Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Les malheureux et la mort

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Eric 94
Plume de Saphir
Plume de Saphir
Eric 94

Poète émérite
Nombre de sujets

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 345
Age : 51
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 18/01/2021

Les malheureux et la mort Empty
MessageSujet: Les malheureux et la mort   Les malheureux et la mort EmptyMer 12 Oct 2022 - 10:43

Cette peur nous hante
Que nous soyons croyants
Ou non
Et nous savons ce que cachent
Nos rodomontades
 
Pourtant
Il est des gens
Qui n'éprouvent pas cette peur
Ou qui l'éprouvent moins
Que leurs semblables
 
Ce sont les malheureux
 
Pour eux la mort est un asile
Protecteur
Un endroit où ils seront à jamais
À l'abri
Des maux qui les harcèlent
Du matin au soir
Et seuls les sots peuvent affirmer
Qu'ils nourrissent une illusion


L'épouvantail qui nous effraie
Est un prince charmant
Ou une princesse souriante
Qui leur chante les louanges
Du royaume qui les attend
 
Sicaires oppresseurs tortionnaires
Vous ne pourrez jamais détruire
Ce domaine mystérieux
Où nul ne subit votre joug
 
Maladies famine pauvreté angoisses
Jamais vous n'exercerez votre vile férule
Sur cet endroit qui n'a jamais été décrit
Et d'où nul n'est jamais revenu
 
Ainsi les malheureux
Poursuivent-ils leur chemin de croix
Tout en sachant que le bout de celui-ci
Ne saurait être pire que les épreuves
Qui le jalonnent
Que ce chemin ne peut que les mener
À une autre Rome

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
ÉRIC

Le Grimoire d'Éric

sandipoete et Vero aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Vero
Modérateur
Modérateur
Vero


Féminin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 512
Age : 61
Localisation : france
Date d'inscription : 08/01/2021

Les malheureux et la mort Empty
MessageSujet: Re: Les malheureux et la mort   Les malheureux et la mort EmptyJeu 13 Oct 2022 - 7:14

Bonjour Eric 94

L'Espérance !
Ici d'un ailleurs, d'un meilleur, cheville le corps souffrant !
Merci pour ces poèmes qui poussent à la réflexion, au questionnement !
Amitiés
veronique

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Membre Contributeur Les malheureux et la mort Merci210Vero


Lien vers Son Grimoire

Eric 94 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Les malheureux et la mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aux yeux malheureux
» ma mort
» La Mort
» Mort
» La mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: