Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-52%
Le deal à ne pas rater :
-52% sur la machine à pain Moulinex PAIN DORÉ OW210130
76.99 € 160 €
Voir le deal

 

 Carpe Diem

Aller en bas 
AuteurMessage
zzz
Plume de Bois
Plume de Bois
zzz

Féminin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 72
Age : 53
Date d'inscription : 13/10/2009

Carpe Diem Empty
MessageSujet: Carpe Diem   Carpe Diem Icon_minitimeMar 13 Oct 2009 - 12:12

Carpe Diem


Carpe diem, je t'aime


Aujourd'hui j'ai envie
d'embrasser ton soleil
J'adore dans ton lit
Sentir tes merveilles


L'amour nous a lié
D'un lien sucré-sacré
De notre hiérogamie
Vivons la frénésie


Camille, ô mes kamis
Toujours je te chéris
Tu es comme la rosée
Sur ma fleur déposée


Mon coeur bat la chamade
Tant j'aime tes petits cris
Et tout à coup je rie
D'être ton camarade


Et même si la camarde
Nous fauchait comme les blés
Jamais ne cauchemarde
Je nous ressucit'rais


Callypige au coeur tendre
J'apprends de mieux en mieux
A regarder tes yeux
Sans vouloir m'y défendre


Et si je suis heureux
De te voir si pieuse
C'est que je suis envieux
De te voir délicieuse


Ton petit corps pastel
A l'odeur de cannelle
Fait frissonner en moi
Toutes sortes d'émois


Ton petit corps de miel
Tel un doux arc-en ciel
Envoûte et ensorcelle
Nos sentiments pêle-mêle


Ma fine séraphine
Serre moi fort dans tes bras
Et nos âmes affines
Virevoltent dans nos draps


Faisons l'amour encore
Jusqu'à ce que nos corps
N'en puissent plus de jouir
Et nous ferons dormir


Je te réveillerai
Le coeur tout enchanté
En sifflant la gaité
Des aurores borées


Si jamais nous pleurions
De nous être déchirés
En des sanglots si longs
Qu'ils cachent nos vanités


Je saurais remonter
La grande roue du temps
Où il était charmant
D'être nos deux moitiés
Revenir en haut Aller en bas
 
Carpe Diem
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: