Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Le chat

Aller en bas 
AuteurMessage
Vero
Modérateur
Modérateur
Vero

Poète émérite
Nombre de sujets

Féminin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 571
Age : 61
Localisation : france
Date d'inscription : 08/01/2021

Le chat Empty
MessageSujet: Le chat   Le chat EmptyLun 12 Déc 2022 - 8:42

Reprise en alexandrins du poème le chat de mon grimoire

L’azur qui se déploie à nos yeux éblouis 
En de vastes palais dans la mer Engloutis 
Un gros chat s'apitoie de nos rêves modestes 
Sa prunelle de lait reflète des comètes 
De larges aurores des astres scintillants 
 la nuit le recouvre de sombres firmaments 
Dans lesquels longuement  un horizon s’étire 
Ah ! ne rien savoir quand ton âme qui m’attire 

L’agape s’égrène en nos fiers cœurs dans la paix
Musique Céleste, nous poursuit à jamais 
Le temps nous épie en secondes qui s’etiolent 
Et dans l’allégresse sans un bruit elles s’affolent 
Et puis nous délaissent aux portes de l’ennuie 
Les minutes passent et le siècle nous fuit 
Alors vient ! Allons-y ! Que dans l’éther nous perd
L’hirondelle du gris morne, du terre à terre 

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Membre Contributeur Le chat Merci210Vero


Lien vers Son Grimoire

Eric 94 et Jean Marcel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une vie de chat
» Le chat
» Le chat
» Sur le chat
» Ton chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Vero-
Sauter vers: