Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le vieux Marin

Aller en bas 
AuteurMessage
piaf
Plume de Saphir
Plume de Saphir
piaf

Masculin
Balance Rat
Nombre de messages : 291
Age : 58
Localisation : NIEVRE
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Le vieux Marin   Dim 28 Oct 2018 - 7:39

Le vieux Marin

 

 

C'est une histoire de vieux marin, qu'il se raconte chaque matin,

Le bruit des vagues et du crachin, partant vers des pays lointains,

Faisant semblant que tout va bien, pourtant il sent qu'il perds la main,

Sa vie lui coule entre les mains, chez lui tout devient kafkaïen.  

 

Les bateaux gris sont tous partis, au cimetière des nostalgies,

Ils lui ont pris un peu de sa vie, devant sa glace il a vieilli,

Il pense au temps encore béni, quand il vivait aux colonies,

Sur les belles plages de Djibouti, bye-bye tout ça est bien fini. 

 

Là-bas la mer et les embruns, ont un jour forgés son destin,

lui on souvent donnés la main, pour voyager toujours plus loin,

Comme tous les vents alizéens, dans bien des ports souvent empreins,

D'odeur d'encens et de jasmin, comme le raconte tous les marins.

 

Il a fini de faire le coq, il sent bien qu'c'est plus son époque,

Pour lui le monde est bien loufoque, sans aucune forme d'équivoque,

Il ne sait plus et il suffoque, lui qui rêvait de monocoque,

Fendant la mer comme les phoques, le v'là échoué dans sa bicoque.

 

C'est une histoire de marins, qu'on ne trouve pas dans les bouquins,

Qu'on se raconte entre copains, seulement ceux qui connaissent bien,

la vie des crabes et des marsouins, les soirs ou coule le mauvais vin,

Dans les tavernes à putains, c'est la légende des marins.

 

 

PIAF
Revenir en haut Aller en bas
 
Le vieux Marin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dicton de (vieux) marin Breton
» Samuel Taylor Coleridge
» A. Le vieux marin
» Le vieux Marin
» Récupération de vieux billots sous l'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: