Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment :
Nike : jusqu’à 50% de remise sur le ...
Voir le deal

 

 Elle fut, elle est.

Aller en bas 
AuteurMessage
CLAIRELYSE
Grimoirien
Grimoirien
CLAIRELYSE

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 752
Age : 81
Date d'inscription : 18/04/2009

Elle fut, elle est. Empty
MessageSujet: Elle fut, elle est.   Elle fut, elle est. Icon_minitimeDim 5 Juil 2009 - 4:22

Nymphéa n’était plus ! Sur son cahier, penchée,
Elle essayait depuis, de sa plume en roseaux,
De se donner un nom, sans sentir arrachée
son image perdue au fond des troubles eaux.

Combien d’admirateurs, la trouvant gracieuse,
Lui offraient en bouquets lis, roses et glaïeuls,
Et guettaient sa sortie, ombre silencieuse,
S’éloignant dans l’allée aux odorants tilleuls.

La voila transformée en parfaite inconnue
Celle que ses parents nomment TITI encor.
Cherchant tout simplement à être reconnue
Pour ce qu’elle est vraiment, sans ses octaves d’or.

Elle avait tout donné aux heures miroitantes
Où, dans le pinceau blanc, elle trouait la nuit
De ces salles bondées, aux ferveurs si flottantes,
Dans ce mortel silence et le stress qu’il induit.

Depuis elle écrivait des poésies légères,
Ou décrivait l’amour, en des mots écumeux.
Elles les dépliaient, comme font les fougères,
Pour offrir au soleil leur dessin harmonieux.

Elle parlait d’amour, de campagne sereine,
Des lourds parfums du soir et murmures du jour.
Elle rêvait de boire à l’eau de la fontaine,
Et inventait des chants, comme tout troubadour.

Elle avait inventé, sans arête rugueuse,
Deux prénoms accolés, portés par le courant,
se réappropriant une enfance fougueuse,
De cette vie vécue au gré de son torrent.

Vite elle découvrit, que dans le m’as-tu-vu
Régnaient tant de méchants, à si faible aptitude,
Qui critiquaient souvent ceux pris au dépourvu,
Devant tant de noirceur et vile platitude.


Dernière édition par CLAIRELYSE le Dim 5 Juil 2009 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mirabelle
Plume de Corail
Plume de Corail
Mirabelle

Féminin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 132
Age : 67
Localisation : Toronto, Canada
Date d'inscription : 09/06/2009

Elle fut, elle est. Empty
MessageSujet: Re: Elle fut, elle est.   Elle fut, elle est. Icon_minitimeDim 5 Juil 2009 - 13:52

On croit te reconnaître,,,,ta dernière strophe résume bien la vie de plusieurs d'entre nous!
Revenir en haut Aller en bas
http://mirabellien.blogspot.com/
Nouria
Modérateur
Modérateur
Nouria

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 962
Age : 48
Date d'inscription : 16/10/2008

Elle fut, elle est. Empty
MessageSujet: Re: Elle fut, elle est.   Elle fut, elle est. Icon_minitimeDim 5 Juil 2009 - 19:28

un très beau texte rempli de nostalgie ... le passé, le présent .. j'ai aimé ce texte bisous belle Clairelyse Merci Gros Bisou

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Elle fut, elle est. 3ovvpxvk

**********************************************************************
Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie.
La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Elle fut, elle est. Empty
MessageSujet: Re: Elle fut, elle est.   Elle fut, elle est. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle fut, elle est.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gani et Naru ....... (finira très certainement en Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: