Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Là où l'on pleure!

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Là où l'on pleure! Empty
MessageSujet: Là où l'on pleure!   Là où l'on pleure! EmptyVen 3 Nov 2017 - 19:59

Là où l'on pleure!

Octosyllabes sur quatre pieds.

La main qui me sera tendue
Saura la souffrance d'aimer
Elle écrira: "Tu es perdu,
Seul, essaimé
Sur l'autoroute de la vie,
Dans le fossé de la laideur
En ce monde et sa piètre envie
Là où l'on pleure!"

C'est à chacun sa propre image
Et le reflet de son ruisseau
Où galvaude une ombre sans âge
Comme un peu sot
Un vieux poète d'ici-bas
Médusé de blanches colombes
Et qui ne firent de son pas
Qu'éclat de bombe!

Lorsque parvenue la laideur
Des hommes souffrants du destin,
Lorsque que le monde n'a plus d'heure
Pas un matin
Ni la moindre conjugaison
Du verbe "Aimer" sur son trottoir
Est-il encore une saison,
Vos yeux, l'Espoir?

Ma main tendue serait la source
Et mes pieds sur le bord du temps,
Mais je m'enfuis comme un viel ours
Plus loin, autant
Que les mains se ferment partout
Et les regards, d'eux, se divisent
Je ne serai jamais l'atout,
Celui qu'on vise

Je suis l'homme d'un autre monde
Et qui donne, à la Femme, vie,
Un peu secret, parfois immonde
Et bien souvent sans plus d'envie!
Mais j'ai tendu la main, outre mes vers blessés,
Tel Claude Nougaro* lorsqu'il hurla: "Assez!"

Qu'importe m'ignorer
Qu'importe mon sans gêne
Vos Êtres à errer
Ou celui que je gêne!

Ecrivez, Ecrivez, je sais que tout est rien
Et de ma poésie, l'ombre de moi, vaurien!

Alain Girard
Le 03 11 2017
Copyright. Tous Draoits Réservés.



Dernière édition par Alain Girard le Ven 3 Nov 2017 - 23:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
barateur
Grimoirien
Grimoirien
avatar


Masculin
Capricorne Chien
Nombre de messages : 91
Age : 63
Localisation : Alger
Date d'inscription : 21/10/2017

Là où l'on pleure! Empty
MessageSujet: Re: Là où l'on pleure!   Là où l'on pleure! EmptyVen 3 Nov 2017 - 21:31

Il ne faut pas désespérer Alain, quand on peut rêver de quelque chose, on peut aussi la faire!

très joli texte et lourd de sens, Bravo!

Amitiés

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
---------------------------------------------------
BARATEUR
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
L’alphabet
 fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme
et de toutes ses sottises. Voltaire (1694-1778)
Revenir en haut Aller en bas
 
Là où l'on pleure!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il a pleuré
» Il a pleuré
» Là je pleure
» je pleure........
» Je pleure...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES ACCUEILLIS :: Les Textes Des Accueillis :: Partis Du Forum :: Alain Girard-
Sauter vers: