Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -38%
-38% sur la barre de son Yamaha YAS-108 (ODR 15€)
Voir le deal
184.99 €

 

 L’indifférence de mon enfance

Aller en bas 
AuteurMessage
bruce55
Grimoirien
Grimoirien
bruce55

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 299
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/06/2009

L’indifférence de mon enfance Empty
MessageSujet: L’indifférence de mon enfance   L’indifférence de mon enfance Icon_minitimeLun 15 Juin 2009 - 20:47

L’indifférence de mon enfance

L’amour d'un enfant c'est sacré, comment peut on l’oublier ?
J’ai été un enfant rejeté, à cause de l’indifférence.
Un enfant qui a été placé pendant toute son adolescence,
Ce fut pour moi une période très difficile et de mauvais goût,
Où la vie vous joue ses plus mauvais coups.
Mais le but de cet écrit n'est pas d'accuser ou de juger,
Simplement pour vous dire que l'enfant n'est pas un jouet,
Aujourd'hui j’ai 53 ans. Il me fallait vous raconter,
Je ne veux pas faire la morale ou donner des leçons,
À ceux qui m'ont pourri ma vie de toute façon.
C'est de coucher sur ma feuille de papier quelques épisodes de ma vie,
Relater des faits bien précis du passé en racontant des souvenirs,
Et pour dire à tous ceux qui ont souffert, c'est en guise de thérapie,
Voici des faits qui ont laissé des traces dans ma mémoire.
Repenser aux douleurs qu'ils ont pu m’imposer,
Aux silences lourds de conséquence et de vérité,
Repenser aux mensonges qu'ils ont pu me raconter,
A cet engrenage dans lequel j’étais plongé.
Pourtant
Une mère c'est comme un univers,
Une mère c'est quelqu'un qui pense à nous consoler,
Une mère c'est quelqu'un qui nous fait arrêter de pleurer,
Une mère c’est quelqu'un qui vous prend dans ces bras,
Et qui vous murmure tout bas je t’aime,
Une mère tout simplement c’est quelqu’un à qui on peut dire je t’aime.
Mais moi je n’ai pas eu cette chance de pouvoir le dire.
Aujourd'hui je suis un homme heureux et comblé,
Un mari aimant sa charmante épouse et ses enfants,
Pourtant j'ai du me bagarrer pour exister lutter pour survivre,
Malgré tout, envers et contre tout, j’ai réussi ma vie.
Mais dans mon univers ma porte sera toujours ouverte,
Et si la porte est fermée à clé, dans mon cœur,
Pour l'obtenir il faudra m'aimer en toute amitié
Oui je suis un père aimant la vie et l’amitié
Basée sur la confiance, et la sérénité
Car on n'a pas le droit de dire à un enfant,
Un jour je t'aime et le lendemain je te hais.
Alors pourquoi faire tant d’indifférence envers un enfant,
A l'être qui pour moi est le plus cher à mon cœur,
Ce témoignage; c'est ma vie d’enfance,
C’est aussi l'assurance-vie pour mes enfants…
Écrit par bruce55 le 22 03 2009

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Il fait beau et la vie vie et belle dans le jardin de mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
http://bruce55.forumactif.org
Invité
Invité
Anonymous


L’indifférence de mon enfance Empty
MessageSujet: Re: L’indifférence de mon enfance   L’indifférence de mon enfance Icon_minitimeLun 15 Juin 2009 - 21:55

Je n'en ai jamais souffert, mais je crois que l'indifférence est la chose la plus insupportable qui soit, et plus encore aux enfants, qui sont de véritables "éponges à sentiments".

Le seul côté positif (si je peux m'exprimer ainsi), c'est que ton expérience te sert à ne pas la reproduire et à donner à ceux que tu aimes ce qu'on a pas su ou voulu te donner. C'est une belle preuve de force d'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Mirabelle
Plume de Corail
Plume de Corail
Mirabelle

Féminin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 132
Age : 67
Localisation : Toronto, Canada
Date d'inscription : 09/06/2009

L’indifférence de mon enfance Empty
MessageSujet: Re: L’indifférence de mon enfance   L’indifférence de mon enfance Icon_minitimeLun 15 Juin 2009 - 22:22

Mon cher Bruce, un poème qui fait écho chez moi,puisque mon enfance n'a pas été des plus faciles! J'ai d'ailleurs écrit plusieurs poèmes sur le sujet.
Bravo de pouvoir en parler par écrit!
Revenir en haut Aller en bas
http://mirabellien.blogspot.com/
bruce55
Grimoirien
Grimoirien
bruce55

