Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete


Un endroit qui respire le bien écrire et l'amitié
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Partagez
 

 Les illusions perdues

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Pauvremiche
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jean Pauvremiche

Masculin
Lion Cochon
Nombre de messages : 45
Age : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/04/2015

Les illusions perdues Empty
MessageSujet: Les illusions perdues   Les illusions perdues Icon_minitimeVen 8 Mai 2015 - 22:43

Le silence de la pièce bourdonne à mes oreilles
À côté, jambes croisées, une fille pareille
À toutes les déesses des tableaux ancêtraux
Vingt piges, callypige, désirs inutéraux

La lumière de la ville tamise l'intérieur
Elle fumant, moi lisant, et ses accroche-coeurs
Sur sa tempe ne sont ni blanchis par le temps
Ni bruns, ni châtains, mais d'un blond éclatant

Le rouge de ses lèvres confond le doux rubis
Des bouts de cigarettes ou alors de celui
Qui brûle dans mon coeur en une chapelle ardente
Si tendre, sans cendre, pour cette douce amante

La chatte des voisins effleure les bouteilles
Whisky, Martini, des bouteilles vermeilles
Dansent l'entrechoc au rythme du tango
Que les micro-sillons délivrent au piano

À la manière soudaine d'un coup de tonnerre
Me réveillant enfin d'une vie de bohème
La fiction se brisa en mille éclats de verre
Je le sais je ne suis le galant que tu aimes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les illusions perdues Empty
MessageSujet: Re: Les illusions perdues   Les illusions perdues Icon_minitimeSam 9 Mai 2015 - 18:41

Votre texte est très beau parce qu'on y ressent
un vrai vécu (car il y en a de faux!)

cela dit, il est dommage que vos Alexandrins
n'est pas toujours douze pieds, cela rompt
la musicalité, le plaisir du lecteur...
mais pour votre âge c'est splendide;
je vous adresse toutes mes félicitations
et mes encouragements.

Amitiés
Alain Girard
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pauvremiche
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jean Pauvremiche

Masculin
Lion Cochon
Nombre de messages : 45
Age : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/04/2015

Les illusions perdues Empty
MessageSujet: Re: Les illusions perdues   Les illusions perdues Icon_minitimeSam 9 Mai 2015 - 19:07

Il est vrai qu'ils ne sont pas très précis. J'ai en fait écrit la première strophe il y a plusieurs mois, puis je l'avais laissé de côté, hier soir je l'ai repris, pas trop mécontent du résultat, je l'ai publié mais je suis conscient que je dois encore le travailler, je préfère le laisser un peu respirer entre temps pour avoir plus de recul dessus, bref, je n'ai pas dis mon dernier mot !
En tout cas, merci beaucoup pour vos encouragements !
Amitiés,
JP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les illusions perdues Empty
MessageSujet: Re: Les illusions perdues   Les illusions perdues Icon_minitimeSam 9 Mai 2015 - 20:56

@Jean Pauvremiche a écrit:
Il est vrai qu'ils ne sont pas très précis. J'ai en fait écrit la première strophe il y a plusieurs mois, puis je l'avais laissé de côté, hier soir je l'ai repris, pas trop mécontent du résultat, je l'ai publié mais je suis conscient que je dois encore le travailler, je préfère le laisser un peu respirer entre temps pour avoir plus de recul dessus, bref, je n'ai pas dis mon dernier mot !
En tout cas, merci beaucoup pour vos encouragements !
Amitiés,
JP

Bonsoir Jean,

avant tout sachez que je ne suis pas apte à apprendre à quiconque
à écrire, je n'en ai pas la prétention, j'ai été virré de l'école
à l'âge de quinze ans... je suis totalement autodidacte...

cela dit, si vous me le permettez,
votre première erreur est d'écrire quelques vers, de les mettre
de côté, d'y revenir etc...
pourquoi?
parce que ce que l'on ressent dans un instant d'écriture
sera différent lorsqu'on y reviendra... perdu ainsi ce qui
- au fond de nous - voulait s'exprimer!
la second erreur est le travail du texte!
je m'explique:
le travail d'un texte doit se faire pendant l'écriture
de celui-ci (que ce soit au niveau de la rime
comme à l'exactitude des douze pieds de l'Alexandrin)

de mon côté s'il me vient à l'esprit un vers, que je sois en train
de manger, de m'occuper de mon chien ou autre, je me jette
sur mon clavier!
Là, j'entre dans une bulle, tout autour n'existe plus rien
et je vais jusqu'à la fin de mon texte.

je ne le travaille pas!

ainsi la méthode toute simple est d'être attentionné:
- à la rime
- aux douze pieds
Pourquoi?
Parce que la rime première suggèrera la suivante:
soit: AABB ou autres plus complexes
quant aux douze pieds ils ne sont que musicalité,
en accordant son attention à l'hémystiche
....
Bon je m'arrête là...

mais par exemple:

live:

Détourné de tes yeux par l'errance des jours  (j'ai choisi une rime facile)
Lorsque sur les chemins les aubes sont meurtries  (j'ai choisi une rime qui sonne)
Il ne me souvient plus vraiment de notre amour  ( donc rime facile)
Mais je garde - en secret - ce que furent nos cris! (rime qui sonne)

cela m'a pris trois minutes...

La Poésie ne se travaille pas, elle tient à quelques maîtrises
prosodiques; en suite c'est La Liberté...

Amitiés

Alain Girard
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pauvremiche
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jean Pauvremiche

Masculin
Lion Cochon
Nombre de messages : 45
Age : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/04/2015

Les illusions perdues Empty
MessageSujet: Re: Les illusions perdues   Les illusions perdues Icon_minitimeDim 10 Mai 2015 - 8:38

Bonjour Alain,
Vous avez raison. J'ai en fait abandonné ce texte par manque de temps, puis, je l'ai entreposé dans un coin, à l'abris de ma mémoire, avant de le retrouver, de l'aimer, et de le retravailler.
J'ai fait ce texte en ne comptant pas les pied, mais en faisant sur attention à la fluidité des vers, mais vous avez raison, la musicalité et le rythme gâche un peu sa lecture. Néanmoins, dû, je suppose, à ma native expérience, j'ai toujours besoin d'un recul. J'ai été très fier de textes écrits le soir même, mais le lendemain matin, en les relisant, je ne les aimais plus du tout les jettant à la poubelle. Sans ce recul, mes textes seraient plus mauvais qu'ils ne le sont déjà.
Néanmoins, j'entends ce que vous dites, et je m'y exercerai, peut être à force de travail, je deviendrai plus rigoureux et donc produirai des textes meilleurs !
Je vous remercie en tout cas de vos conseils, vous ne pouvez savoir à quel point ils le sont importants. Chacune de vos critiques me font voir d'un autre oeil mon travail et m'aide à l'améliorer ainsi que le suivant !
Sincères amitiés,
JP
Revenir en haut Aller en bas
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8783
Age : 67
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Les illusions perdues Empty
MessageSujet: Re: Les illusions perdues   Les illusions perdues Icon_minitimeDim 10 Mai 2015 - 15:39

Pensez à vous rejoindre dans LE SALON DES ÉCRIVANTS

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Les illusions perdues Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
Les illusions perdues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dufaux/Delaby - Moriganes - Complainte des Landes perdues (Les Chevaliers du Pardon) T1
» [anthelme Hauchecorne]La tour des illusions
» RUFIN J.C.- Les Causes Perdues
» ASMARA ET LES CAUSES PERDUES de Jean-Christophe Rufin
» Les Sentinelles perdues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: