Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 L'écrivaillon

Aller en bas 
AuteurMessage
Tigresse
Administrateur
Administrateur
Tigresse

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 3076
Age : 71
Localisation : dans la maison de Chis
Date d'inscription : 18/10/2005

L'écrivaillon  Empty
MessageSujet: L'écrivaillon    L'écrivaillon  EmptyVen 2 Juil 2010 - 1:02

L'écrivaillon

Têtu comme un âne, s'est lancé dans l'écriture
Devant son écran, souris et clavier en main
Il s'imagine reconnu dans un proche futur
Fier comme un paon en face de ses voisins

Loin d'avoir une mémoire d'éléphant
Décide, pour écrire son histoire
D'aller à la pêche aux souvenirs des habitants
Qui comme les pies, deviennent bavards

Chacun y met son grain de sel
Les langues de vipère sont déchaînées
Peu à peu l'enthousiasme est tel
Que tout le village se sent concerné

Se sentant comme un poisson dans l'eau
Nageant sur les vagues des souvenirs louches
Parfois monte sur ses grands chevaux
Quand son interlocuteur prend la mouche

Un chien aboie la caravane passe
De fil en aiguille l'histoire avance
Les souvenirs du village y ont leur place
Tous les habitants sont de connivence

Il pense au succès futur de son histoire
Mais en avare ne veut partager l'oseille
Pas plus les honneurs ainsi que la gloire
Au moment venu, il fera la sourde oreille

On n'apprend pas à un singe à faire la grimace
Ses clics et claques à l'heure du succès
Sans tambour ni trompette aura l'audace
De tourner les tallons sur la pointe des pieds

Les coauteurs roulés dans la farine
De doux agneaux deviendront féroces
Passer pour des dindons, auront grise mine
Rien ne sert de pester, ils l'auront dans l'os.

Nandy le 02/07/2010

Sur une idée de Brigitte...

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

*****************************
Bonjour  Invité   MerciSandi
Revenir en haut Aller en bas
 
L'écrivaillon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Tigresse-
Sauter vers: