Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsLe Wiki du Forum poétiqueCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 confusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
saidsalem
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 770
Age : 57
Localisation : Algérie- Batna 05000
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: confusion    Dim 6 Fév 2011 - 22:07

Entre la vie et la mort ,je 'n'en ai que cette ame candide
si vous avez le courage et un peu d'amour vous aurez cette étoile qui brille à minuit
A tous ceux qui aiment la beauté et charme des belles femmes je vous dirai que notre amour commence à brille en arc -en-ciel sous le ciel de la tunisie et de l'EGYPTE
c'est le soleil de cet amour de librté notre espoir ailé qui s'envole aux ailes des rimes confisquées
ma muse s'est étranglée cet après -midi au caire en cette esplanade d'indépendance ,en avenue Habib Bourguiba
loin des loups et des serpents qui continuent à sucer notre sang ...
je me tue me dis cette fleur à vous expliquer cet amour
etes -vous sourds ou aveugles
les deux ma foi
ne npous sommes que des morts -vivants sans aucun idéal
c'est ici l'enfer votre paradis est ailleurs
nous n'avons pas les memes opportunités
notre pains rassuis est cuit sans sel ,il est pétri à notre sang
l'ange "pourquoi fais -tu tout ça depuis belle lurette sans aucun intéret
ben je le fais pour aller à l'enfer
c'est ici l'enfer en cette espace d'usure
où exactement c'est entre lignes ,en filigranes
je me balance ici ou ailleurs que sais -je la ponctuation n'a aucune valeur pour Gisele ni Ahlem et pourtant elles sont tres belles
quelle réussite cette mise en scene universelle à défendre les droits de l'homme tout est aberrent ici bas rien ne vaut rien ,je preféère mourir au lieu de subsister à ce carnage poetique
pourquoi etetes -tu toutes ces personnes décoiffés à l'orée des bosquets ....

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
© Chana Salah, alias saidsalem
poète d’amour et d’espoir
Revenir en haut Aller en bas
 

confusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Motion Sommaruga: trop de confusion
» La Confusion des Sentiments - Stefan Zweig
» [Zweig, Stefan] La confusion des sentiments
» Théorie: Le cercle de confusion: Une notion qui reste floue
» Confusion dans une tasse de thé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-