Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le deal à ne pas rater :
Filtre à douche WinArrow WA550 avec cartouche remplaçable
24.70 €
Voir le deal

 

 Hiver normand

Aller en bas 
AuteurMessage
Surfeur1111
Modérateur
Modérateur
Surfeur1111

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 772
Age : 67
Localisation : Ile de France et Normandie
Date d'inscription : 29/03/2016

Hiver normand Empty
MessageSujet: Hiver normand   Hiver normand Icon_minitimeMar 5 Jan 2021 - 3:23

Hiver normand Images?q=tbn:ANd9GcTBzlr-qywD5eyTcao-Kdx3IWiSHt2MhDMzb782_LzX_yC_iS-c&usqp=CAU  et surtout Bonne Santé à tous les poètes (participants et lecteurs) de ce forum

colombe


Hiver normand


Sur les plateaux du Neubourg,
Le blizzard normand opprime
Prairies et derniers labours,

Et de bleus cristaux de glace
Chargent l'arbre dépecé,
Le blessent avec audace,

Rient à ses longs hurlements
Quand au ciel gris il présente
Moignons, peurs et tremblements ;

Passant du soir, je contemple
Le bocage immaculé
Tel l'albâtre ornant le temple,

Et le cruel vent du nord
Etreint les hauteurs yacoutes
Où Le Tremblay, gelé, dort,

Petit village de l'Eure
Aux airs d'un Oulan Bator
Rêvant la saison meilleure ;

Les brindilles sous le poids
Du givre gisent au sol,
Courbées devant l'hiver roi,

Et par la longue gelure,
Les branches cassent à cœur
Dans un terrible murmure.


Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Surfeur

veronique.tairraz@wanadoo aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Hiver normand
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Vos Nouveaux Poèmes-
Sauter vers: