Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -30%
Maillot de Football de l’Équipe de France
Voir le deal
63 €

 

 Sous la lumière orange

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Orestre Gump
Grimoirien
Grimoirien
Orestre Gump

Masculin
Cancer Chat
Nombre de messages : 50
Age : 46
Date d'inscription : 19/08/2006

Sous la lumière orange Empty
MessageSujet: Sous la lumière orange   Sous la lumière orange Icon_minitimeSam 4 Nov 2006 - 22:11

Sous la lumière orange Parisneigepanoramata9.th

Sous la lumière orange

_ Les trop longues nuits d'hiver
sont la proie des lampadaires.
Un dur éclairage froid et fort
Illumine l'espace urbain mort.
et colore d'un aspect livide,
les gens lâches et tranquiles,
qui s'enferment, devant une télé débile.
alors que la nuit, les rues se vident.

_De qui est-ce que l'on se moque,
dans les jeux perfides de notre époque ?
Nos idoles ont l'aspect glacé du minéral,
et vous devenez leurs plantes cannibales.
Lors des fêtes, des ballets de fantômes
se reflètent dans les palais de chromes.
La lune est un œil pour nous épier.
Qui seront les prochains éliminés ?

_ Cet hiver il va faire froid,
mais je ne perdrais pas la foi,
Pour ne pas goûter à l'enfer ;
D'être une goutte d'eau dans le désert.
Partout autour ; le désespoir
et moi, je marche sur le trottoir.
Tant que ma chair m'enchaîne
Encore à la condition humaine.

_L'univers si riche en obscurité
Ne me verra pas ressuscité.
Après moi la vie continuera,
Mais qu'est-ce qui me tuera ?
Qu'importe le comment et le pourquoi,
l'éternité du vivant est un but en soi !
Si le paradis est hors portée,
l'infini nous est destiné.
Revenir en haut Aller en bas
raymonde
Invité
Anonymous


Sous la lumière orange Empty
MessageSujet: Re: Sous la lumière orange   Sous la lumière orange Icon_minitimeDim 5 Nov 2006 - 9:56

ragard lucide sur une société manipulée par les médias les gens obsédés par une télé débile oui il faut choisir les émisssions intéressantes
pas de déprime tu es bien dans ta tête
amitiés
raymonde
Revenir en haut Aller en bas
Orestre Gump
Grimoirien
Grimoirien
Orestre Gump

Masculin
Cancer Chat
Nombre de messages : 50
Age : 46
Date d'inscription : 19/08/2006

Sous la lumière orange Empty
MessageSujet: Re: Sous la lumière orange   Sous la lumière orange Icon_minitimeLun 6 Nov 2006 - 4:14

Merci Sourire c'est fin d'avoir saisi que malgré le caractère assez négatif de ce poème je suis bien dans ma peau.
Ce que je reproche à la télé c'est m'enlever l'opportunité de rencontrer ceux qui la regarde. Mais ce n'est pas le thème du poème:

On a tous passé des sales moments sous la lumière orange des lampadaires des grandes villes occidentales surtout les noctambules comme moi. J'y ai vécu des scénes qui m'ont semblées parfois tellement surréalistes parce que leurs humeurs étaient amplifiée par le caractère "fort et froid" de cet éclairage de nuit dans les grandes villes.

J'avais des images fortes dans la tête et je voulais vous les transmettre en une sorte de tableau narratif, ma vision de l'espace urbain de nuit, la dimension nocturne de la condition humaine.

Il y a de la colère dans ce texte, de la mélancolie aussi, longuement ruminée, mais j'y ai mis aussi l'expression de ma ténacité qui m'a tant servit au fil des années, où l'on a pu me trouver seul où accompagné dans ces twinlight zones qui semblent alors désertes ou seulement peuplées

"lors de fêtes par des ballets de fantomes qui se réflétent, dans des palais des chromes"

Je me suis confronté aux risques de la nuit en ville et c'est effectivement avec la lucidité d'un écrivain de terrain que je vous offre ce texte à la lecture qui contient aussi en conclusion une ouverture positive

"si le paradis est hors porté l'infini nous est destiné"

Cet espoir me tient quand sans autre but je hére sous les étoiles à la recherche d'un grâal mystérieux et polymorphe avec pour seul motivation d'être présent lors d'un moment où il se présenterait afin de savoir de quoi est fait le coeur du monde.
Revenir en haut Aller en bas
raymonde
Invité
Anonymous


Sous la lumière orange Empty
MessageSujet: Re: Sous la lumière orange   Sous la lumière orange Icon_minitimeLun 6 Nov 2006 - 8:56

On a tous passé des sales moments sous la lumière orange des lampadaires des grandes villes occidentales surtout les noctambules comme moi. J'y ai vécu des scénes qui m'ont semblées parfois tellement surréalistes parce que leurs humeurs étaient amplifiée par le caractère "fort et froid" de cet éclairage de nuit dans les grandes villes.

vous écrivez vraiment bien !ce passage je le vis comme vous ces sales moments passés sous les lampadaires cette lumière me met mal à l'aise je n'aime pas
amitiés
raymonde
Revenir en haut Aller en bas
Flore de caroly
Grimoirien
Grimoirien
Flore de caroly

Féminin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 136
Age : 73
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 05/11/2006

Sous la lumière orange Empty
MessageSujet: Re: Sous la lumière orange   Sous la lumière orange Icon_minitimeLun 6 Nov 2006 - 15:35

Moi, ce qui me frappe dans ce poème ce n'est pas la nuit , c'est tout ce qui apparait entre les lignes : l'être humain est dans une nuit morale presque totale. la métaphore est très belle de cette transposition d'une nuit élairée d'orange : fausse apparence de lumière pour des vies de plus en plus fausse enfermées dans leur négation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sous la lumière orange Empty
MessageSujet: Re: Sous la lumière orange   Sous la lumière orange Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous la lumière orange
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: