Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE PAYS OU JE VIS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
mebkhout beghdad
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Masculin
Poissons Buffle
Nombre de messages : 39
Age : 68
Localisation : mecheria algerie
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: LE PAYS OU JE VIS.   Jeu 21 Oct 2010 - 10:43

LE PAYS OU JE VIS.

Le pays où je vis est sans roi,

Mer d’alfa, d’armoise, kheïma toit en ciel

Où les filles du vent, ont crinière de soie,

Et le barde attentif à son maitre ,danse à son appel.

***

Pays du silence, et des nuits sourdes,

Où la parole violée, appelle sa revanche,

Dans les joutes, elle refleurit en foudre,

Et donne à nos vers l'âme qui étanche.

****

La dorcas a les yeux de mon amie,

Que ma flûte dont la voix pleure

Chante à l’oued aux bords demis,

Par les crues à l'élan ravageur.

***

Délicate perdrix bottée vermeille

Ta grâce me séduit lorsque tu t'avances,

Pour aller humer l’herbe en sommeil,

Avant que ne vienne butiner celle qui danse.

***

Steppe d'amitié et de soif

Nous fait ouvrir de générosité,

Au demandeur gardant fierté en coiffe

L’aide du frère sans sa pitié.

***

Hommes rudes à l’âme vagabonde,

Nourris de lait caillé, chair d’outarde,

Jeûnent sous la disette gaillarde,

Sans plainte et larme qui demande.

***

Montagnes isolées dans les regs sans arbres,

Dont la roche abrite à l’ombre douce,

Le faucon la buse, le vautour au cou glabre, [photo]49621069[/photo]

Le mouflon épris de la tendre repousse.

***

.



ANTAR gardien éternel de ma cité

Mecheria, tes filles aux longs cils,

Ont épicé mon cœur de grains de leur beauté

Et tissé mes tourments de leurs fils.

***

Antar sur tes altières cimes

J’ai tisse la trame de mes vers

Et taille par tes pierres limes

Mille poésies au souffle vert

***

Allaité aux rayons de ton soleil,

J’ai la peau à la teinte de prune,

L’amitié facile pour mes pareils,

Pour ton ciel, je donnerai fortune.

***

Tu m’as appris la sagesse,

Ne plier sous aucune loi vile,

Et m’altérer à la source de noblesse,

Au prix que ma trame s'effile.

***

Je suis fidèle en tous liens

Sans chercher à savoir la cause,

C’est une nature depuis que la rose,

Exhale son parfum ignorant la fin.

**

Mebkhout Beghdad

**

Barde : race de cheval arabe

Dorcas ; gazelle

Reg ; désert de pierres

Kheïma ; tente de nomades.

Filles du vent : chevaux






Revenir en haut Aller en bas
BL
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Féminin
Vierge Cochon
Nombre de messages : 676
Age : 70
Localisation : Paris mais surtout Montréal
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: LE PAYS OU JE VIS.   Jeu 21 Oct 2010 - 17:50

Belles paroles et merci pour la traduction ! On connait mieux l'ambiance de ton pays par tes sentiments Merci Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LE PAYS OU JE VIS.   Ven 22 Oct 2010 - 7:07

C'est beau de lyrisme...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE PAYS OU JE VIS.   

Revenir en haut Aller en bas
 

LE PAYS OU JE VIS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» [Ciné...] Alice au Pays des... cauchemars !!!
» joli sampler ....chez "Au pays des biscornus"
» Le racisme des noirs dans les pays du maghreb
» Les 8 Heures du Pays Noir 1/24 LMS " en système DAVIC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-