmement :

Ô Bragi ! Ô mon Maître ! Ô dieu des poètes ! = 12
Déjà aux temps anciens tu enflammais les cœurs, = 12
Scaldes aux épithètes partaient en cueillette, = 12
Des vers pour les êtres trouvaient la cachette. = 12
Maître, toi qui d'un rien mettait beauté aux chœurs = 12
Tu as fait des humains des frères et des sœurs ! = 12

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
à Bragi Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
BL
Grimoirien
Grimoirien
BL

Féminin
Vierge Cochon
Nombre de messages : 676
Age : 72
Localisation : Paris mais surtout Montréal
Date d'inscription : 08/05/2010

à Bragi Empty
MessageSujet: Re: à Bragi   à Bragi Icon_minitimeMer 4 Aoû 2010 - 14:51

Apprendre est toujours un plaisir et comme on le sait "on ne sait rien" plus on constate qu'on a de choses à apprendre...Une vie est bien trop courte et l'on se rend compte un moment donné qu'on perd bien souvent un temps précieux.

Merci pour ton jeune parcours bien rempli déjà.Cela fait plaisir de connaitre un petit peu la personne qui travaille à nos côtés.
Moi je suis un ancien prof de Philo qui est partie dans une société para dentaire (manque de place en Philo...) marre de faire des remplacements.
Maintenant vis au canada avec mes 4 teckels adorables et vais 2 fois par an à Paris.
Contente qu'on se connaisse mieux, mon fils à 27 ans presque ton âge et fait de la Biologie, il adore la nature et tout ce qui touche à la vie.

A bientôt et bon travail, "c'est le fond qui manque le moins", vive nos bons auteurs ! à Bragi 754569
Revenir en haut Aller en bas
Durmir
Plume de Bois
Plume de Bois
Durmir

Masculin
Taureau Rat
Nombre de messages : 59
Age : 36
Date d'inscription : 30/07/2010

à Bragi Empty
MessageSujet: Re: à Bragi   à Bragi Icon_minitimeMer 4 Aoû 2010 - 15:16

Scaldes aux épithè//tes partaient en cueillette 6//7

Tel est pris qui croyait prendre ! :D
En outre, à la lecture, je trouve "zozé" peu aguichant : scaldes - z - aux - z - épithètes.

Sinon, le mot "magie" que tu sembles vouloir passer à la trappe, fait partie du champ lexical de la mythologie scandinave. Le retour un peu plus loin aux "doigts magiciens" n'est d'ailleurs pas fortuit non plus (ni certains mots comme "féerie"). En effet, la "magie" telle qu'on la définit aujourd'hui prend ses racines dans les mythologies du nord et germanique, la "fantasy" d'aujourd'hui n'étant autre qu'une réécriture des mythes associés (l'oeuvre de Tolkien est le plus brillant exemple de cette reprise, où on retrouve toutes les références scandinaves : les trolls, les elfes, les nains, les géants, les fées, la magie etc. ; même s'il l'a très librement interprété par la suite).
Si la magie existait avant, elle n'avait qu'une dimension purement divine et s'exprimait toujours dans un cadre anthropomorphique ou en accord avec la Nature (les éclairs de Zeus par exemple), notamment pour en expliquer ce qui était en dehors du champ de compréhension de l'époque. La magie à but créatif (et non plus explicatif) apparaît avec nos amis Vikings. On pense toujours qu'ils n'étaient que des brutes écervelées, en fait pas du tout !
Même l'utilisation du verbe "enflammer" n'est pas anodin. Toujours en relation avec le rapports des Norrois aux saisons, le feu et la glace occupent dans leur cosmogonie notamment une importance capitale, et j'aimais l'image du feu pour décrire les passions déchaînées. C'est très courant, pas très original (je pense n'être que le 46.464.646.464.646ème à y avoir pensé), mais cela se prête merveilleusement ici.

Finalement, "ces choeurs" fait référence aux choeurs de scaldes. "Aux" impersonnalise beaucoup, je trouve, et on perd une information (déjà je trouve que ce que j'écris n'est pas toujours très clair...).

Je comprends par contre moins bien ton champ lexical, mais tu vas sans doute élargir mon champ de vision ! à Bragi 127189

Désolé, je me sais assez néophyte pour ne pas être très bon critique, donc ce que je dis est sans doute à côté de la plaque... Mais sans "verrouiller" mon poème (je garde une réelle volonté de le perfectionner), j'aurais vraiment aimé garder les choses qui me trottaient et qui m'ont inspiré.
Merci quand même pour ces propositions, c'est très sympathique de ta part d'y avoir réfléchi pour proposer une amélioration !

@BL : de très sages paroles ! J'ai toujours été curieux, sans toujours comprendre ceux qui ne l'étaient pas...
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8879
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

à Bragi Empty
MessageSujet: Re: à Bragi   à Bragi Icon_minitimeMer 4 Aoû 2010 - 18:23

@Durmir a écrit:
Tel est pris qui croyait prendre ! :D
En outre, à la lecture, je trouve "zozé" peu aguichant : scaldes - z - aux - z - épithètes.
Mort de rire HaHaHa

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
à Bragi Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Contenu sponsorisé




à Bragi Empty
MessageSujet: Re: à Bragi   à Bragi Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
à Bragi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: