Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Citation d'Alexandre Dumas

Aller en bas 
AuteurMessage
Eric 94
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Eric 94

Poète émérite
Nombre de sujets

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 349
Age : 51
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 18/01/2021

Citation d'Alexandre Dumas Empty
MessageSujet: Citation d'Alexandre Dumas   Citation d'Alexandre Dumas EmptyDim 20 Nov 2022 - 10:43

« La nuit étincelait d'étoiles. On était au haut de la montée de Villejuif, sur le plateau d'où Paris, comme une sombre mer, agite ses millions de lumières qui paraissent des flots phosphorescents ; flots en effet, flots plus bruyants, plus passionnés, plus mobiles, plus furieux, plus avides que ceux de l'Océan irrité, flots qui ne connaissent pas le calme comme ceux de la vaste mer, flots qui se heurtent toujours, écument toujours, engloutissent toujours !...
Le comte demeura seul, et sur un signe de sa main la voiture fit quelques pas en avant.
Alors il considéra longtemps, les bras croisés, cette fournaise où viennent se fondre, se tordre et se modeler toutes ces idées qui s'élancent du gouffre bouillonnant pour aller agiter le monde. »

Alexandre Dumas (1802-1870), Le Comte de Monte-Cristo (1844-46).


Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
ÉRIC

Le Grimoire d'Éric

jensal aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Citation d'Alexandre Dumas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citation d'Alexandre Dumas
» Citation d'Alexandre Dumas
» citation
» citation tibétaine
» Citation de l'Arioste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES SALONS :: Le Salon des citations-
Sauter vers: