Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -30%
Maillot de Football de l’Équipe de France
Voir le deal
63 €

 

 Voyage onirique d'un paumé

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Valérian
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Valérian

Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 2
Age : 48
Date d'inscription : 24/02/2008

Voyage onirique d'un paumé Empty
MessageSujet: Voyage onirique d'un paumé   Voyage onirique d'un paumé Icon_minitimeDim 24 Fév 2008 - 22:45

Petite goutte, opium de quotidien,
Eclat de verre, débris qui s’extasie,
Trait d’union entre moi et demain,
Je ne suis que l’hôte d’un corps sans faim,
Emmuré aux portes de l’Ante-Paradis,
Une ombre qui s’étire sans fin,
Voilà ma vie, voilà à quoi ça tient .
Voilà ma vie, voilà à quoi je tiens.

Misérable camé, génome d’humanité,
Avançant sans papiers, sans identité,
Locataire d’un esprit amnésique,
Aux absences peuplées d’astérisques,
Copie Pro forma pourtant certifiée,
D’une imposture vivante au sang mêlé,
Voilà ma vie, sans cran de sûreté,
Voilà ma vie, mon chemin, mon tracé.

Semblant de héros cherchant son héroïne,
Migraineuse âme en manque de cocaïne,
Voltigeur sur des lignes au blanc immaculé,
Je suis le prince des portes de l’éternité,
Le demi dieu d’un épisode pré formaté,
Voyageur inconscient de toute réalité,
Voilà ma vie, monde de virtualité,
Voilà ma vie, au diable moralité.

Fluide stupéfiant, précieux calice,
Elève moi parmi les nymphes étoilées,
Libère moi vite, abrège mes supplices,
Je ne suis plus l’homme que jadis j’ai été,
Mes amis d’hier, aujourd’hui me haïssent,
Emporte moi loin d’ici, tue ma lucidité,
Voilà ma vie, je ne l’ai pas aimé,
Voilà ma vie, je la quitte sans regret…


J.S Valérian
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8999
Age : 69
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Voyage onirique d'un paumé Empty
MessageSujet: Re: Voyage onirique d'un paumé   Voyage onirique d'un paumé Icon_minitimeLun 25 Fév 2008 - 10:10

Quatre huitains tout en alexandrins pour parler du voyage d'un paumé.
Belle inspiration poétique
:!Bravo!:
Ton poème me rappelle à celui de Jules Laforgue

Jules Laforgue a écrit:
La cigarette
Oui, ce monde est bien plat; quant à l'autre, sornettes.
Moi, je vais résigné, sans espoir, à mon sort,
Et pour tuer le temps, en attendant la mort,
Je fume au nez des dieux de fines cigarettes.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Voyage onirique d'un paumé Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
Voyage onirique d'un paumé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: