Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment :
Smartphone Samsung Galaxy Note 10 Lite en promotion
Voir le deal
349.99 €

 

 Actualité

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrii3l
Grimoirien
Grimoirien
Gabrii3l

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 53
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/03/2012

Actualité Empty
MessageSujet: Actualité   Actualité Icon_minitimeSam 16 Fév 2013 - 19:45

De la viande de cheval dans notre nourriture,
Pourquoi s'attarder sur de telles subtilitées ?
Alors que les élèves décident de se suicider,
comme un des poèmes de pagnolesque l'assure.

A l'heure où des pays n'ont pas de nourriture.
L'heure où l'Homme à l'âme impure est déstiné,
A souffrir des conditions humaines arrivées,
Avec la pomme du savoir qui n'etait peut-être pas mûre.

L'heure de la fin à sonné avec des dirigeants,
Qui comme à l'époque des romains en divertissant
Son peuple, le manipule facilement tel un manequin

Dont l'on se sert pour venter de nouveaux habits,
L'intelligence ne se crée donc plus avec la mort de la philosophie,
Reflechissez à ce que vous êtes avant un veritable déclin.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
---------------------------------------
#MonGrimoire : => (ici) <=

"Il pleure dans mon cœur, comme il pleut sur la ville." #Paul Verlaine
Revenir en haut Aller en bas
pagnolesque
Grimoirien
Grimoirien
pagnolesque

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 3316
Age : 60
Localisation : Boulogne sur mer
Date d'inscription : 22/08/2012

Actualité Empty
MessageSujet: Re: Actualité   Actualité Icon_minitimeSam 16 Fév 2013 - 20:20

Je ne pourrai pas te donner les explications nécessaires ce soir... j'ai passé pas mal de temps déjà sur le forum et à composer mon texte pour Mattéo... mais promis, je repasse demain.

Le sonnet est très spécial et est aussi la plus jolie forme poétique à mon sens... je dis bien à mon sens...

Il faut respecter un grand nombre de règles (alternance rimes féminines et masculines - respect des pluriels et des singuliers, etc.)... Je te mets l'un des miens en exemple juste pour te donner une idée, et je te corrigerai le tien en mp.


Citation :
On sonne l’olifant !

Sur les chemins du temps je me suis égaré,
Parcourant les sentiers d’une célèbre histoire
Où l’olifant « chantait » dans une nuit trop noire
De notre armée la fin et d’un neveu aimé.

Vers les cieux étoilés et de son bras levé
Brandissant Durandal en geste imprécatoire
Hruodland nous délivre un chant incantatoire
La défaite annoncée mais de son roi sauvé !

« J’entends sonner le cor, qui souffle au loin là-bas
Non loin de Roncevaux, sonnez le branle-bas » !
« Sire n’y pensez pas ! Protégez votre vie » !

Charles tout en regrets pleure en quittant les lieux
Sous son heaume abaissé, maudit la tragédie
Qui emporte Roland au royaume des Cieux.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A

Actualité Sans_t11
Mon Grimoire



Telle est la vie des hommes.
Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins.(Marcel Pagnol)
Revenir en haut Aller en bas
 
Actualité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: