Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -40%
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD ...
Voir le deal
59.91 €

 

 LA SOLITUDE

Aller en bas 
AuteurMessage
raymonde
Invité
Anonymous


LA SOLITUDE Empty
MessageSujet: LA SOLITUDE   LA SOLITUDE Icon_minitimeDim 1 Juil 2007 - 20:14

LA SOLITUDE Fantom10
La solitude, j’ai adhéré à son parcours initiatique
Mon âge taciturne se berçait de pleurs, d’indifférence
Je me réfugiai dans ses voiles endémiques
Fillette au rire fragile je m’habillais d’insolence

La solitude devint l’amie des rêves subalternes
Réconfort des chagrins par l’oreiller voilés
Nous fûmes deux à contempler les nuages effrayés
Fuyant la réalité je m’absorbais dans la vision d’EOLE

La solitude ne s’absenta guère m’enseignant la vie
Sur le parvis des mal-aimés mes souvenirs furent ondoyés
Le silence m’enseigna son choix arbitraire
Taire ses offenses, d’un sourire fatiguer l’ennui

La solitude quelquefois part dans ses terres d’oubli
Elle me revient douce, servile, je l’aime en miniature
La piscine ouvrit ses vannes je m’engouffrais ravie
A jamais je guetterais le retour impromptu de mon égérie

Raymonde verney
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


LA SOLITUDE Empty
MessageSujet: Re: LA SOLITUDE   LA SOLITUDE Icon_minitimeMar 3 Juil 2007 - 11:51

Bonjour Raymonde

Un trés beau et émouvant poème danslequel je me suis un peu retrouvé
bisous
fabien
Revenir en haut Aller en bas
raymonde
Invité
Anonymous


LA SOLITUDE Empty
MessageSujet: Re: LA SOLITUDE   LA SOLITUDE Icon_minitimeMer 4 Juil 2007 - 8:09

Je pleurais quand je vins au monde et chaque jours me montre pourquoi

je sais car ta citation résume ce que je pense de la vie ou nous rejoignons
bises
raymonde
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LA SOLITUDE Empty
MessageSujet: Re: LA SOLITUDE   LA SOLITUDE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LA SOLITUDE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: