Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment :
OCEANIC Ventilateur sur pied – Hauteur ...
Voir le deal
21.99 €

 

 Guitry (Sacha)

Aller en bas 
AuteurMessage
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8998
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Guitry (Sacha) Empty
MessageSujet: Guitry (Sacha)   Guitry (Sacha) Icon_minitimeMar 1 Nov 2005 - 19:32

A l'égard de celui qui vous prend votre femme, il n'est de pire vengeance que de la lui laisser.
A quoi bon apprendre ce qui est dans les livres, puisque ça y est?
Abstenez-vous de raconter à votre femme les infamies que vous ont faites celles qui l'ont précédée.
Ah! Que les hommes ont donc la mémoire courte! Et se peut-il qu'en devenant des pères ils oublient aussitôt qu'ils ont été des fils.
Aimez les choses à double sens, mais assurez-vous bien d'abord qu'elles ont un sens.
Alors j'ai commencé cette chasse imbécile aux extraits de naissance, aux certificats de baptême, cette chasse indiscrète aux actes de mariage, cette chasse où l'on a l'air de dénicher des nids dans son arbre généalogique...
Avez-vous remarqué que, lorsqu’on fait rétablir une conversation téléphonique coupée, on s’aperçoit qu’on s’était tout dit.
C'est très joli la fidélité, mais c'est une arme à double tranchant. Combien de gens se croient tout permis dans leur mariage sous le prétexte qu'ils sont fidèles!
C'est un cocu -, et c'est pour ça que je le trompe.
Ce qui fait rester les femmes, c'est la peur qu'on soit tout de suite consolé de leur départ.
Ce qui probablement fausse tout dans la vie c'est qu'on est convaincu qu'on dit la vérité parce qu'on dit ce qu'on pense.
Deux femmes finiront toujours par se mettre d'accord sur le dos d'une troisième.
Deux femmes qui s'embrassent me feront toujours penser à deux boxeurs qui se serrent la main.
Elles croient que tous les hommes sont pareils, parce qu'elles se conduisent de la même manière avec tous les hommes.
Elles n’aiment pas qu’on leur dise des choses inexactes - et, ce qu’elles préfèrent, c’est en dire elles-mêmes, sachant parfaitement que personne ne saurait faire mieux...
En cherchant bien, l'on trouverait à la plupart des bonnes actions des circonstances atténuantes.
Etre fidèle, c'est, bien souvent, enchaîner l'autre.
Etre riche ce n'est pas avoir de l'argent - c'est en dépenser.
Flirter avec une femme, c'est courir après elle jusqu'à ce qu'elle vous rattrape.
Il est à noter qu'on met la femme au singulier quand on a du bien à en dire - et qu'on en parle au pluriel sitôt qu'elle vous a fait quelque méchanceté.
Il faut courtiser sa femme comme si on ne l'avait jamais eue... il faut se la prendre à soi-même.
Il n'y a pas de gens modestes. Il y a des ratés qui ont la prétention d'être modestes - et qui font les modestes pour faire croire qu'ils ne sont pas des ratés.
Il ne me paraît pas assez intelligent pour être fou.
Il y a celles qui disent qu'elles ne sont pas à vendre, et qui n'accepteraient pas un centime de vous! Ce sont généralement celles-là qui vous ruinent.
Il y a des bêtises que j'ai faites, uniquement pour avoir le plaisir de les raconter.
Il y a des femmes dont l'infidélité est le seul lien qui les attache encore à leur mari.
Il y a des gens sur qui on peut compter. Ce sont généralement des gens dont on n'a pas besoin.
Il y a des milliers de raisons pour que les femmes s'habillent comme elles le font: et toutes ces raisons sont des hommes.
J'ai appris à aimer certains hommes par le mal que j'en avais entendu dire par d'autres hommes que je n'aimais pas.
Je conviendrais bien volontiers que les femmes nous sont supérieures, si cela pouvait les dissuader de se prétendre nos égales.
Je crois que les femmes sont faites pour être mariées et que les hommes sont faits pour être célibataires. C'est de là que vient tout le mal!
Je n'ai vraiment l'impression que je suis libre que lorsque je suis enfermé. Lorsque je fais tourner la clef ce n'est pas moi qui suis bouclé ce sont les autres que j'enferme.
Je suis contre les femmes, tout contre.
Je suis en faveur de la coutume qui veut qu'un homme baise la main d'une femme la première fois qu'il la voit. Il faut bien commencer par un endroit quelconque.
Je vais donc enfin vivre seul! Et, déjà, je me demande avec qui!
L'important dans la vie ce n'est pas d'avoir de l'argent mais que les autres en aient.
La vanité, c'est l'orgueil des autres.
Le bonheur à deux, ça dure le temps de compter jusqu'à trois!
Le luxe est une affaire d'argent. L'élégance est une question d'éducation.
Le mariage c'est un échange de mauvaise humeur le jour et de mauvaises odeurs la nuit.
Le mariage est comme le restaurant. A peine est-on servi qu'on regarde ce qu'il y a dans l'assiette du voisin.
Le meilleur moyen de faire tourner la tête à une femme, c'est de lui dire qu'elle a un joli profil.
Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
Le premier janvier est le seul jour de l'année où les femmes oublient notre passé grâce à notre présent.
Le procureur: «C'est pourtant ignoble de tuer».
L'avocat: «Oui, mais ça fait vivre tant de monde à commencer par vous et moi».
Les honnêtes femmes sont inconsolables des fautes qu'elles n'ont pas commises.
Ma femme et moi avons été heureux vingt-cinq ans. C'est à cet âge-là que nous nous sommes rencontrés.
Ne faites jamais l'amour le samedi soir, car s'il pleut le dimanche, vous ne saurez plus quoi faire.
On a les femmes dans les bras, puis un jour sur les bras, et bientôt sur le dos.
On est un peu l’esclave des rêves qu’on a faits.
On n'est jamais trompé par celles qu'on voudrait.
On peut faire semblant d'être grave; on ne peut pas faire semblant d'avoir de l'esprit.
On se dit au revoir quand on espère bien qu'on ne se reverra jamais, et on se revoit volontiers quand on s'est dit adieu.
Quand nous regardons une femme, nous pensons à nous, tandis qu'elle, maligne, c'est à nous qu'elle pense.
Quand on a vingt ans de plus qu'une femme, c'est elle qui vous épouse.
Quand on dit d'une femme qu'elle est assez jolie, c'est qu'elle ne l'est justement pas assez.
Quand on ment à une femme, on a l'impression qu'on se rembourse.
Redouter l'ironie, c'est craindre la raison.
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage!
Si la femme était bonne, Dieu en aurait une!
Si le plus grand plaisir des hommes est de se payer les corps des femmes, le plus grand plaisir des femmes est de se payer la tête des hommes.
Si les femmes savaient combien on les regrette, elles s'en iraient plus vite!
Si une femme baisse les yeux quand on l’embrasse, c’est pour mieux voir l’homme par qui elle aimerait être embrassée.
Si vous êtes un jour traité de parvenu, tenez pour bien certain que vous serez arrivé.
Son corps est comme un défi d’en trouver un plus beau. Cela donne envie de chercher.
Une femme qui s'en va avec son amant n'abandonne pas son mari, elle le débarrasse d'une femme infidèle.
Vous avez parfaitement le droit de dire à un fumeur qu'il fume trop s'il fume votre tabac.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Guitry (Sacha) Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
Guitry (Sacha)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» B-Girl [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES DISTRACTIONS AUTOUR DES MOTS :: Les Citations :: Citations d'auteurs-
Sauter vers: