Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -12%
Nintendo Manette Switch Pro
Voir le deal
52.99 €

 

 Véhémence

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
David
Grimoirien
Grimoirien
David

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 339
Age : 50
Localisation : Au bord du Rhône
Date d'inscription : 21/02/2008

Véhémence Empty
MessageSujet: Véhémence   Véhémence Icon_minitimeDim 23 Mar 2008 - 13:34

Son aspect est le même, des visages de l’espoir,
Par respect du baptême, la nuit comme en plein jour,
Ils sourient ou ils pleurent, le matin comme le soir.
Mais toujours sur son cœur, au moindre élan d’amour,
Il sait poser la main, cette maladie de boire,
La lie comme le vin, est le pire de ses tours.

Envahis d’amulette, s’en va t’il faire un tour ?
Ma dernière allumette est mon dernier espoir,
Mais comment croire en lui c’est une coupe à boire,
Ou à laper transi au froid du petit jour,
Où est la paix, naguère qui me pétrit d’amour ?
Tel un pain de cette bière en nuit qui me laisse soir.

Mes genoux ont cédés je n’ai pu que m’asseoir,
Bras désarticulés sont tombés à leur tour,
Il reste par nature ce qui chut de l’amour:
Garde mes aventure le temple des espoirs,
Et tais-toi je t’en pris, attend au moins le jour,
Que je te prennes ici imbu de mes déboires.

C’est un triste appétit le manger et le boire,
Est resté comme sertis dans un infini soir.
Je me découvre enfant, tome de mes bons jours,
La page s’arrachant perdant jusqu’aux contours,
Bien plus haut que trois pommes dans ce qui me laisse poire,
J’ai rêvé d’être un homme, pas ce chagrin d’amour.

Des larmes de l’amer, désarmé de l’amour,
C’est un océan Guerre que je laisse en pourboire.
Pour mes yeux pacifiques et les nés sans espoir,
Ces élans magnifiques auprès de leur grand soir,
Même en cercles vicieux même s’ils ne font qu’un tour,
Ils resteront précieux et respectés, toujours.

Bleu des petits chemins se faisant au grand jour,
Vert de lâcher la main comme de parler d’amour,
Et d’un rouge amarante quant il me joue un tour:
La blonde hallucinante…mais j’ai la mer à boire
Rousse elle est devenue après ce fameux soir,
Elle fut bien plus que nue et je garde un espoir.


Un funambule espoir pour ce fragile amour
Car j’attendrais ce jour et je viendrais le boire,
Comme tombe le soir sans plus faire un détour.
Revenir en haut Aller en bas
http://ahlalalan.over-blog.com/
walido
Animateur Du Salon Walido
Animateur Du Salon Walido
walido

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 917
Age : 61
Localisation : (Maroc)
Date d'inscription : 27/02/2007

Véhémence Empty
MessageSujet: Re: Véhémence   Véhémence Icon_minitimeDim 23 Mar 2008 - 16:32

Belle traversée d'une vie en quète de tendresse , d'amour et de ...poèsie
Si j'ai bien compris David , tu mets à nu des fresques douloureuses de ton actant-sujet mais il arrive à se battre son idéal est un peu plus grand que ses possibilités dans le réel.C'est un héros nietzchien qui lutte pour dépasser sa condition (in)humaine.

J'aime ce travail sur le style de ton texte surtout au niveau syntaxique

Tendrement David
Revenir en haut Aller en bas
http://maghfour.over-blog.com/
 
Véhémence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: