Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -53%
GACHI Batterie Externe 26800mAh
Voir le deal
24.94 €

 

 C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie

Aller en bas 
AuteurMessage
CLAIRELYSE
Grimoirien
Grimoirien
CLAIRELYSE

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 752
Age : 81
Date d'inscription : 18/04/2009

C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie Empty
MessageSujet: C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie   C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie Icon_minitimeVen 5 Juin 2009 - 21:06

Dans Carouge la Rouge, en plein cœur du
village,
Sur la place aux tilleuls et aux verts marronniers,
Trônait un banc de bois où les vieux, qu’ont de l’âge
Venaient traîner le jour leur vie de cancaniers.

De tous ces anciens, chenus et sourds d’oreille,
Il en était deux, là, qui jouisseurs encore
De cochonnaille grasse et de vins de Moselle
Mettaient le bourg en feu, pourchassant la pécore

Jusqu’aux lueurs du jour ce n’était que ripaille
Et des chants fort grivois et pas très catholiques,
Puis Ils s’endormaient saouls, sur un ballot de paille,
Cuvant, tout débraillés, leurs vapeurs éthyliques

Ils se plaignaient souvent de ces douleurs de vieux
Qui raidissent genoux et courbent bas l’échine,
Si bien qu’ils ne trouvaient plus ça très glorieux
De vivre, rabougris, une vie si lambine.

Barnabé, eut un jour une idée lumineuse !
Faire bombance et boire et ce aux heures matines,
Jusqu’à ce que la panse étant volumineuse
Explose, libérant leurs odeurs intestines.

Ainsi, ils mourraient tous et trouveraient la route
Du paradis, c’est sûr ! Et vivraient très heureux
Dans l’Eden prometteur, sans connaître le doute
D’être jeune à nouveau, éternel amoureux.

Ils eurent cette nuit le plus fou des banquets
Et moururent, béats, plus que rassasiés.
Saint Pierre les reçut devant un tourniquet
En prenant un air docte, en fin paperassier.

Il leur dit tout de go qu’ici tout était clos
Car voilà que le jour tant promis aux croyants
Était venu enfin et que dans cet enclos
Dieu l’éternel jugeait les morts et les vivants

La mort est abolie vous allez vivre en somme
Dans l’état que je vois jusqu’à la saint Glinglin
On ne reviendra plus à l’état de jeune-homme,
Dirent les vieux déçus, et rien n’aura de fin ?

Le temps où l’on savait que la seule justice
Était de s’en aller les bons ou les vauriens
Que pauvre ou bien riche n’auraient pour tout supplice
Que de quitter la terre en laissant tous leurs biens

« On ne peut plus mourir et demeurer en paix
Dirent les vieux, déçus d’avoir été floués.
« On vous l’avait prédit, voilà bien deux mille ans
leur répondit le Saint, fallait tout faire avant ! »


Poème remanié . Merci à toi qui m'a indiqué où celui-ci péchait..
Michel pour ne pas le nommer... LOL


Dernière édition par CLAIRELYSE le Dim 7 Juin 2009 - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouria
Modérateur
Modérateur
Nouria

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 962
Age : 48
Date d'inscription : 16/10/2008

C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie Empty
MessageSujet: Re: C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie   C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie Icon_minitimeVen 5 Juin 2009 - 22:19

je te vois bien écrire des nouvelles tu as tellement d'imagination , ce texte et beau , tout est dit un joli conte qui m'en rappelle un autre sur la mort justement
tu as du talent belle dame Merci Gros Bisou Bravo

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie 3ovvpxvk

**********************************************************************
Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie.
La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps.
Revenir en haut Aller en bas
CLAIRELYSE
Grimoirien
Grimoirien
CLAIRELYSE

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 752
Age : 81
Date d'inscription : 18/04/2009

C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie Empty
MessageSujet: Re: C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie   C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie Icon_minitimeSam 6 Juin 2009 - 20:57

J'écris aussi des nouvelles et je les enregistre.
cela m'amuse aussi.. j'aime les nouvelles fantastiques
Revenir en haut Aller en bas
Michel 48
Modérateur
Modérateur
Michel 48

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 678
Age : 68
Date d'inscription : 12/01/2009

C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie Empty
MessageSujet: Re: C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie   C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie Icon_minitimeDim 7 Juin 2009 - 10:07

J'adore ce poème, conté sur le ton de la fable, avec sa morale pleine d'humour. J'applaudis le talent

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Au clin d'oeil je suis enclin
Le déclin, je décline
Revenir en haut Aller en bas
http://www.poete.org/MichelB/
Contenu sponsorisé




C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie Empty
MessageSujet: Re: C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie   C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est dans Carouge la Rouge que la mort fut abolie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Chaperon Rouge [DVDRiP]
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]
» [FREE] The Karaté Kid-2010 [DVDRiP]
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: