Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
 

 Poème épistolaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Roger Massé
Modérateur
Modérateur
Roger Massé

Poète émérite
Nombre de sujets
Meilleur rédacteur
Rédacteur ayant posé plus de 1000 messages
Poète accompli
Durée d'inscription

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 2823
Age : 91
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 07/08/2006

Poème épistolaire Empty
MessageSujet: Poème épistolaire   Poème épistolaire EmptyVen 13 Déc 2013 - 18:18

La distance qui nous sépare
Ne refroidit pas ma pensée
En moi, ton image se pare
Des charmes présents et passés

Pour égrener toute la gamme
Des sentiments que tu m'inspires
Aussi précieux à mon âme
Qu'à ma vie l'air que je respire

Il me faudra noircir des pages
Afin de mieux traduire encore
Sans détours et sans dérapages
Ce que je reçois de ton corps

Ce que tout mon être réclame
Venant de tes élans de cœur
Ce qui alimente la flamme
Où se consume ma rancœur

C'est le velours de ton regard
C'es ta main posée sur ma main
Un geste, un sourire, un égard
Ton pas emboîtant mon chemin

J'aime ta troublante douceur
Ton rayonnement quotidien
Toi, mon idéale âme sœur
Dont je demeure le gardien

Imprégné de ta tendre voix
Comme du satin de ta peau
En permanence, je revois
Défiler l'amour en diapos

J'ai écrit pour toi ce poème
Il est du genre épistolaire
Je te répéterai : "je t'aime" !
Au fil de mon vocabulaire...

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Roger MASSÉ
Poème épistolaire Grimoi10
Revenir en haut Aller en bas
 
Poème épistolaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce n'est qu'un poème...
» La vérité est au fond du puits
» LUI, LE POEME
» Un poème
» D'un poème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Roger Massé-
Sauter vers: