Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsLe Wiki du Forum poétiqueCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Par le soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Par le soir   Ven 1 Mai 2015 - 20:37

Par le soir.


Par le soir dévoré
Lentement
De vieux chiens introuvables
Cherchant des réverbères
Pisseux
Orangés dans les flaques des inaperçus
Bleutés
Quand l'essence et l'huile arrosent les trottoirs
De la dérision
Les trottoirs du désir
Où piétine
Une blonde filasse
Résille jusqu'au cou
La bouche déjà ouverte au futur
Par le soir
Un type dégueule
Sa vérité
Dans les poubelles de la décadence
Par le soir
Défaillant
Emmitouflé de besognes rudimentaires
Un orgue de barbarie
Congratule
Les amoureux
La lune met au monde
Un croissant
Dépeuplé d'horizon nouveau
Comme
Comme
Comme
L’imbécillité humaine
Divulguée
Dans le regard du chien qu'on enferme
Un chien
De la Pauvreté
Négociée par le soir inconnu
Des inconnus submersibles
Qui ne sauront jamais
Dans l'ombre
L'aiguille ôtée des pendules
Plantée
Dans le bras
D'une môme au ventre rond
Parce qu'il fait souvent si froid
Une môme
« Jolie môme* »
Que plus rien ne réveillera
Ni le chien qui pisse
Au réverbère

Ni l'Humanité des éconduits
L'Humanité ?
Foutez m'en de l'Humanité
Gangrenée par tous les connards existentialistes
Vautrés dans leur propre pub !
Allez bouffe ton chien
C'est du bio !
Avale
Avale
Tous les soirs ta télé
C'est du speed
Va voter citoyen si non on te pique ton fric
Fait voter ton chien
Fait voter l'autre qui dégueule sa merde
Fait voter
La môme avant l'overdose
Fout leurs des coups de pieds dans le cul
S'il le faut
Citoyen
En conscience
Donne-nous le Pouvoir d'amasser des dollars
Pour
Fabriquer des bombes
Pour
Inventer d'autres armes
Pour
Mieux tuer Ceux qui nous emmerdent
Pour
Éconduire les Prolos
Contre des robots
Ainsi nous aurons la détention de l'arme atomique
Et tu recevras
Un jour
Quelques Euros
Pour partager ta bouffe avec ton chien !

Le soir dévorait lentement
La vie rebelle
Mon chien leva la patte
Sur la télé
Implosion
Pieusement parlant
Je m'armais
D'un regard
A foudroyer tous les pouvoirs connus
Par le soir
Où la vie
Jettent des ombres blêmes

Par le soir
Voyez-vous où je me suis assis ?

Juste là
Sur le seuil de notre pauvre monde
Et j'en parle à mon chien
Dévorant un pauvre os
Que nous avons trouvé
Par le soir
D'un demain
Par un soir où j'étais
Avec Lui
Sans personne !

Alain Girard

Copyright. Tous Droits Réservés

Le 1 05 2015
Revenir en haut Aller en bas
 

Par le soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Formation Professionnelle en cours du soir
» Images catastrophique le soir sur les chaînes HD
» [Jeu] Devine qui vient dîner ce soir!
» Harry Potter 5 mercredi soir
» Soirées Shasse PokéRadar - Samedi Soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-