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 299
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/06/2009

L’indifférence de mon enfance Empty
MessageSujet: Re: L’indifférence de mon enfance   L’indifférence de mon enfance Icon_minitimeMar 16 Juin 2009 - 6:43

Bonjour Sladelle et heureux de faire t'à connaissance, bonjour a toi aussi Mirabelle. je suis très touché par vos commentaire qui me vont droit au coeur.
je vous souhaite un agréable journée ensoleillé d'amour et d'amitié Cordialement et amitié Bruno [img]L’indifférence de mon enfance 000_pl10[/img]

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Il fait beau et la vie vie et belle dans le jardin de mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
http://bruce55.forumactif.org
bruce55
Grimoirien
Grimoirien
bruce55

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 299
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/06/2009

L’indifférence de mon enfance Empty
MessageSujet: Re: L’indifférence de mon enfance   L’indifférence de mon enfance Icon_minitimeLun 24 Mai 2010 - 8:19

L’indifférence de mon enfance


L’amour d'un enfant c'est sacré, comment peut-on l’oublier ?
J’ai été un enfant rejeté et bafoué à cause de l’indifférence,
Un enfant qui a été placé pendant toute son adolescence,
Ce fut pour moi une période très difficile et de très mauvais goût,

Là où la vie vous joue ses plus mauvais coups.

Alors, le but de cet écrit n'est pas d'accuser ou de juger,
Simplement pour vous dire qu’un enfant n'est pas un jouet
De coucher sur une feuille de papier quelques épisodes de ma vie,
En relatant des faits bien précis d’un passé en racontant ces souvenirs,
Et de le dire à tous ceux qui ont souffert, c'est une sorte de thérapie.


Il fallait que je vous raconte l’histoire de mon enfance,
De repenser à tous ces mensonges qu'ils ont pu me raconter,
À la douleur et aux silences lourds de conséquence et de vérité,
A cet engrenage dans lequel j’ai été plongé et qu’ils m’ont imposé,
Mais, je ne veux pas faire de morale ou même donner des leçons,
À ceux qui ont pourri ma vie et mon enfance de toute façon.

Pourtant,une mère ou un père c'est comme un univers,
C’est quelqu'un qui nous console et nous câline
Qui vous prend dans ses bras pour nous faire cesser de pleurer,
Qui vous murmure tout bas des mots tendres pour nous faire rigoler,
Une mère ou un père c’est tout simplement quelqu’un à qui on peut dire,

Ce que l’on pense, ses secrets et pouvoir leur dire je t’aime,
Mais moi ! Je n’ai pas eu cette chance et je n’ai pas oublié.

Aujourd'hui j’ai cinquante-quatre ans je suis un homme heureux,
Pourtant, j'ai dû me battre dans la vie et lutter pour pouvoir survivre,
Mais, envers et contre tout je pense avoir réussi ma vie,
J’aime ma femme pour tout l’amour qu’elle a su m’apporter et me donner,
Pour m’avoir comblé en m’offrant quatre merveilleuses filles
Que j’aime et que j’aimerai toute ma vie.

Dans mon univers ma porte sera toujours ouverte
Mais si par malchance la porte est fermée à double tour,
dans mon cœur elle sera toujours entrouverte pour vous,
Car, je suis un père qui aime la vie et surtout celle de ses enfants
Aimant aussi l’amitié qui est basée sur la sérénité et la confiance,
Car on n'a pas le droit de faire subir ou de dire à un enfant,
Un jour je t'aime et le lendemain je te hais ce qui est grave de conséquence.

Voici donc les faits qui ont laissé des traces dans mon cœur et dans ma mémoire,
Alors, pourquoi faire tant d’indifférence envers un enfant qui n’a rien demandé,
l'être qui pour moi est le plus cher et le plus précieux à mon cœur et à mes yeux,
Ce témoignage c'est ma vie d’enfance c’est aussi l'assurance-vie de mes enfants…

Amitié poétique par Bruno le 22 03 2009 corriger

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Il fait beau et la vie vie et belle dans le jardin de mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
http://bruce55.forumactif.org
Contenu sponsorisé




L’indifférence de mon enfance Empty
MessageSujet: Re: L’indifférence de mon enfance   L’indifférence de mon enfance Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L’indifférence de mon enfance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: