Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Absence

Aller en bas 
AuteurMessage
Merle Bleu
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Verseau Singe
Nombre de messages : 691
Age : 62
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 23/12/2012

MessageSujet: Absence   Mar 15 Jan 2013 - 9:39

Absence privée de sens, présence en négatif,
Images couleur sépia, que le temps nous délave.
Le vide au fond de soi comme un soin palliatif,
Le torrent s'est tari et c'est figée la lave.

Ce mal qui lent nous ronge au souvenir de crabes,
Souvenir où se terre un silence fautif.
Discours inaudibles, cacophoniques syllabes
D'un oiseau dégarni au dernier souffle plaintif.

Regret de ces non dits à la fin d'une bouche,
Le jamais plus résonne, une cloche à l'amer
Et l'amour non perçu sur le manque débouche.
Les larmes s'éternisent au trépas d'une mère.

Le quotidien continue en sa longue route.
Les parfums d'autrefois, dissipés, nostalgiques,
Nous rappellent un temps où s'ignorait le doute,
En cette prime enfance aux ressentis magiques.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Merle Bleu

La vie est une histoire qui commence par un cri et se termine par un soupir.




Mon blog

Revenir en haut Aller en bas
http://merle-bleu.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Absence   Mar 15 Jan 2013 - 10:45

Oui Merle tu exprimes très bien, tous ces sentiments, toutes ces idées qui nous habitent, après d’irrémédiables pertes, la culpabilité d’être là, nous, quand règne l’absence des autres…
Des évènements, qui amènent des personnes, qui, même dotés du symbole de Peter Pan, se sentent soudain entrer dans la maturité, et plus rien ne sera pareil, la jeunesse du cœur semble enfuie et le réalisme que l’on s’obstinait à occulter, alors s’impose à nous. Ce n’est pas les années qui nous vieillissent, c’est le départ de ceux qu’on aime.

Maintenant, j’essaie de redevenir moi-même, ne serait ce que pour les autres, autour de moi.
Et parce que je suis de nature gaie.

Merci d’avoir pensé à moi. En même temps, à tant d'autres, car hélas, on dit paradoxalement que "c'est la vie".
Bec
Revenir en haut Aller en bas
pagnolesque
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 3316
Age : 57
Localisation : Boulogne sur mer
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Absence   Mar 15 Jan 2013 - 11:39

Très bel écho à Evelyne* ! La même année à 3 mois d'intervalle j'ai perdu mon père et un neveu de 5 ans (il reste un jumeau) qui habitait en face de chez mes parents, c'est dire si nous les (les jumeaux) voyions tous les jours et si nous y étions attachés.
Pour les deux, le crabe est passé par là. Le jumeau est devenu un homme à présent, mais il lui manque une partie de lui.
Ton texte tu vois, peut et doit toucher tout le monde car on ne sort jamais sauf de ces épreuves.
Merci à toi pour ce beau texte
Amicalement

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A


Mon Grimoire



Telle est la vie des hommes.
Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins.(Marcel Pagnol)
Revenir en haut Aller en bas
Merle Bleu
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Verseau Singe
Nombre de messages : 691
Age : 62
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 23/12/2012

MessageSujet: Re: Absence   Mar 15 Jan 2013 - 11:44

@pagnolesque a écrit:
Très bel écho à Evelyne* ! La même année à 3 mois d'intervalle j'ai perdu mon père et un neveu de 5 ans (il reste un jumeau) qui habitait en face de chez mes parents, c'est dire si nous les (les jumeaux) voyions tous les jours et si nous y étions attachés.
Pour les deux, le crabe est passé par là. Le jumeau est devenu un homme à présent, mais il lui manque une partie de lui.
Ton texte tu vois, peut et doit toucher tout le monde car on ne sort jamais sauf de ces épreuves.
Merci à toi pour ce beau texte
Amicalement

Oui, je connais cette "loi des séries", ces 3 dernières années, j'ai perdu ma mère, puis l'année suivante un jour après l'autre ma soeur et la mère de mes enfants. L'année suivante mon oncle dont j'étais proche.

On a pas le temps de se remettre que la vie frappe à nouveau...C'est comme çà.

Merci à toi Pagnolesque

Bonne journée, prenons de chaque journée ce qui nous est offert.

Merle Bleu

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Merle Bleu

La vie est une histoire qui commence par un cri et se termine par un soupir.




Mon blog

Revenir en haut Aller en bas
http://merle-bleu.blogspot.com/
Le Rêv'Errant
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Masculin
Scorpion Chat
Nombre de messages : 13
Age : 30
Localisation : Madagascar
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: Re: Absence   Mar 15 Jan 2013 - 11:47

Absence


Soir d’ivresse à l’écoute de ce qui est
Une brise traverse le vent qui se casse
En laissant place aux traces déposées par le temps
Qui joue comme un enfant.
Rien qu’une fumée
Qui s’échappe de cet espace non résolu et incertain,
Entre dans l’ordinaire
Et devient une mélodie violente et sourde
Nostalgique et sensuelle…
Paisible enfer aux courbes sans pleure
Des fantômes de cendres,
Où est cette enfance trahie par la noblesse de l’âge,
Ce reflet sans ombres et sans murmures
Qui faisait des souvenirs un ciel brûlant et pur…
Où est cette instance, ce fragment de vide
Dans lequel la solitude brisée de la jeunesse
Se faufile dans l’éternel questionnement de soi.
L’univers meurt ce soir
Et emporte avec lui des visages dispersés,
Saisie entre ses mains la peau furtive de l’intouchable bonheur
Pour faire du monde l’exil lui-même…

Le Rêv'Errant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Absence   Mar 15 Jan 2013 - 13:33

Merci à vous.

@Rêv'Errant,

Te lire nous laisse rêveur, en dépit du sujet.
Ce forum décidément attire les belles plumes ( Heu : pas moi, lol)

:tournesol
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Absence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Absence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Merle Bleu-
Sauter vers: