Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-20%
Le deal à ne pas rater :
Bon plan rentrée : PC portable Asus à 319€
319 € 397 €
Voir le deal

 

 Du nez sur le sable

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
David
Grimoirien
Grimoirien
David

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 339
Age : 50
Localisation : Au bord du Rhône
Date d'inscription : 21/02/2008

Du nez sur le sable Empty
MessageSujet: Du nez sur le sable   Du nez sur le sable Icon_minitimeVen 27 Juin 2008 - 9:55

Liberté sonne acérée ! Sur la tranche des ongles
Un hurlement de craie, dans la chute des gris
Proverbes sans musique à la chaise où tu pris
Un énorme antalgique, amnésie dont tu jongles.

À fleurer l’épiderme il me reste le ton
Et s’écule son terme, et solde en la vitrine
Les pas de cet élan, la saveur endocrine
En prononce le ban, en écoute le non.

Nom d’un naufrage à blanc ! Aux débris de l’étrave
À la vague où mon flanc se déchire de biais
Et se peuple de larme en ces naines d’un niais
Flocon qui n’a plus d’arme autre que ta voix grave…

Qui disait Je suis fan… y reviens chaque année
Mes vœux sont dans le van un carrosse où sont closes,
Dans ce temps à tambour battant que tu exploses,
Des heures d’un amour, une brise évadée.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
David
Revenir en haut Aller en bas
http://ahlalalan.over-blog.com/
walido
Animateur Du Salon Walido
Animateur Du Salon Walido
walido

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 917
Age : 61
Localisation : (Maroc)
Date d'inscription : 27/02/2007

Du nez sur le sable Empty
MessageSujet: Re: Du nez sur le sable   Du nez sur le sable Icon_minitimeVen 27 Juin 2008 - 15:47

Si j'ai bien compris , ta façon d'appréhender la "liberté" est fort tragique.
Au détour de chaque vers on sent cette impossible tentative d'étre totalement libre . Tout élan est voué à l'échec avec un lexique rude et sans merci.
Ce n'est que le dernier vers qui sonne "euphorique" et décrète un espoir de liberté "une brise évadée" mais c'est grace à ces "heures d'amour" qu'on peut sentir notre liberté .
Il s'avère malgré tout que pour toi "la liberté n'est pas au bout des fusils"

Bravo Tendrement David
Revenir en haut Aller en bas
http://maghfour.over-blog.com/
 
Du nez sur le sable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: