Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 l'été s'enfuit trop vite.

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
CLAIRELYSE
Grimoirien
Grimoirien
CLAIRELYSE

Poète émérite
Nombre de sujets
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 757
Age : 83
Date d'inscription : 18/04/2009

l'été s'enfuit trop vite. Empty
MessageSujet: l'été s'enfuit trop vite.   l'été s'enfuit trop vite. EmptySam 8 Aoû 2009 - 19:21

L’été est arrivé, le sentier plein de boue
S’assèche maintenant, le héron bleu s’ébroue.
Sur les bords ombragés, tel un petit cerveau,
Une noix écrasée prend terre pour tombeau.

Je regarde cette eau qui des berges se joue
Passer sous le pont bleu où le mistral s’enroue
À vouloir à tout prix nier le renouveau
Il souffle comme un fou chahutant un oiseau

L’ombre se fait plus douce et rend bien moins funèbres
Les voix du vent du Nord apportant les frimas
Car le printemps vient tôt sous nos tendres climats

Ce n’est pas le midi mais chassant les ténèbres
Le soleil déjà chaud n’est plus avaricieux
IL se lève à l’aurore et règne dans les cieux
Revenir en haut Aller en bas
Michel 48
Modérateur
Modérateur
Michel 48

Poète émérite
Nombre de sujets
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 678
Age : 70
Date d'inscription : 12/01/2009

l'été s'enfuit trop vite. Empty
MessageSujet: Re: l'été s'enfuit trop vite.   l'été s'enfuit trop vite. EmptyLun 10 Aoû 2009 - 12:06

Cocou, Claire Lyse
retour de vacances, j'ai transpiré à grosses gouttes l'été Croate, vive la fraîcheur des étés lozériens
Bon, bravo pour ce petit sonnet. moi, je n'ai rien écrit depuis 3 semaines, vais-je devoir puiser dans mes poussiéreux tiroirs pour alimenter le forum? on va voir

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Au clin d'oeil je suis enclin
Le déclin, je décline
Revenir en haut Aller en bas
http://www.poete.org/MichelB/
CLAIRELYSE
Grimoirien
Grimoirien
CLAIRELYSE

Poète émérite
Nombre de sujets
Poète accompli
Durée d'inscription

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 757
Age : 83
Date d'inscription : 18/04/2009

l'été s'enfuit trop vite. Empty
MessageSujet: Re: l'été s'enfuit trop vite.   l'été s'enfuit trop vite. EmptyMar 11 Aoû 2009 - 13:39

Michel 48 a écrit:
Cocou, Claire Lyse
retour de vacances, j'ai transpiré à grosses gouttes l'été Croate, vive la fraîcheur des étés lozériens
Bon, bravo pour ce petit sonnet. moi, je n'ai rien écrit depuis 3 semaines, vais-je devoir puiser dans mes poussiéreux tiroirs pour alimenter le forum? on va voir

Dis donc l'ami,, ,, à une lettre près, tu me plongeais dans les affres du doute et de la jalousie...LOL
avec ton cocou Clairelyse
J'ai connu l'été Croate il y a quelques années, alors que TITO régnait encore sur ce pays la Yougoslavie et que l'on ne parlait pas encore des affreux massacres perpétrés ensuite.. J'ai encore dans les yeux, les mille iles qui semblaient flotter sur des eaux si bleues et transparentes que l'on pouvait apercevoir les pierres blanches au plus profond des flots..
Nous avions fait une ballade en mer avec plusieurs personnes et on nous servait des petits godets d'un alcool très très fort...aussi nous avons tous fait connaissance dans toutes les langues.. Nous allions rendre visite, sur son ile à un ermite, barbu et sale qui faisait de la figuration, me semble-t'il,!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
l'été s'enfuit trop vite.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vite....vite
» Plus vite qu'on espère
» La vie, elle va vite...
» 2 truc vite fait
» Les années passent vite. Slimane Lagra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: