Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le deal à ne pas rater :
Vacances Camping : code promo 30€ + annulation offerte
Voir le deal

 

 L'oeuvre Ultime.

Aller en bas 
AuteurMessage
CLAIRELYSE
Grimoirien
Grimoirien
CLAIRELYSE

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 752
Age : 81
Date d'inscription : 18/04/2009

L'oeuvre Ultime. Empty
MessageSujet: L'oeuvre Ultime.   L'oeuvre Ultime. Icon_minitimeSam 30 Mai 2009 - 8:34



La nuit était velours et la beauté fragile

De cette femme fleur agaçait son désir
De façonner la chair, de ce beau corps d’argile,
Pour le voir s’éveiller, inondé de plaisir.

Il sentait tellement que n’était immortelle
Cette continuité de l’âme dans son corps,
Et voulait terminer de ciseler une aile,
A l’envouteur témoin des fébriles transports.

Il était habité de l’incroyable envie
De rendre plus vivant ce rêve radieux
Et comme Gepetto, lui faire prendre vie,
Pour que sa déité rejoigne enfin les cieux.

La terre d’ocre brun résistait à l’étreinte
Du burin ciseleur, de l’artiste amoureux
Qui tremblait trop souvent, et n’avait qu’une crainte :
Abîmer cette hanche aux contours langoureux

Quand Le jour blanchissait, à l’heure transparente,
IL s’asseyait, fourbu, observant son travail
Et découvrait alors la beauté apparente
De l’œuvre qui prenait une teinte corail.

Avant que tout s’écroule et le couperet tombe,
IL voulait le finir pour que lorsque viendra
Cet instant de la mort , s’étende sur sa tombe
L’ombre de cet amour, telle la soie d’un drap
Revenir en haut Aller en bas
Michel 48
Modérateur
Modérateur
Michel 48

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 678
Age : 68
Date d'inscription : 12/01/2009

L'oeuvre Ultime. Empty
MessageSujet: Re: L'oeuvre Ultime.   L'oeuvre Ultime. Icon_minitimeSam 30 Mai 2009 - 11:05

une lecture qui va me mettre en train pour la journée (au travail). belle expression de la fébrilité du sculpteur, on imagine très bien la scène

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Au clin d'oeil je suis enclin
Le déclin, je décline
Revenir en haut Aller en bas
http://www.poete.org/MichelB/
Nouria
Modérateur
Modérateur
Nouria

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 962
Age : 48
Date d'inscription : 16/10/2008

L'oeuvre Ultime. Empty
MessageSujet: Re: L'oeuvre Ultime.   L'oeuvre Ultime. Icon_minitimeSam 30 Mai 2009 - 11:36

très beau texte j'aime beaucoup Merci Une Rose Gros Bisou

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
L'oeuvre Ultime. 3ovvpxvk

**********************************************************************
Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie.
La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'oeuvre Ultime. Empty
MessageSujet: Re: L'oeuvre Ultime.   L'oeuvre Ultime. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'oeuvre Ultime.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: